S'épivarder

Avatar de l’utilisateur
Monsieur Pogo
Messages : 214
Inscription : ven. 08 août 2014, 14:32
Localisation : Trois-Rivières (Québec)

S'épivarder

Message par Monsieur Pogo » lun. 05 févr. 2018, 19:57

S'épivarder… En dépit de la signification qu'en donnent certains ouvrages, le sens usuel de ce verbe au Canada-français est s'énerver, s'exciter, s'agiter, à l'image d'un cheval qui s'ébroue ou d'un oiseau qui s'ébroue dans une flaque d'eau.

P. ex.: C'est une vraie folle, regarde-là qui s'épivarde ! Arrête donc de t'épivarder.

Remarquez que c'est un verbe de moins en moins usité.
La liberté de se soumettre est une perversion

Avatar de l’utilisateur
Monsieur Pogo
Messages : 214
Inscription : ven. 08 août 2014, 14:32
Localisation : Trois-Rivières (Québec)

Re: S'épivarder

Message par Monsieur Pogo » ven. 16 févr. 2018, 15:50

Monsieur Pogo a écrit :S'épivarder… En dépit de la signification qu'en donnent certains ouvrages, le sens usuel de ce verbe au Canada-français est s'énerver, s'exciter, s'agiter, à l'image d'un cheval qui s'ébroue ou d'un oiseau qui s'ébroue dans une flaque d'eau.

P. ex.: C'est une vraie folle, regarde-là qui s'épivarde ! Arrête donc de t'épivarder.

Remarquez que c'est un verbe de moins en moins usité.

S'épivarder s'entendait en poitevin
La liberté de se soumettre est une perversion

Répondre