Cadeauter

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7424
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Cadeauter

Message par Claude » mar. 21 janv. 2020, 14:58

Alors je supprime définitivement ce verbe de mon dictionnaire interne, c'est beaucoup plus simple. :)
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 7212
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Cadeauter

Message par André (G., R.) » mar. 21 janv. 2020, 15:33

Moi itou, à supposer qu'il ait jamais fait partie du mien !

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4000
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Cadeauter

Message par Jacques-André-Albert » mer. 22 janv. 2020, 7:55

Je ne vois qu'une explication à cet accueil d'africanismes dans les dictionnaires, c'est que les Africains puissent se les approprier. Mais à ce compte, pourquoi ne pas y intégrer les régionalismes toujours utilisés en province et ignorés des principaux dictionnaires ?
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

André (G., R.)
Messages : 7212
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Cadeauter

Message par André (G., R.) » mer. 22 janv. 2020, 9:23

Vous avez d'autant plus raison qu'on ne peut souvent pas comparer ces régionalismes, qui relèvent parfois de l'ancien français, à « cadeauter », barbarisme à l'origine.
Dans une autre discussion sur les dictionnaires Larousse et Robert, leurs préoccupations commerciales m'avaient paru surestimées. Mais il serait naïf de les oublier !

Leclerc92
Messages : 2082
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Cadeauter

Message par Leclerc92 » mer. 22 janv. 2020, 9:47

Il me semble que les dictionnaires d'usage accentuent aussi l'intégration de mots de nos provinces.

Pour revenir à l'usage passif proposé par Claude, qui serait différent de celui de "offrir", il serait en revanche proche de celui de "gratifier". Le TLF nous apprend qu'un tel usage a été tenté en France avant même les Africains :
https://www.cnrtl.fr/definition/cadeauter
Cadeauter, cadot(t)er(cadoter , cadotter ) (graphie de ce dernier p. plaisant.),v. trans.Synon. de gratifier* (qqn de qqc.).S'il vous plaît de m'honorer de votre compagnie, de me gratifier de votre présence, de me cadotter de votre conversation (Flaubert, Correspondance,1844, p. 158).Lui-même, parce qu'il était beau de visage, grand et fort, avait été cadeauté par les femmes du sobriquet de Jeanin Bouquet (A. de Châteaubriant, La Brière,1954, p. 94 dans Rheims 1969).− Orth. cadotter dans Flaubert, supra; cadoter ds Flaubert, L'Éducation sentimentale, t. 1, 1869, p. 159; cadeauter dans Flaubert, Correspondance, 1876, p. 313. − 1reattest. 1844, supra; dér. de cadeau étymol. 3, dés. -er avec consonne d'appui. Les formes en -o- par déformation plaisante. − Fréq. abs. littér. : 1.
Claude, vous avez Flaubert et Chateaubriant comme parrains. Ce n'est pas si mal, même si on aurait pu préférer Chateaubriand !

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7424
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Cadeauter

Message par Claude » mer. 22 janv. 2020, 12:11

Que d'honneurs ! Oui, j'aurais préféré ce bon vieux François-René mais je me contenterai d'Alphonse (rassurez-vous, j'ai consulté :d ).
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Répondre