Echantillon de néo-français

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Buz a écrit :Lorsque je lis de tels articles, contenant des erreurs aussi grossières, je me demande comment leurs auteurs parviennent à en tirer des revenus, et le statut de journaliste.
C'est bien la question que nous nous posons tous. La qualité de la langue ne semble pas être ce qui importe le plus à ceux qui les embauchent.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
JR
Messages : 1301
Inscription : mer. 29 nov. 2006, 16:35
Localisation : Sénart (décédé le 15 mai 2013)
Contact :

Message par JR »

Jacques a écrit :La qualité de la langue ne semble pas être ce qui importe le plus à ceux qui les embauchent.
Rassurez vous : la clarté de la pensée non plus.
Il est vrai que les deux vont généralement de pair.
L’ignorance est mère de tous les maux.
François Rabelais
Avatar de l’utilisateur
abgech
Messages : 463
Inscription : lun. 02 oct. 2006, 17:43
Localisation : Genève, Suisse

Message par abgech »

Mon activité professionnelle, au sein même de "l'ennemi", la technologie électronique et informatique, m'a appris que plus les gens s'entourent d'un charabia prétendument anglais, moins ils ont de connaissances. Leur sabir est un paravent relativement commode, aux yeux des novices, pour dissimuler leur profonde ignorance.
A contrario, ceux qui savent quelque chose semblent avoir à cœur de s'exprimer correctement.

En fait, ce n'est que l'éternel : "la culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale".
Avatar de l’utilisateur
JR
Messages : 1301
Inscription : mer. 29 nov. 2006, 16:35
Localisation : Sénart (décédé le 15 mai 2013)
Contact :

Message par JR »

abgech a écrit : "la culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale".
ce qui n'empêche pas la tartine de tomber du mauvais côté.
L’ignorance est mère de tous les maux.
François Rabelais
Avatar de l’utilisateur
Manni-Gédéon
Messages : 1217
Inscription : lun. 12 avr. 2010, 14:35
Localisation : Genève (CH)

Message par Manni-Gédéon »

Buz a écrit :Lorsque je lis de tels articles, contenant des erreurs aussi grossières, je me demande comment leurs auteurs parviennent à en tirer des revenus, et le statut de journaliste.
Ça me rappelle une conversation que j'avais eue avec mon mari à propos des lettres de motivation. Je rappelais que de mon temps, si on voulait avoir des chances d'être embauché dans un bureau, il ne fallait pas faire de fautes de français. Mon mari m'a répondu qu'aujourd'hui, les chefs du personnel ne maîtrisent pas mieux le français que les postulants.

Cette remarque est probablement aussi valable dans le journalisme.

Pire : certains éditeurs de livres semblent aussi atteints par l'épidémie. Si vous lisez certains livres relativement récents, vous pouvez vous demander comment un éditeur a pu publier une telle prose.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Chez vous, on dit encore chef du personnel ? Quelle chance ! En France c'est un directeur des ressources humaines, communément dit DRH. On n'atteindra jamais les limites de l'absurde et du ridicule.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Manni-Gédéon
Messages : 1217
Inscription : lun. 12 avr. 2010, 14:35
Localisation : Genève (CH)

Message par Manni-Gédéon »

Jacques a écrit :Chez vous, on dit encore chef du personnel ?
Peut-être pas, après tout. Ça fait des années que j'ai quitté cet univers. Ça date de ma grossesse et mon fils a 9 ans...
Mon mari, qui travaille dans une banque, a actualisé son vocabulaire, mais moi, je n'assimile pas ce nouveau jargon. Je dois être obsolète... :?
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Alors nous sommes deux. Je suis réfractaire à ces appellations saugrenues, prétentieuses et ridicules.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Dame Vérone
Messages : 566
Inscription : mer. 24 mars 2010, 17:03
Localisation : au bord de la Seille

Message par Dame Vérone »

Quelques siècles plus tard, Molière et « Les précieuses ridicules» n'ont pas pris une ride...
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4229
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert »

On n'en rit plus : c'est devenu du langage officiel et sérieux.
gerhec
Messages : 263
Inscription : sam. 01 nov. 2008, 16:33

debrif

Message par gerhec »

On entend ceci tous les soirs sur une grande station de radio
périphérique animée par un non moins grand journaliste :

"Et maintenant, la débrif de l'actu par notre dream team"
Avatar de l’utilisateur
Anne
Messages : 714
Inscription : ven. 23 janv. 2009, 13:41
Localisation : France

Re: debrif

Message par Anne »

gerhec a écrit :On entend ceci tous les soirs sur une grande station de radio périphérique animée par un non moins grand journaliste :

"Et maintenant, la débrif de l'actu par notre dream team"
Un homme qui s'exprime en ces termes ne mérite pas le qualificatif que vous lui prêtez, je crois.
Avatar de l’utilisateur
Bernard_M
Messages : 1186
Inscription : sam. 07 févr. 2009, 10:24
Contact :

Message par Bernard_M »

D'accord avec vous, Anne.
Un journaliste avec un tant soit peu de culture aurait sans doute dit le débrief, car briefing et son antonyme débriefing sont du genre masculin.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Je crois que Anne ne s'arrête pas là, ou alors Bernard vous voulez plaisanter. Je ne sais pas ce que veut dire débriefing, mais il doit y avoir un mot français correspondant. Quant au reste, j'ignore aussi ce qu'est une dream team (team, équipe, dream, rêve)
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4229
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert »

Je crois que Bernard est un pince-sans-rire.
Alfred Gilder (En vrai français dans le texte) propose, à la place de « debriefing » : analyse, bilan, exégèse, récapitulation, conclusion, synthèse, examen, rapport, compte rendu.
Répondre