German days

André (G., R.)
Messages : 7366
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: German days

Message par André (G., R.) » lun. 16 mars 2020, 10:46

Jacques-André-Albert a écrit :
lun. 16 mars 2020, 8:19
La langue anglaise n'est pas plus facile qu'une autre. Dire que c'est plus facile de s'exprimer en anglais est une idée fausse qui a largement contribué, en France, à l'utilisation abusive de la langue de Shakespeare. Mon professeur d'anglais de terminale disait que si nous pensions que l'anglais était facile, c'était que nous le connaissions mal, et que plus on avançait dans son apprentissage, plus on y découvrait de difficultés. Il existe une langue qui serait bien plus facile pour nous, tant au point de vue du vocabulaire, que de la syntaxe ou de la prononciation, c'est l'italien. Malheureusement, l'influence de plus en plus grande des États-Unis à partir de la première guerre mondiale, et la promotion active assurée par le British Council nous ont imposé l'idée que l'utilisation de l'anglais était incontournable. Je ne dis pas que l'italien est plus utile à apprendre que l'anglais, mais qu'il est certainement plus facile à aborder pour nous Français, et aussi plus facile que l'espagnol, curieusement plébiscité par les parents d'élèves
(phrase mise en gras par moi).

Je ne vois guère que des points incontestables dans ce que vous écrivez là, Jacques-André-Albert. « Ne... guère que... » à cause de l'espéranto !
Comme je suis heureux d'avoir lancé cette discussion sur la difficulté, réelle ou ressentie, des langues ! Mais je n'en espérais pas tant, je souhaitais uniquement voir partagé mon refus du cliché concernant la prononciation de l'allemand !
Malheureusement, dès la première réaction que j'ai obtenue, mon sujet a été vu par le petit bout de la lorgnette, ce qui a conduit à ce qu'on s'en éloigne :
Leclerc92 a écrit :
mer. 11 mars 2020, 16:09
André (G., R.) a écrit :
mer. 11 mars 2020, 14:01
Il me semble que la langue nippone ne présente jamais ou presque jamais deux phonèmes consonantiques juxtaposés. Si un Japonais ne connaissant que sa langue entend außergewöhnlich, d'une part, « extraordinaire » (et extraordinary !) d'autre part, la prononciation du premier de ces trois mots lui paraîtra vraisemblablement beaucoup moins ardue que celle des deux autres, qui comportent quatre phonèmes consonantiques juxtaposés : [kstr] (extra-).
Nos amis nippons auront quand même généralement plus de difficultés en allemand qu'en français, car les successions de consonnes en allemand ne sont pas plus rares qu'en français, au contraire. Comme vous le rappeliez vous-même :
Je ne connais pas de mot particulier pour désigner le fait que plus de deux consonnes se suivent. C'est fréquent en allemand (« Kunstgriff », artifice, comporte cinq consonnes non séparées par des voyelles et ne représente aucune difficulté de prononciation pour les locuteurs natifs de l'allemand ni même pour les allophones expérimentés).
Amis nippons, si vous nous lisez, que pensez-vous de "Streichholzschächtelchen" ?
Comme je me réjouis de vous voir présents ici, Claude et Jacques-André-Albert ! Comme j'aimerais que vous m'indiquiez si, dans la même situation, vous auriez commenté mon texte dans le même esprit !

La prépondérance de l'anglais dans tant de domaines, le matraquage que l'anglomanie nous fait subir en permanence en tant de lieux contribuent sans doute à faire paraître facile une langue qui ne l'est pas forcément pour nous autres francophones natifs. Mais on ne peut nier que, dès leur premier cours d'anglais, les gamins ressentent une sorte de familiarité avec un idiome qui ne leur est plus tout à fait étranger.
Eh oui, j'entre aussi dans des considérations en rapport lointain avec l'idée d'origine !

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4024
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: German days

Message par Jacques-André-Albert » lun. 16 mars 2020, 15:35

Pour avoir étudié l'anglais et l'allemand, je peux dire que l'allemand est plus évident dans la concordance entre l'écrit et la prononciation, ainsi que dans la grammaire (si on excepte les déclinaisons, pour l'allemand, mais on en prend vite le pli).
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7798
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: German days

Message par Perkele » mar. 17 mars 2020, 11:31

Le roumain est une langue censée s'écrire comme elle se prononce, le finnois aussi, mais attention, faut s'accrocher pour la grammaire !
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Répondre