Signes diacritiques

Informations générales sur l’usage et le but de ce forum
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8017
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » mer. 06 août 2008, 7:11

Si je vous comprends bien, "gravure" peut très bien s'appliquer à la fabrication de cédéromes... :?:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » mer. 06 août 2008, 7:37

Le dictionnaire de l'Académie dit, entre autres, à gravure :
4. Spécialt. Action de graver un disque phonographique ; enregistrement ainsi obtenu. Il est vrai qu'un disque optique n'est pas gravé comme un disque phonographique, dans l'épaisseur duquel sont tracés des sillons, mais on utilise le terme par analogie. Je pense, en revanche, qu'il est impropre de dire qu'on grave des CD ou DVD réinscriptibles, car ils fonctionnent comme des disquettes dont on peut effacer le contenu, alors que la gravure a un caractère irréversible.
Le P.L. donne bien à gravure : action de graver des cédéroms ou des DVD. Et vous connaissez mon opinion : s'il ne donne pas gravage, lui qui est prompt à entériner par démagogie commerciale les barbarismes et impropriétés, c'est que le mot n'existe pas.
J'espère que notre ami Abgech ne prendra pas ombrage de ces mises au point ; errare humanum est ; le monde de l'informatique ne vise pas à une haute qualité de langage, et nous nous y laissons tous prendre inconsciemment. On aurait pu croire à un néologisme technique.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
abgech
Messages : 360
Inscription : lun. 02 oct. 2006, 17:43
Localisation : Genève, Suisse

Message par abgech » mer. 06 août 2008, 20:58

Jacques a écrit :...J'espère que notre ami Abgech ne prendra pas ombrage de ces mises au point ; errare humanum est ....
Je l'ai déjà écrit : pan sur le bec, mérité de surcroit !

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » mer. 06 août 2008, 21:48

Ce n'est pas ainsi que je vois les choses. Nous échangeons nos idées et nos points de vue, mais sans esprit de compétition, sans vouloir forcément avoir raison et encore moins donner des leçons.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
abgech
Messages : 360
Inscription : lun. 02 oct. 2006, 17:43
Localisation : Genève, Suisse

Message par abgech » jeu. 07 août 2008, 13:39

Je ne voyais absolument pas cela comme une esprit de compétition ou comme une leçon reçue.
Je faisais une référence implicite au "Canard enchainé" qui s'attribue un "pan sur le bec" lorsqu'il commet une erreur ou fait une coquille.

À noter que le "Canard" fait très rarement des fautes. Soit que les journalistes connaissent bien leur métier, soit que le métier de correcteur n'a pas disparu dans ce journal, contrairement à beaucoup d'autres.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » jeu. 07 août 2008, 19:42

Je ne lis pas le Canard, mais je me rappelle cette expression. Ainsi donc ce journal serait écrit en bon français ? Voilà une nouvelle réconfortante.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

clavier-bépo
Messages : 6
Inscription : lun. 04 févr. 2013, 11:29

Message par clavier-bépo » lun. 04 févr. 2013, 11:34

Bonjour.

Écrire les accents me pose aucun problème.
J'écris en bépo.
D'ailleurs pour les questions d'apprentissage, de dactylo...
***********************

C'est plus facile à apprendre que l'azerty et je peux taper l'e dans l'o œ ou le æ, Ù...

Avatar de l’utilisateur
Anne
Messages : 714
Inscription : ven. 23 janv. 2009, 13:41
Localisation : France

Message par Anne » lun. 04 févr. 2013, 16:20

Bonjour,

J'ai lu votre page avec intérêt. On se demande en effet pourquoi les lettres n'ont pas été placées sur le clavier dès le début en fonction de leur fréquence d'apparition dans la langue française pour économiser les mouvements des mains. L'idée de ne plus avoir à chercher les caractères spéciaux mais fréquents dans la table des caractères, ou à taper des codes pour les obtenir, est séduisante aussi.

Mais puisque nous sommes habitués au clavier azerty, et que changer de clavier demanderait un effort d'apprentissage, je me demande si cet effort en vaut la peine (en dehors des cas où l'on passe sa journée à taper à l'ordinateur pour des raisons professionnelles, et où le gain de temps et d'énergie est toujours bon à prendre), d'autant plus qu'on doit aussi faire l'effort d'entretenir son habitude du clavier azerty pour continuer à pouvoir taper sur un autre ordinateur que le sien.

Mais au moins, maintenant, je sais que cette possibilité existe, merci.

clavier-bépo
Messages : 6
Inscription : lun. 04 févr. 2013, 11:29

Message par clavier-bépo » lun. 04 févr. 2013, 16:34

J'ai mis plus de trois ans à taper à plus de 55 mots par minute en azerty.
J'ai pas fait beaucoup d'exos de dactylos mais j'ai passé au moins deux fois plus de temps que mon apprentissage en bépo.

En 9 mois, je suis monté à 44 mots par minute en bépo.
Il y a tellement d'accents estropiés en français dans les formats numériques, cela saute aux yeux quand on rebascule du bépo à l'azerty.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Messages : 714
Inscription : ven. 23 janv. 2009, 13:41
Localisation : France

Message par Anne » lun. 04 févr. 2013, 16:43

Je n'en doute pas. Le clavier bépo est de toute évidence bien conçu pour nous faire gagner du temps en tapant au clavier, mais avant de gagner du temps, il faut habituer ses doigts à une nouvelle disposition des lettres, et apparemment, vous, ça vous a pris plus de neuf mois, bien que vous ayez l'air de vous être investi dans cet apprentissage, au point de mesurer votre vitesse en nombre de mots par minutes.

Je reproduis ce que je vous ai écrit en message privé pour en faire profiter tout le monde :

En tant que musicienne, je suis bien placée pour savoir quel effort ça demande de faire passer des gestes en automatismes. C'est une donnée qu'on ne peut pas négliger, c'est pour ça que je me pose la question de l'utilité de cet effort dans le cas où on tape au clavier occasionnellement et pour son loisir.

clavier-bépo
Messages : 6
Inscription : lun. 04 févr. 2013, 11:29

Message par clavier-bépo » lun. 04 févr. 2013, 17:09

Au début,

je ne tapais pas de chat ni de mail en bépo.
J'y allais dans la détente, en apprenant petit à petit.
Vu que j'avais appris azerty pile 3 ans auparavant, je me rappelais de la progression.

Pianistiquement, vous connaissez le paradoxe, plus vous prenez le temps de bien poser les choses, sans s'endormir non plus, plus vous affutez vos réflexes.
Là, c'est pareil. Mais en moins contraignant que jouer une main au piano et chanter l'autre en disant les notes.
C'est moins compliqué que préparer un concerto de mozart (9e ou 20e ) pour un concert.

Je n'ai pas commencé avec un quelconque impératif. J'ai d'abord testé petit à petit. max 10 à 20 minutes à chaque fois. Quand on en a marre, faut faire une pause.
Quand on connait qu'un seul clavier, on retourne a la vitesse escargot, même si on tape à deux doigts.
Quand j'ai du apprendre le qwerty, il y a eu aussi de la déconfiture.
en bépo, Je me suis donné le temps de choisir, je m'étais donné un mois.
Il ne m'a pas fallu un mois pour voir l'intérêt du clavier.
Quand la vitesse est venu, j'y restais naturellement.

Je tape dans un clavier ou l'autre, selon l'humeur.
Mais je supporte de moins en moins l'azerty.

virtuosement,

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7770
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » lun. 04 févr. 2013, 17:34

Anne a écrit :[...] En tant que musicienne, je suis bien placée pour savoir quel effort ça demande de faire passer des gestes en automatismes.[...]
Vivement qu'Infarinato, le technicien que le monde entier nous envie, nous sonorise le forum afin de profiter de quelques-unes de vos interprétations. :lol:

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

ZERTY ni avec ls caractères spéciaux, dont je connais les co

Message par Jacques » lun. 04 févr. 2013, 17:54

clavier-bépo a écrit :Au début, je ne tapais pas de chat ni de mail en bépo.
J'y allais dans la détente, en apprenant petit à petit.
Je voudrais savoir quelque chose : avez-vous l'intention de participer à nos débats sur la langue française en général, ou vous êtes-vous inscrit avec le seul objectif de faire de la publicité pour votre méthode ? Des gens qui se servent du forum pour donner des liens vers leurs sites, généralement sans grand rapport avec nos activités (ou si peu !), nous en avons eu des tombereaux.
Je n'ai de soucis, ni avec l'AZERTY ni avec les codes spéciaux, que je connais par cœur et applique de façon automatique pour les plus courants. Tout ce que vous racontez sur votre site, je l'ai appris en cours de dactylographie.
Je rappelle aussi l'article 3 de notre charte :
Les liens ou noms de sites qui nous sont proposés doivent être en rapport étroit avec nos propres activités ; nous serons contraints de censurer tout ce qui pourrait mener à des sites de caractère non apparenté à nos objectifs linguistiques ; nous n'acceptons pas de liens vers des sites de jeux en ligne ou de téléchargement de logiciels ludiques, même s'il s'agit de jeux de lettres ; toute personne qui souhaite donner un lien vers un site doit en référer préalablement à un administrateur (Claude ou Jacques) ;
Dernière modification par Jacques le mar. 05 févr. 2013, 16:49, modifié 1 fois.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
shokin
Messages : 438
Inscription : jeu. 03 janv. 2013, 18:06
Localisation : Suisse
Contact :

Message par shokin » mar. 05 févr. 2013, 14:48

Bon, en Suisse, nous avons le qwertzuiopè, sous lequel se trouve asdfghjklé.. :lol:

Mais c'est toujours marrant d'arriver en France et de devoir adapter légèrement ses doigts.

Il s'agit de divers apprentissages des doigts, tout comme prendre la soupe avec la cuillère, lancer de la purée avec une cuillère, couper avec un couteau, tartiner avec ce même couteau, jouer de la guitare, jouer du violon, défaire un noeud, tricoter, etc. Aucun apprentissage n'est anodin.

Autrement, il reste possible de se mettre au LaTeX. :wink:
Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » mar. 05 févr. 2013, 15:43

Le clavier belge n'est pas le même qu'en France. C'est curieux qu'il n'y ait pas un clavier commun à tous les pays francophones.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Verrouillé