Made in Angleterre

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Made in Angleterre

Message par André (G., R.) » mar. 20 juin 2017, 13:46

Eh oui ! Je lis aujourd'hui ce titre dans mon journal : Une Fête de la musique « made in Angleterre »
N'est-ce pas un comble qu'après l'anglicisme « made in » on n'utilise pas le nom anglais de l'Angleterre ? Bien entendu je préférerais du français. Mais après la lecture du petit article je suis incapable d'expliquer ce qui vaut à cette Fête de la musique prévue dans une banlieue nantaise d'être qualifiée de « made in Angleterre ».
À quand une perceuse « made in Allemagne » ?

Leclerc92
Messages : 2328
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » mar. 20 juin 2017, 14:36

Vous ne trouverez probablement pas "made in Allemagne" sur un produit fabriqué en Allemagne, où l'on emploiera la formule légale "made in Germany". Mais en revanche, vous le trouverez dans de nombreuses pages Internet ou même livres où la formule est employée non de manière légale mais par plaisanterie.
Je suppose que cela vient d'autant plus facilement que la plupart des gens, dans "Made in France", prononcent "France" à la française et non à l'anglaise. Ils sont donc plus enclins à considérer la formule comme "made in" (en anglais) suivi d'un nom de pays en français.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » mer. 21 juin 2017, 11:13

Se demander sérieusement si l'on rencontrera bientôt l'expression « made in Allemagne » sur l'emballage d'origine d'un produit fabriqué en Allemagne, relèverait tout de même d'une certaine sottise ! Loin de moi l'idée de me considérer moins sot que la moyenne de la population ! Dois-je toutefois le préciser ? J'ai simplement voulu montrer le ridicule de l'expression « made in Angleterre », en ayant comme toujours le souci d'être utile à ceux qui nous lisent. Je lis dans le Larousse de 2016 :
MADE IN [mɛdin] loc. adj. (Suivi du n. angl. d'un pays). [...]

Leclerc92
Messages : 2328
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » mer. 21 juin 2017, 17:18

Pour ma part, j'aime bien qu'on joue avec les expressions et "made in Angleterre" ne me déplait pas. C'est un détournement ludique.

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1109
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » mer. 21 juin 2017, 18:49

http://www.bide-et-musique.com/song/730.html
  • Les vaches rousses, blanches et noires
    Sur lesquelles tombe la pluie
    Et les cerisiers blancs made in Normandie
    Une mare avec des canards
    Des pommiers dans la prairie
    Et le bon cidre doux made in Normandie
    Les œufs made in Normandie
    Les bœufs made in Normandie
    Un p'tit village plein d'amis
    Et puis les filles aux joues rouges
    Qui donnent aux hommes de là-bas
    Qui donnent aux hommes de l'amour
    L'amour made in Normandie
    Oh ! oui les filles aux joues rouges
    Qui donnent aux hommes de là-bas
    Qui donnent aux hommes de l'amour
    L'amour made in Normandie

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4058
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » mer. 21 juin 2017, 18:58

Un monument de notre poésie nationale :lol:
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » mer. 21 juin 2017, 20:51

:lol:
Dois-je préciser que le titre relevé dans mon journal se voulait neutre et n'avait rien à voir avec l'humour ou la chanson populaire ?

Leclerc92
Messages : 2328
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » mer. 21 juin 2017, 21:32

Je suppose que le titre du journal reprend le nom particulier donné à l'événement qui célèbrera la fête de la musique à Haute-Goulaine. Si l'événement a été baptisé « made in Angleterre », c'est là qu'est la connotation humoristique ; on peut supposer qu'il y aura beaucoup de "tubes" venus d'Angleterre. Beaucoup plus inquiétante, à mon sens, est la teneur même de l'article : « Nouveauté cette année : cinq scènes ouvertes, un blind test orchestré salle du Muguet, par le conseil municipal des enfants, et un espace cirque de rue. » Je trouve que c'est du charabia.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » jeu. 22 juin 2017, 7:37

Vous l'avez dit : vous supposez.
Lors de ma première intervention sur le fil j'ai écrit : Mais après la lecture du petit article je suis incapable d'expliquer ce qui vaut à cette Fête de la musique prévue dans une banlieue nantaise d'être qualifiée de « made in Angleterre ». Vous constatez vous-même que dans l'article rien n'évoque ce pays. Rien n'indique non plus que l'événement aurait été baptisé « made in Angleterre » par ses organisateurs (en tout cas je n'en ai trouvé trace nulle part), l'expression est du journaliste.
Auriez-vous l'amabilité d'expliquer en quoi la teneur de l'article vous paraît « beaucoup plus inquiétante » et en quoi consiste le charabia que vous voyez dans « Nouveauté cette année : cinq scènes ouvertes, un blind test orchestré salle du Muguet, par le conseil municipal des enfants, et un espace cirque de rue » ?

Leclerc92
Messages : 2328
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » jeu. 22 juin 2017, 9:32

André (G., R.) a écrit :Vous l'avez dit : vous supposez.
Lors de ma première intervention sur le fil j'ai écrit : Mais après la lecture du petit article je suis incapable d'expliquer ce qui vaut à cette Fête de la musique prévue dans une banlieue nantaise d'être qualifiée de « made in Angleterre ». Vous constatez vous-même que dans l'article rien n'évoque ce pays. Rien n'indique non plus que l'événement aurait été baptisé « made in Angleterre » par ses organisateurs (en tout cas je n'en ai trouvé trace nulle part), l'expression est du journaliste.
Eh bien supposons aussi cela. Si l'expression est du journaliste, cela confirme qu'il veut écrire de manière humoristique. Comme d'ailleurs plus loin dans l'article, quand il dit que les cracheurs de feu viendront réchauffer l'atmosphère, comme s'il en était besoin par ces temps de canicule !
Cela dit, nous n'en saurions guère plus si le journaliste avait écrit "made in England".

On trouve assez facilement sur la Toile l'expression "made in Angleterre", associée à des chansons ou un style de musique venu d'outre-Manche, mais je laisse la parole à notre si française Mireille Mathieu (ou plutôt son parolier Delanoe) pour ce fleuron poétique :
Je comprends que l'on préfère
Le whisky made in Angleterre,
Mais j'ai une attirance
Pour le champagne made in France

http://www.deezer.com/track/85795185
André (G., R.) a écrit :Auriez-vous l'amabilité d'expliquer en quoi la teneur de l'article vous paraît « beaucoup plus inquiétante » et en quoi consiste le charabia que vous voyez dans « Nouveauté cette année : cinq scènes ouvertes, un blind test orchestré salle du Muguet, par le conseil municipal des enfants, et un espace cirque de rue » ?
Votre étrange demande me rend diablement perplexe. Je ne vois que deux hypothèses :
- ou vous plaisantez et voulez me faire tourner en bourrique, et je m'y refuse, surtout par ces fortes chaleurs ! :wink:
- ou vous êtes sérieux et ne voyez vraiment pas dans la phrase incriminée une manière incorrecte d'écrire. Cela me surprend mais je préfère laisser la parole à d'autres ; peut-être suis-je trop exigeant sur la qualité de langue qu'on est en droit d'attendre d'un journaliste.

Puisque nous parlions d'anglicismes, chacun sait que le goût des anglicismes est évidemment très ancien et beaucoup tombent d'eux-mêmes, une fois leur mode passée. Je viens de lire un article sur Joseph-Arthème Fayard et j'apprends ceci :
Wikipedia a écrit :De cette manière, « il fait entrer l’édition française dans l’ère de la production de masse » avec deux collections à bas prix mais à grands tirages (au moins 50 000 exemplaires) : la « Modern bibliothèque » en 1905, romans contemporains à 95 centimes ; le « Livre populaire », romans populaires à 65 centimes (Chaste et flétrie de Charles Mérouvel, les Fantomas de Pierre Souvestre et Marcel Allain, etc.)
Nul doute que cette "Modern bibliothèque", ou plutôt Modern-Bibliothèque si l'on se réfère à la documentation de l'époque, a dû en choquer plus d'un.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » jeu. 22 juin 2017, 14:28

Bon, chacun a sa vision de l'humour.
Vous avez compris que ma demande concernant le charabia signifiait que je ne voyais pas cet inconvénient au passage concerné. Je ne veux faire tourner personne en bourrique. Je veux par contre à nouveau insister (je l'ai fait sur un autre fil) sur le souci que j'ai que nous soyons compris de nos lecteurs.
Le Larousse explique ainsi le mot charabia : Langage incompréhensible ; style très confus ou incorrect ; galimatias
Je redonne la phrase :
Nouveauté cette année : cinq scènes ouvertes, un blind test orchestré salle du Muguet, par le conseil municipal des enfants, et un espace cirque de rue.
- « Nouveauté cette année » signifie que la manifestation comporte des éléments qu'elle ne comportait pas les années précédentes. Intelligibilité irréprochable à mon sens.
- « cinq scènes ouvertes » doit-il être expliqué ?
- « un blind test » : horrible anglicisme, mais malheureusement d'un emploi qui devient courant. Il en avait été question ici sur FNBL et il est facile de trouver des explications sur la Toile.
- « orchestré salle du Muguet, par le conseil municipal des enfants, » : le Larousse indique à propos d'« orchestrer » : ... Fig. Organiser de manière à donner le maximum d'ampleur et de retentissement... ; le complément de lieu sans préposition « salle du Muguet » est audacieux, mais quel habitant de la commune concernée ne verrait pas de quoi il s'agit ? Qui n'a jamais dit « La réunion a lieu salle 17 » ? Peut-on par ailleurs envisager que ne soit pas compris « par le conseil municipal des enfants » ?
- « et un espace cirque de rue » : la dernière des nouveautés est un endroit réservé au cirque de rue. Une certaine audace, aussi, dans le raccourci, mais à la première lecture j'ai imaginé le lieu.
Dois-je dire que je ne m'exprimerais pas forcément de la même manière que le journaliste ? Dois-je ajouter que je mettrais un S à la fin du premier mot, Nouveauté ?
On est donc loin de la perfection, mais tout autant, selon moi, du charabia.

Leclerc92
Messages : 2328
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » jeu. 22 juin 2017, 15:03

C'est donc "charabia" qui semble vous gêner, et je crois que vous m'en avez déjà fait l'observation dans un message que je ne retrouve pas. Vous prenez "charabia" dans son acception "langage incompréhensible" alors que je le prends dans le premier sens que donne l'Académie : Manière incorrecte de parler ou d'écrire.
Donc pour moi, la phrase est peut-être compréhensible mais est sûrement du charabia.
L'espace cirque de rue est du même type que l'avantage client que Jacques qualifiait d'un des clous du charabia moderne.
viewtopic.php?p=85294#p85294
ou encore ici, à propos d'anglicimes inutiles :
viewtopic.php?p=85203#p85203
André (G., R.) a écrit :- « orchestré salle du Muguet, par le conseil municipal des enfants, » : le Larousse indique à propos d'« orchestrer » : ... Fig. Organiser de manière à donner le maximum d'ampleur et de retentissement... ; le complément de lieu sans préposition « salle du Muguet » est audacieux, mais quel habitant de la commune concernée ne verrait pas de quoi il s'agit ? Qui n'a jamais dit « La réunion a lieu salle 17 » ? Peut-on par ailleurs envisager que ne soit pas compris « par le conseil municipal des enfants » ?
En fait, je ne comprends pas bien le placement de la virgule avant "par le conseil municipal des enfants". Si "orchestré" a le sens que vous lui prêtez, il ne devrait pas y avoir une virgule entre "orchestré" et l'agent orchestrateur, "le conseil municipal des enfants". On devrait n'en avoir aucune, ou bien en avoir deux en mettant "salle du Muguet" en incise.
Au demeurant, je serais quand même heureux de lire ce que vous interprétez exactement par "blind test orchestré par le conseil municipal des enfants". En quoi cela consiste-t-il ?
Le fil
viewtopic.php?t=3437&highlight=blind+test&ie=utf-8
ne m'a pas éclairé sur ce point.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » jeu. 22 juin 2017, 18:11

« Manière incorrecte de parler ou d'écrire » est si flou ! La moindre faute dans une phrase la transforme-t-elle en charabia ? Heureusement l'Académie ajoute : « Par ext. Langage inintelligible ».
Le Robert en six volumes (1976) ne voit dans le mot moderne que la notion d'inintelligibilité :
CHARABIA. n. m. (début du XIXe s. ; orig. incertaine ; peut-être de l'esp. algarabia, de l'arabe al'arabia, l'arabe). Fam. Se dit du patois des Auvergnats, et, par ext. de tout langage, de tout style incompréhensible.

Ce n'est pas moi qui prête un sens figuré à « orchestrer », ce sont les dictionnaire Larousse de 2016 et Robert en six volumes de 1976. Langage journalistique typique, pour moi.

Entièrement d'accord avec vous sur les options consistant à mettre deux virgules ou à n'en mettre aucune.

Voici une définition du test à l'aveugle. Aucune idée de ce en quoi consistait celui qu'organisait le conseil municipal des enfants de la commune concernée. Mais qu'un journaliste ne donne pas toutes les informations sur une manifestation festive nous éloigne beaucoup du charabia... et du « made in Angleterre » !

Leclerc92
Messages : 2328
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » jeu. 22 juin 2017, 18:58

André (G., R.) a écrit :« Manière incorrecte de parler ou d'écrire » est si flou ! La moindre faute dans une phrase la transforme-t-elle en charabia ? Heureusement l'Académie ajoute : « Par ext. Langage inintelligible ».
Le Robert en six volumes (1976) ne voit dans le mot moderne que la notion d'inintelligibilité :
CHARABIA. n. m. (début du XIXe s. ; orig. incertaine ; peut-être de l'esp. algarabia, de l'arabe al'arabia, l'arabe). Fam. Se dit du patois des Auvergnats, et, par ext. de tout langage, de tout style incompréhensible.
Eh bien le Grand Robert pèche et le Petit Robert, plus complet ou plus récent que son grand frère, précise bien : Langage, style incompréhensible ou grossièrement incorrect.
Le Logos de Girodet : (familier, péjoratif) Langage incompréhensible - (par extension) Langue maladroite et incorrecte.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » jeu. 22 juin 2017, 19:22

Alors, pour certains dictionnaires on est passé de la langue incorrecte à l'extension langue inintelligible, tandis que pour d'autres l'inverse s'est produit : allez comprendre.
J'ai toujours vu dans charabia un synonyme de galimatias, baragouin... et mes élèves et leurs parents comprenaient le mot ainsi, lorsque, assez exceptionnellement, je l'employais en marge des devoirs.

Répondre