Has-been et play-boy

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8043
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » sam. 13 nov. 2010, 23:31

C'est un riche désoeuvré fêtard ; un noceur.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Dame Vérone
Messages : 566
Inscription : mer. 24 mars 2010, 17:03
Localisation : au bord de la Seille

Message par Dame Vérone » dim. 14 nov. 2010, 8:34

Perkele a écrit :Oui, le "ringard", vedette déchue en argot du théâtre a été traité sur cette place.

Pour en revenir au "play-boy", à mon sens, il n'est pas toujours beau, mais il drague comme il respire.

Je propose un dragueur, un coureur, un cavaleur, un pistachier, un vert-galant, un séducteur, un tombeur, un don-juan...
Je ne connais pas pistachier mais trouve ce nom amusant.
Madame de Sévigné propose vieux beau qui s'oppose à vert-galant quant à la jeunesse du personnage.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » dim. 14 nov. 2010, 9:39

Je ne connaissais pas non plus ce pistachier, mais le dictionnaire d'argot nous dit que c'est un mot employé à Marseille pour désigner un coureur de jolies filles, avec une formation probable sur le verbe pister, « suivre ».
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8043
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 14 nov. 2010, 12:11

Si je puis me permettre, Jacques, la Provence ne contient pas que Marseille. :wink:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » dim. 14 nov. 2010, 12:28

Perkele a écrit :Si je puis me permettre, Jacques, la Provence ne contient pas que Marseille. :wink:
Je ne fais que rapporter ce que j'ai lu dans le dictionnaire d'argot : « À Marseille, amateur de jolies filles ». Je n'ai pas d'opinion parce que je ne connaissais pas le terme.
En cherchant bien, on finit par trouver ceci sur Internet, qui ne correspond d'ailleurs pas vraiment à cette définition :
En Provence, un pistachier est homme vicieux, libidineux, faisant toujours des réflexions tournant autour du thème, essayant de tripoter, de frôler, de séduire dans un but sexuel, au mieux, un coureur, un cavaleur.
La dame à la fleur de pissenlit semble avoir des lacunes dans les renseignements qu'elle sème aux quatre vents.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Dame Vérone
Messages : 566
Inscription : mer. 24 mars 2010, 17:03
Localisation : au bord de la Seille

Message par Dame Vérone » dim. 14 nov. 2010, 12:58

Jacques a dit : «La dame à la fleur de pissenlit semble avoir des lacunes dans les renseignements qu'elle sème aux quatre vents ».

En consultant le dictionnaire, je réalise qui est la dame à la fleur de pissenlit puisqu'on peut aussi appeler cette fleur dent-de-lion. Mais on n'aperçoit les dents de cette plante qu'en cas de disgression.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » dim. 14 nov. 2010, 13:15

Quand j'étais enfant, elle était le symbole du dictionnaire, avec cette phrase : Je sème à tout vent. Et si je ne me trompe la couverture en carton était dans les tons roses ou saumon.
Maintenant le dessin est toujours là, mais très stylisé. Je ne connaissais pas cet autre nom de la plante.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8043
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 14 nov. 2010, 13:28

Ce nom lui vient de ses feuilles dentelées. Je l'ai entendu la première fois à Lyon où la salade faite de pissenlit, croûtons, lardons, oeufs mollets est une spécialité.

Quant à la pistache, elle avait autrefois une réputation d'aphrodisiaque...
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » dim. 14 nov. 2010, 14:02

Perkele a écrit :Ce nom lui vient de ses feuilles dentelées. Je l'ai entendu la première fois à Lyon où la salade faite de pissenlit, croûtons, lardons, oeufs mollets est une spécialité.
Je retiens la recette.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Madame de Sévigné
Messages : 687
Inscription : ven. 09 oct. 2009, 22:50
Localisation : Nantes

Message par Madame de Sévigné » dim. 14 nov. 2010, 14:16

Quant à la pistache, elle avait autrefois une réputation d'aphrodisiaque...
Pourquoi autrefois ? Aurait-elle perdu ses vertus ? :(

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » dim. 14 nov. 2010, 15:05

On a prêté des vertus aphrodisiaques à des tas de végétaux ou extraits d'animaux. Il a été prouvé que ce n'était que chimères, c'est pourquoi ces croyances sont quasiment oubliées, du moins dans nos pays occidentaux.
Voyez le mal qu'elles peuvent faire avec le massacre des rhinocéros à seule fin de s'approprier leur corne, qui se vend à prix d'or.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8043
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 14 nov. 2010, 16:39

Madame de Sévigné a écrit :
Quant à la pistache, elle avait autrefois une réputation d'aphrodisiaque...
Pourquoi autrefois ? Aurait-elle perdu ses vertus ? :(
Point du tout ! Mais chut ! Il ne faut pas l'ébruiter. :wink:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Invité

Has been

Message par Invité » dim. 14 nov. 2010, 17:10

Au cours de l'émission-jeu "des chiffres et des lettres" du 9 novembre 2010 , Arielle Boulin-Prat professeur de lettres et présentatrice a cru bon indiquer le mot...Has Been.
Etant de nationalité Franco-Britannique,je trouve sa démarche plutôt ...mal venue dans un jeu ou l'on cherche à deviner des mots Français...

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4083
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » dim. 14 nov. 2010, 17:48

Je pense que ce mot, et bien d'autres (show-room, must, jazzy, french touch, vintage, standing ovation, happy hour, cocooning, flyer, fitness, loundge...) font partie du jargon du microcosme des intellectuels ou pseudo-intellectuels parisiens, autrement appelé establishment.

Avatar de l’utilisateur
Marco
Messages : 1009
Inscription : jeu. 09 juin 2005, 23:36

Message par Marco » lun. 15 nov. 2010, 0:13

C’est une mode internationale, et le français n’est de loin pas la langue la plus souillée par ce phénomène, croyez-m’en !

Répondre