Jacques, tu seras toujours avec nous

Informations générales sur l’usage et le but de ce forum
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8017
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Jacques, tu seras toujours avec nous

Message par Perkele » ven. 29 mai 2015, 18:22

Nous n'aurons plus jamais l'avantage et la joie de lire Jacques sur ce forum. Ses lignes riches de bon sens et s'appuyant sur des références incontestables n'apparaîtront plus jamais.

En effet, Jacques nous a quitté ce jour même et, dans cette vallée de larmes, nous ne ne lirons plus.

Il est peut-être trop classique de dire qu'il ne faut pas se plaindre de ne plus le lire, mais de se réjouir d'avoir eu la chance d'avoir pu le lire, mais il me semble que c'est ce qu'il y a de plus juste à dire.

En hommage à son amour de la langue française, nous ne pouvons faire mieux que de continuer à relever les difficultés, les erreurs, les incertitudes, avec toute la modestie que chacun devrait adopter devant les hésitations qui nous agressent tous un jour ou l'autre.

Plutôt donc qu'une minute de silence, offrons-lui en hommage une année de discussion sur la langue française.

En ces douloureuses circonstances, n'oublions pas la douleur de sa famille proche et de ses amis "réels".
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4071
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » ven. 29 mai 2015, 22:23

J'avais la même idée que vous, Perkele : le plus bel hommage que nous puissions lui rendre est de continuer à faire vivre ce forum sur lequel les interventions s'étaient raréfiés depuis qu'il avait cessé de l'animer.

Il avait su en faire un lieu de discussion et d'échange autour de sa passion pour notre langue, et y imprimer un esprit de rigueur dans une ambiance courtoise et respectueuse.

Ses interventions quotidiennes nous manquent depuis de nombreuses semaines, avec son observation attentive des fautes commises par ceux qui devraient servir la langue avec exemplarité.
Nous manque aussi son désir permanent de se perfectionner, lui qui répétait souvent qu'il était né dans un milieu modeste où le langage n'était pas la préoccupation première. Mais il était d'une génération où toutes les compétences langagières étaient en place dès l'école primaire, et son exigence l'avait conduit à continuer de progresser.

C'est cette exigence, alliée à une grande modestie, qui l'honorait.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

André79
Messages : 470
Inscription : mar. 31 juil. 2007, 23:04
Localisation : Poitou

Message par André79 » ven. 29 mai 2015, 22:34

Tout cela est vrai bien sûr... C'est certain que depuis le temps que je regarde ce forum,voire que j'y participe, les réflexions de Jacques étaient toujours pertinentes.
Continuons donc dans le même esprit en pensant à lui.

Avatar de l’utilisateur
Ernest de la Coquecigrue
Messages : 135
Inscription : mer. 30 oct. 2013, 11:57

Message par Ernest de la Coquecigrue » ven. 29 mai 2015, 22:47

C'est une triste nouvelle, qui me touche beaucoup. Au-delà de l'engagement infaillible que Jacques avait pour la langue française avec cette rigueur que j'admirais, ses messages étaient empreints d'une bienveillance et d'une courtoisie auxquelles j'étais très sensible. Son aisance avec la langue et son talent pour trouver les mots justes m'ont souvent impressionné. Il nous manquera énormément.

Toutes mes pensées vont à ses proches, à sa famille et à ses amis.

Merci, Jacques, pour tout ce que vous nous avez apporté.

Avatar de l’utilisateur
Karl d'Aulnay
Messages : 11
Inscription : mer. 06 nov. 2013, 14:44

Message par Karl d'Aulnay » ven. 29 mai 2015, 23:43

Le dévouement de Jacques pour notre langue était sans faille. C'est une réalité qui frappe d'emblée le lecteur parvenant sur cet espace de discussion. Il va beaucoup nous manquer.

Je ne peux que joindre mes pensées aux vôtres pour ses proches, ses amis et sa famille.

Connaissant les habitudes de ce lieu, le titre donné par Perkele à ce sujet est d'une force surprenante, et il m'a beaucoup ému.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 30 mai 2015, 0:07

Jacques, vous n'étiez connu physiquement que par une minorité des membres de Français notre belle langue. En aucune autre circonstance je n'ai été aussi peiné par la mort d'un être avec lequel je n'avais que des liens virtuels, avec personne d'autre je n'ai eu sur la Toile d'échanges aussi intéressants qu'avec vous. Merci pour votre dévouement à la cause de la défense de la langue française, pour vos compétences, votre souci didactique et votre bienveillance : quel exemple pour ceux qui vont continuer de faire vivre Français notre belle langue ! Mon émotion concerne bien entendu aussi vos proches, que je salue amicalement.

Avatar de l’utilisateur
Klausinski
Messages : 1293
Inscription : mar. 12 déc. 2006, 23:54
Localisation : Aude

Message par Klausinski » sam. 30 mai 2015, 1:05

André, vous dites quelque chose de très juste. Jacques avait la plume si alerte que son caractère s'exprimait dans la moindre de ses phrases ; quand on le connaissait à l'écrit, on avait l'impression d'avoir discuté en face à face avec lui. C'était un amateur de causerie, un érudit qui aimait plaisanter, et il respectait autant les êtres que la langue.
Je présente mes condoléances à ses proches.
« J’écris autrement que je ne parle, je parle autrement que je ne pense, je pense autrement que je ne devrais penser, et ainsi jusqu’au plus profond de l’obscurité. »
(Kafka, cité par Mauriac)

Avatar de l’utilisateur
Marco
Messages : 1009
Inscription : jeu. 09 juin 2005, 23:36

Message par Marco » sam. 30 mai 2015, 3:21

J’ai recommencé ce message cent fois. Le vide. L’absence.

Jacques nous a quittés, mais il restera toujours dans mon cœur comme l’homme que j’ai connu, aussi bien lorsque nous avons ensemble créé ce forum qu’après, lors de nos échanges privés : le passionné de langue française, bien sûr, mais aussi un homme intelligent, généreux, tolérant, toujours à l’affût de nouvelles connaissances. Un homme exceptionnel, en fait, à bien des égards.

Merci, Jacques, pour tout ce que vous avez fait, ici et ailleurs, pour la langue française et pour tout ce que je ne connais pas mais que je devine de votre grande humanité.

Le vide qu’il laisse sur cette place virtuelle de discussion ne saurait être comblé ; mais pour l’amour de lui, j’espère que tous ici continueront à échanger leurs points de vue sur les différents aspects de la langue dans cet esprit qui le caractérisait : le respect et la courtoisie.

Merci, Jacques.

P.S. Je déplace ce sujet important, pour une plus grande visibilité, dans la section « Utilisation du forum ».

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Message par Koutan » sam. 30 mai 2015, 9:59

C'est un Maître Jacques bien réel qui vient de nous quitter. Compagnon du Devoir, celui envers notre langue et sa richesse autant que celui de l'écolier, tailleur de mots et de phrases comme il y eut un tailleur de pierre, chevalier par sa grandeur d'âme, il égala ses prédécesseurs de légende, et si la plupart d'entre nous n'ont rencontré que sa pensée, ceux qui ont rencontré la personne ont eu bien de la chance. J'essaie de mesurer l'ampleur du vide qu'il laissera à ses proches, à laquelle je ne saurais comparer la tristesse que je ressens, et je leur adresse mes condoléances les plus émues.

Avatar de l’utilisateur
abgech
Messages : 360
Inscription : lun. 02 oct. 2006, 17:43
Localisation : Genève, Suisse

Message par abgech » sam. 30 mai 2015, 10:41

Jacques, je ne vous connaissais que par le truchement du forum. Mais, vos interventions, votre culture, votre connaissance de la langue ont servi à combler un peu mes lacunes. Je vous en remercie.

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » sam. 30 mai 2015, 10:43

La contribution de Jacques à ce forum était, et reste, immense. Il combinait une gentillesse et une courtoisie sympathiques avec une franchise qui pouvait parfois surprendre. Sa connaissance de la langue française me semblait insondable, et ne pouvait venir que d'une longue immersion dans ses profondeurs et sa richesse que l'on ne pouvait pas ne pas respecter. Sa défense du « français notre belle langue » était toujours impressionnante.

L'absence de Jacques ces dernières semaines était profondément sentie, mais on espérait quand même qu'il reviendrait un jour ou l'autre. Cela ne se fera pas.

J'envoie mes condoléances à ses proches et à ses amis.
Quantum mutatus ab illo

Avatar de l’utilisateur
Bernard_M
Messages : 930
Inscription : sam. 07 févr. 2009, 10:24
Contact :

Message par Bernard_M » sam. 30 mai 2015, 14:08

Tout ce qui a été dit est juste.

Jacques s'en est allé.
Dieu seul sait combien de combats il a menés. L'initiative de ce forum et la tenue de celui-ci, à un haut niveau de qualité qu'il avait à cœur, dans le cadre général de la défense de la langue à laquelle nous sommes tous attachés, en font sans nul doute partie.
Malheureusement, il y a de ces adversaires face auxquels l'homme reste et restera encore longtemps impuissant.
La maladie a vaincu l'ami de beaucoup.

Puissent les membres du forum, par la qualité de leurs interventions, continuer à faire honneur à l'un de ceux auxquels cet espace d'échanges et d'enrichissements mutuels doit tant.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Messages : 714
Inscription : ven. 23 janv. 2009, 13:41
Localisation : France

Message par Anne » mar. 02 juin 2015, 15:01

Je m'associe à tout ce qui a été dit ici.

Je n'ai jamais rencontré Jacques, mais j'ai l'impression d'avoir perdu un ami. Il a amené de la chaleur humaine à notre forum comme on en trouve peu dans ce genre de lieu virtuel.

Il s'était inquiété par message privé de mon absence il y a quelques mois, lorsqu'à cause de soucis personnels j'ai perdu l'habitude de venir vous lire, me manifestant sa sympathie et son souhait de me voir revenir vite.

Alors voilà, Jacques, je reviens, désolée d'avoir été si longue, trop longue. Je reviens participer à la vie du forum que vous avez créé et animé avec l'amour de notre belle langue, la rigueur intellectuelle, mais surtout la générosité de coeur qui vous caractérisent.

Avatar de l’utilisateur
shokin
Messages : 438
Inscription : jeu. 03 janv. 2013, 18:06
Localisation : Suisse
Contact :

Message par shokin » sam. 06 juin 2015, 12:15

Oui, continuons de discuter sur ce forum, sur lequel nous pouvons continuer de lire ses messages.
Bernard_M a écrit :La maladie a vaincu l'ami de beaucoup.
L'ami reste présent. :wink:
Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.

cyrano
Messages : 352
Inscription : sam. 11 juin 2005, 15:48
Localisation : Belgique

Message par cyrano » sam. 06 juin 2015, 21:12

Des choix de vie et la nécessité d'établir certaines priorités dans mon emploi du temps surchargé ont fait en sorte que, depuis un certain temps déjà, j'ai quitté ce forum (et d'autres), mais Claude a eu la délicatesse de me communiquer la (triste) nouvelle, merci à lui.

Je n'oublie pas les nombreux et passionnants échanges que j'ai pu avoir ici avec Jacques, sa rigueur, son intelligence toujours vive, son humour subtil, son courage devant les épreuves physiques aussi car nous savions tous, sans même bien connaître les détails, qu'il devait affronter des difficultés quotidiennes.

Sans l'avoir jamais rencontré, j'ai dans l'esprit la "silhouette" d'un homme, avec même une sorte de profil physique. Cette image est peut-être très éloignée de la réalité, mais elle me plaît et c'est elle que je garde dans l'esprit quand je repenserai à Jacques.

Jacques n'est plus, mais pour reprendre la belle formule de de Gaulle: "Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu". Et c'était un passionné.
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet (Courteline)

Répondre