Running

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » mar. 06 déc. 2011, 21:45

J'ai écrit « c'est étrange » parce que je suis surpris par cette interprétation, qui à l'examen me paraît finalement plausible et à laquelle je n'aurais pas pensé.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Anne
Messages : 714
Inscription : ven. 23 janv. 2009, 13:41
Localisation : France

Message par Anne » mar. 06 déc. 2011, 22:27

oliglesias a écrit :Malgré tout, dans un cercle très fermé, les VTTistes professionnels notamment, il me semble que l'adoption de cet argot est tout à fait normal et même peut-être nécessaire... mais cela reste un groupe fermé...
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous : on rencontre dans tous les cercles utilisant ce genre de jargon des gens qui s'y refusent, et quelqu'un qui parlera simplement de basculer par-dessus le guidon passera plus facilement inaperçu auprès des utilisateurs du terme OTB, que quelqu'un qui parle d'OTB auprès de ceux qui rejettent ce jargon.

oliglesias
Messages : 244
Inscription : jeu. 27 oct. 2011, 17:45

Message par oliglesias » mar. 06 déc. 2011, 22:36

Anne a écrit :
oliglesias a écrit :Malgré tout, dans un cercle très fermé, les VTTistes professionnels notamment, il me semble que l'adoption de cet argot est tout à fait normal et même peut-être nécessaire... mais cela reste un groupe fermé...
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous : on rencontre dans tous les cercles utilisant ce genre de jargon des gens qui s'y refusent, et quelqu'un qui parlera simplement de basculer par-dessus le guidon passera plus facilement inaperçu auprès des utilisateurs du terme OTB, que quelqu'un qui parle d'OTB auprès de ceux qui rejettent ce jargon.
Peut-être oui, je vous crois évidemment sur parole puisque je ne connais pas ce domaine assez bien. J'imaginais juste que des "pros" auraient eu tendance à utiliser les mêmes termes, c'est à eux que je pensais.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7946
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » mer. 07 déc. 2011, 7:19

Tous les groupes ont leurs marginaux. :wink:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

oliglesias
Messages : 244
Inscription : jeu. 27 oct. 2011, 17:45

Message par oliglesias » mer. 07 déc. 2011, 13:57

Evidemment... et heureusement même! Quel ennui si tout le monde était identique! :)

Avatar de l’utilisateur
Anne
Messages : 714
Inscription : ven. 23 janv. 2009, 13:41
Localisation : France

Message par Anne » jeu. 15 mars 2012, 23:55

Cette fois je me suis inscrite à un trail, et plus précisément un éco-trail (puisqu'on nous recommande de venir en transports en commun et de ne pas jeter nos déchets sur le parcours).
Ledit parcours est dénommé le 18km TwinSanté (car il est long de dix-huit kilomètres, qu'il se fait obligatoirement en binôme, et qu'il ne s'agit pas de s'esquinter la santé puisque nous ne serons pas chronométrés). (Je vous donne les traductions en prime.)
De plus, chaque finisher rapportera 1 point à sa commune. La commune qui recueillera le plus de points se verra décerner le titre honorifique de « Commune la plus Eco-Trail® 2012 » et recevra un trophée lors de la soirée « Challenge 2012 ».

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7946
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » ven. 16 mars 2012, 6:51

C'est affreux ! :shock:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 16 mars 2012, 7:33

Une surenchère dans la bêtise.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Pautard
Messages : 142
Inscription : dim. 25 sept. 2011, 18:37
Localisation : Saint-Maur-des-Fossés (France)

Message par Pautard » sam. 17 mars 2012, 15:56

oliglesias a écrit :Pour résumer, je ne crois pas dans ces cas-là à l'invasion de l'anglais. Je crois que l'existence de ces mots s'expliquent du fait même que le succès de ces disciplines sportives est tel ces dernières années qu'un argot est apparu. Et on va avoir tendance à utiliser les termes de cet ou ces argots pour montrer qu'on appartient à ce groupe.
Si je rapproche ce succès de certains termes dans le sport de la situation en informatique, on constate que, du fait que les techniques de l'information se sont diffusées dans le grand public depuis les années 2000 avec internet, le jargon informatique se diffuse dans le grand public. C'est la raison pour laquelle les mots "bug" et "e-mail" sont maintenant connus du grand public. Donc je ne crois pas au confinement du jargon à un groupe social, au moins concernant l'informatique et certains termes dans ce domaine. Il est très difficile de lutter contre ce type d'invasion de l'anglais, sauf à adopter une attitude très volontariste impliquant les pouvoirs publics. Cela passe par la réglementation et l'application effective de cette réglementation, même si cela ne suffit pas à contrecarrer certains usages.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » sam. 17 mars 2012, 18:03

Je n'ai plus les références, mais je sais qu'aucune autorité, que ce soient les pouvoirs publics, le gouvernement ou qui que ce soit, n'a le droit de prendre des mesures contraignantes ou de légiférer en matière de pratiques langagières.
Ne nous y trompons pas : la décision d'un Premier ministre se rapportant aux féminisations n'était pas une mesure légale, mais une simple recommandation adressée aux employés du secteur public, donc obligatoire pour personne, même les intéressés. Les médias ont menti. Quant à la loi Toubon, elle n'impose pas un vocabulaire spécifique, mais essentiellement l'emploi obligatoire de la langue française, à côtés d'autres éventuellement, dans l'étiquetage et le mode d'emploi des produits et articles vendus en France ainsi que dans les lieux publics.
Depuis des années, j'entends ou je lis les doléances de gens qui réclament une intervention des pouvoirs publics ou du gouvernement pour empêcher les mauvais emplois de la langue et les anglicismes. C'est une utopie.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7946
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » sam. 17 mars 2012, 18:28

Certaine littérature émanant des hautes autorités pourrait donner l'exemple.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » sam. 17 mars 2012, 18:38

Perkele a écrit :Certaine littérature émanant des hautes autorités pourrait donner l'exemple.
Alors là oui, les lettres et imprimés émanant des administrations sont rédigés dans un français de plus en plus mauvais, bourré de tics de langage et d'impropriétés. C'est dans ce domaine qu'une autorité pourrait imposer des mesures en vue de faire respecter la langue.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7946
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » sam. 17 mars 2012, 19:10

Si ce n'était que les lettres ! Il faut lire le bulletin officiel du ministère de l'éducation nationale pour être édifié. :cry:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Leclerc92
Messages : 2328
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » mar. 12 déc. 2017, 8:20

Jacques-André-Albert a écrit :Hélas, j'ai bien peur que ce soit la même épidémie anglomaniaque dans d'autres sports. Les forums qui traitent du VTT m'ont appris que j'étais un biker, que si je ne me servais pas bien de mes brakes, je risquais un OTB (Over the bar : en français par dessus le guidon) :roll:
Alors si vous êtes un baillequère, peut-être vous a-t-on aperçu dans les cortèges de motos qui ont accompagné notre Johnny national. Les journalistes n'ont eu que ce mot à la bouche à Paris ou à Saint-Barth. Adieu les motards, bonjour les bikers. Les motards, c'est bon pour la gendarmerie et les PV, les bikers, c'est la liberté rebelle !

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7706
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » mar. 12 déc. 2017, 9:11

Leclerc92 a écrit :[...] Adieu les motards, bonjour les bikers. Les motards, c'est bon pour la gendarmerie et les PV, les bikers, c'est la liberté rebelle !
Ô que c'est bien dit ! :wink:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Répondre