Les conseillers en communication

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4083
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Les conseillers en communication

Message par Jacques-André-Albert » sam. 23 avr. 2011, 9:32

On a coutume, ici, et avec raison à mon sens, de vilipender la caste des journalistes et de décrier la nouvelle grammaire et leurs acolytes les pédagogues soixante-huitards, mais il existe une corporation tout aussi néfaste pour le français : les sociétés de conseil en communication, vers lesquelles se tournent les collectivités locales en pénurie d'idées : vous savez, ces gens qui vous rendent « résolument innovants » grâce à la « circulation apaisée » et à « l'impulsion d'une dynamique nouvelle », avec des « objectifs forts en termes d'économie » ; prenez le bulletin municipal de n'importe quelle ville moyenne qui a eu recours à ces sociétés de communication basées à Paris (tiens, tiens...) pour la plupart, vous y trouverez le même charabia pompeux.

Angers et les communes environnantes regroupées en agglomération s'étaient déjà affublées il y a quelques années d'un titre ronflant, à la syntaxe de type anglo-américain mais vide de sens après analyse : « Angers Loire métropole ». Qu'Angers soit la métropole, c'est à dire la ville la plus importante du département, personne ne le conteste ; métropole de la Loire n'a aucune signification, puisque Angers n'est ni la plus grande ville à proximité du fleuve royal, ni le chef-lieu du département qui porte son nom. Le but poursuivi par la société de conseil en communication était la meilleure perception de la ville, en lui associant le nom connu du fleuve et un mot fourre-tout donnant une impression de grandeur.

On vient de trouver mieux dans l'absurdité, avec une touche plus anglomaniaque : « Angers Loire métropole » devient « Angers Loire valley » ; on nous explique que le choix du mot valley sert la « visibilité internationale » de l'agglomération angevine. J'y vois surtout un renoncement à notre identité ; je vais proposer à l'agglomération d'Angers de refaire les tours du château dans le style carton-pâte de Las Vegas et d'inciter les viticulteurs à renoncer à leurs appellations pour arborer sur leurs étiquettes les noms de cépages, seuls connus des Américains. La honte d'être soi est une maladie qui va de pair avec la mondialisation : faisons en sorte que les touristes ne soient pas trop perdus et retrouvent les repères qu'ils connaissent déjà.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8043
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » sam. 23 avr. 2011, 9:48

J'avais déjà été dérangée par le remplacement des blasons des villes par des logos... Quoique celui des Ardennes évoque tout de même un sanglier...

J'ai également noté que l'appellation "en Provence" ou "provençal(e)" s'étendait de plus en plus à l'ouest et au nord de ladite Provence : après le "Gard provençal" nous avons la "Drôme provençale"... Tout ça pour attirer les touristes !

A quand Lyon-en-Provence ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
TSOS
Messages : 519
Inscription : ven. 04 févr. 2011, 13:22
Localisation : Duché de Bretagne / Nordrhein Westfalen /S'la,sk

Message par TSOS » sam. 23 avr. 2011, 9:58

Mais non, tout le monde sait que la province de Lyon, c'est la Lyonnaise, voyons! :P

Maupertuis

Re: Les conseillers en communication

Message par Maupertuis » dim. 24 avr. 2011, 19:20

Jacques-André-Albert a écrit : On vient de trouver mieux dans l'absurdité, avec une touche plus anglomaniaque : « Angers Loire métropole » devient « Angers Loire valley » ; on nous explique que le choix du mot valley sert la « visibilité internationale » de l'agglomération angevine.
L'argument est grotesque au vu de la proximité phonétique et orthographique des mots "valley" et "vallée", voire contre-productif quand on veut "vendre" quelque chose de typiquement français. D'ailleurs, on retrouve cette dénomination sur la version française du site de l'office de tourisme angevin : j'imagine que c'est pour améliorer la visibilité "internationale entre français" :roll:.
Cela prouve une fois de plus que l'anglais se propage d'abord grâce aux mythes tournant autour de cette langue.

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4083
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » dim. 24 avr. 2011, 21:24

Mais, et j'insiste, la propagation de l'anglais se fait grâce à l'intoxication d'une partie de l'intelligentsia : responsables politiques, médias, conseillers en communication ; beaucoup de semblables à Pécresse et malheureusement peu d'émules de Toubon.
On peut constater aussi un certain fatalisme dans la population consciente de l'anglicisation.

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4083
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » mar. 26 avr. 2011, 11:38

J'ai envoyé un commentaire sur « Angers Loire Valley » au courrier des lecteurs du journal local, et un autre aux infos locales en ligne :
Le ridicule à 150 000 euros : nos élus ne se refusent rien ! Angers Loire métropole était déjà du charabia, avec l'introduction d'un mot anglais on atteint le ridicule : l'ensemble des trois mots n'a pas vraiment de signification en anglais (vallée d'Angers Loire ?). Et puis, messieurs, avez-vous si honte de votre langue pour ne pas l'associer aux beautés de notre pays ? Vous pensez sans doute que les étrangers viennent chercher ici quelque chose qui ne les dérange pas trop. Alors je vous suggère de rehausser les tours du château façon Las Vegas, et de remplacer les AOC de nos vignerons par des noms de cépage, seuls connus par les Anglo-saxons. La honte d'être français, voilà ce qui vous habite. La France que viennent chercher nombre d'étrangers, c'est celle des terroirs, de l'art culinaire, de l'architecture, et, ne vous déplaise, c'est aussi la langue française. Au pays de Du Bellay, Hervé Bazin, Julien Gracq, quelle honte !

Avatar de l’utilisateur
Anne
Messages : 714
Inscription : ven. 23 janv. 2009, 13:41
Localisation : France

Message par Anne » mar. 26 avr. 2011, 22:24

Très bien ! Bravo !

Avatar de l’utilisateur
Manni-Gédéon
Messages : 1217
Inscription : lun. 12 avr. 2010, 14:35
Localisation : Genève (CH)

Message par Manni-Gédéon » mer. 27 avr. 2011, 12:32

J'approuve : c'est bien envoyé !
L'erreur ne devient pas vérité parce qu'elle se propage et se multiplie ; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit.
Gandhi, La Jeune Inde

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » jeu. 06 nov. 2014, 18:18

Jacques-André-Albert a écrit :J'ai envoyé un commentaire sur « Angers Loire Valley » au courrier des lecteurs du journal local, et un autre aux infos locales en ligne :
Le ridicule à 150 000 euros : nos élus ne se refusent rien ! Angers Loire métropole était déjà du charabia, avec l'introduction d'un mot anglais on atteint le ridicule : l'ensemble des trois mots n'a pas vraiment de signification en anglais (vallée d'Angers Loire ?). Et puis, messieurs, avez-vous si honte de votre langue pour ne pas l'associer aux beautés de notre pays ? Vous pensez sans doute que les étrangers viennent chercher ici quelque chose qui ne les dérange pas trop. Alors je vous suggère de rehausser les tours du château façon Las Vegas, et de remplacer les AOC de nos vignerons par des noms de cépage, seuls connus par les Anglo-saxons. La honte d'être français, voilà ce qui vous habite. La France que viennent chercher nombre d'étrangers, c'est celle des terroirs, de l'art culinaire, de l'architecture, et, ne vous déplaise, c'est aussi la langue française. Au pays de Du Bellay, Hervé Bazin, Julien Gracq, quelle honte !
Trois ans et demi après votre commentaire, je tiens, n'ayant pas connu Français notre belle langue à l'époque, à vous en féliciter aujourd'hui, JAA.

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4083
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » jeu. 06 nov. 2014, 22:16

La nouvelle municipalité a décidé d'enterrer cette absurdité, qui a coûté, selon la presse, la bagatelle de 450 000 euros, comprenant les émoluments des conseillers en communication et la publicité destinée à promouvoir la nouvelle appellation. Sans commentaire.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » ven. 07 nov. 2014, 7:45

À ajouter au gaspillage des fonds publics.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » ven. 07 nov. 2014, 8:25

Jacques a écrit :À ajouter au gaspillage des fonds publics.
Bel exemple, en effet, d'anglomanie dispendieuse ! Par les temps qui courent !
Pour la langue française il s'agit d'une très bonne nouvelle, JAA. Une goutte d'eau, peut-être, mais une goutte d'eau rafraîchissante.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » ven. 07 nov. 2014, 8:42

André (G., R.) a écrit : Pour la langue française il s'agit d'une très bonne nouvelle, JAA. Une goutte d'eau, peut-être, mais une goutte d'eau rafraîchissante.
André, "une goutte d'eau", croyez-vous que des Angevins apprécieront la formule ? :D
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Shadock90
Messages : 85
Inscription : jeu. 22 mai 2014, 21:01
Localisation : Territoire de Belfort

Message par Shadock90 » ven. 07 nov. 2014, 8:56

Jacques-André-Albert a écrit :Mais, et j'insiste, la propagation de l'anglais se fait grâce à l'intoxication d'une partie de l'intelligentsia : responsables politiques, médias, conseillers en communication ; beaucoup de semblables à Pécresse et malheureusement peu d'émules de Toubon.
À tel point que le phénomène a même suscité une distinction : l'académie de la carpette anglaise . On y apprenait entre autres qu'une des récipiendaires avait vu son patronyme anglicisé : Christine the Guard (mais cette anecdote n'apparaît plus sur l'article).
Dernière modification par Shadock90 le ven. 07 nov. 2014, 9:25, modifié 2 fois.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » ven. 07 nov. 2014, 9:13

Jacques a écrit :André, "une goutte d'eau", croyez-vous que des Angevins apprécieront la formule ? :D
À la première occasion je boirai un coteaux-du-layon à leur santé !

Répondre