Cherche traducteur

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Cherche traducteur

Message par André (G., R.) » dim. 04 mars 2018, 9:01

Un salon 100 % gaming à Saint-Nicolas-de-Redon
500 m2 de jeux pour le septième salon du jeu de Saint-Nicolas-de-Redon avec des jeux de sociétés
(sic), des jeux en réseaux (sic), du rétrogamming (sic), des jeux musicaux, du cosplay, des jeux de cafés (sic), ou nextGen avec les nouvelles consoles... gratuit moins de 6 ans et cosplayeurs (sic) déguisés (mots mis en gras par moi).

Il s'agit d'un entrefilet dans mon journal, dont l'édition du dimanche laisse parfois à désirer.
Je veux bien que tous ces jeux ne soient connus que sous leurs noms anglais, mais je m'étonne que l'auteur de l'article ne se pose apparemment pas de questions sur la compréhension des anglicismes par le lecteur lambda : communautarisme ? Par ailleurs, l'un n'allant souvent pas sans l'autre, les passages en langue française supposée authentique comportent aussi des fautes.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7946
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 04 mars 2018, 9:19

Je pense que dans ce genre de domaine se développe un ésotérisme et que les "usagers" de ces activités s'imaginent qu'il leur suffit de se comprendre entre eux. Je suppose même qu'ils ne conçoivent pas que quelqu'un qui leur est étranger cherche à les comprendre.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1109
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » dim. 04 mars 2018, 11:29

Le "cosplay" n'est jamais que du déguisement.

Mais ça fait in, ou branché, ou chébran, ou câblé, ou bléca....

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 04 mars 2018, 12:21

Alors « cosplayeurs déguisés » est quasiment pléonastique ?
Que pensez-vous de ces « playeurs » avec un u ?

oliglesias
Messages : 244
Inscription : jeu. 27 oct. 2011, 17:45

Message par oliglesias » dim. 04 mars 2018, 12:30

"cosplayeur déguisé" est effectivement "étymologiquement" pléonastique mais l'auteur de l'article et beaucoup d'autres personnes (dont certains d'entre nous ici apparemment) n'ont probablement pas conscience que le "cos" renvoie au "costume", au déguisement. Si on n'a pas conscience de la signification de "cos" dans "cosplayeur", on ne peut parler de pléonasme, ou alors on considère que "aujourd'hui" est un pléonasme puisque "hui" signifiait "aujourd'hui"...

Et ce "u", franchement, je ne sais pas comment le prendre... Au début, je me suis dit, franchement l'auteur de l'article est nul en anglais (le "retrogamming" avec deux "m" semble le confirmer) mais après on peut aussi le voir autrement. Le terme "cosplayer" doit probablement dériver du terme "cosplay". Si le terme de "base" est "cosplay" et qu'on veut parler des "joueurs", utiliser le suffixe "-eur" n'est pas absurde en soi. Encore faudrait-il alors qu'on parle de "cosplayeuse" et là, je n'y crois pas beaucoup. Bon, je pencherais davantage pour une simple erreur comme il y en a tant d'autres (et c'est assez hallucinant dans un article d'en trouver autant en si peu de lignes comme les mauvais pluriels des expressions composées).

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 04 mars 2018, 13:33

oliglesias a écrit :"cosplayeur déguisé" est effectivement "étymologiquement" pléonastique mais l'auteur de l'article et beaucoup d'autres personnes (dont certains d'entre nous ici apparemment) n'ont probablement pas conscience que le "cos" renvoie au "costume", au déguisement. Si on n'a pas conscience de la signification de "cos" dans "cosplayeur", on ne peut parler de pléonasme, ou alors on considère que "aujourd'hui" est un pléonasme puisque "hui" signifiait "aujourd'hui"...
Je peine un peu à vous suivre. « Cosplayer » existe-t-il en anglais ? Signifie-t-il joueur costumé ? * Si l'on répond affirmativement à ces deux questions et que l'on francise le mot, le pléonasme de « cosplaye/u/r déguisé » me paraît indéniable.

* Je n'ai jamais appris l'anglais au cours de mes études. Par la suite, aidé parfois par les ressemblances avec l'allemand, j'ai essayé de retenir ce que je pouvais des occasions que j'avais d'en acquérir des notions.

oliglesias
Messages : 244
Inscription : jeu. 27 oct. 2011, 17:45

Message par oliglesias » dim. 04 mars 2018, 14:08

Oui apparemment "cosplayer" existe en anglais.
Si on vous parle de cosplayer déguisé vous n'aurez conscience qu'il s'agit d'un pléonasme que si vous vous renseignez sur la signification de "cos". Comme on peut avoir conscience que "aujourd'hui" est un pléonasme si on connaît la signification de "hui". Comme on peut avoir conscience aussi qu'en espagnol "al albaricoque" (l'abricot) est une pléonasme parce que "al" était l'article en arabe (on a donc "étymologiquement" deux articles définis aujourd'hui). Comme on peut avoir conscience qu'en espagnol encore "conmigo" (avec moi) est étymologiquement un pléonasme puisque la fin du mot "-go" vient de la préposition latine CUM qui était post-posée. Quand on a plus eu conscience que la fin du mot était un reste de la préposition, il a bien fallu la rajouter. C'est un pléonasme mais personne n'en a conscience.

Donc oui "cosplayer déguisé" est un pléonasme, mais puisque personne n'en a conscience en français (à voir si en anglais cela se produit), du moins pour ceux qui ne connaissent pas le terme, peut-on réellement parler de pléonasme dans l'usage?

En gros, voici la question que je me pose, pour reprendre l'exemple français : considérez-vous que "aujourd'hui" est un pléonasme?

Pour moi, on est face au même problème... Celui de la perte ou de la non conscience de la signification première d'une partie d'un mot qui fait qu'on a recours à un pseudo-pléonasme.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 04 mars 2018, 17:16

oliglesias a écrit :En gros, voici la question que je me pose, pour reprendre l'exemple français : considérez-vous que "aujourd'hui" est un pléonasme?
Oui, « aujourd'hui » est un pléonasme, son composant hui venant du latin hodie, aujourd'hui. Mais c'est, me semble-t-il, un pléonasme historique, couronné de succès et pour lequel beaucoup ont oublié sa nature pléonastique.
Il n'en va pas de même pour cosplayer, mot de création récente si j'en juge par ce qu'en dit Wikipédia en anglais. Je n'y comprends pas grand-chose, mais aux quatre premières lignes, je rencontre costume, costumes, fashion accessories (accessoires de mode) et costumed, qui me semblent indiquer un déguisement : si tel est le cas en anglais, pourquoi le mot n'aurait-il pas le même sens à l'esprit de ceux qui l'utilisent en français ? Et si l'idée de déguisement est contenue dans « cosplayer », « cosplayer déguisé » est bel et bien pléonastique.

Leclerc92
Messages : 2328
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » dim. 04 mars 2018, 19:12

Pour répondre à certaines questions posées dans ce fil, voici un extrait d'un article de Wikipedia :
cosplayeuse \kɔs.plɛ.jøz\ féminin (pour un homme, on dit cosplayeur, ou cosplayer)
(Anglicisme) Costumadière, costumédienne, adepte féminin de la costumade (cosplay).
[...]
Pourtant, la jeune Eudoise de 23 ans, serveuse dans le restaurant de sa mère, a une passion plutôt atypique : elle est cosplayeuse. — (Anne-Marie Quéméner, « Quand Sarah se métamorphose en Italina la cosplayeuse », Courrier-Picard.fr, 8 décembre 2013)
https://fr.wiktionary.org/wiki/cosplayeuse
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cosplay

Dans le milieu concerné, il semble bien que cosplayeur et cosplayeuse soient formés à la française sur le mot d'origine anglaise cosplay, comme footballeur et footballeuse sont formés sur football.
On est cosplayeur quand on aime et pratique ces jeux de déguisement, mais on n'est pas perpétuellement déguisé, de même qu'on peut être joueur de ping-pong, de tennis, d'échecs sans avoir toujours une raquette ou un échiquier à la main, ou poète sans s'exprimer toujours en vers !
Il n'y a donc aucun pléonasme à préciser que l'entrée sera gratuite pour les cosplayeurs déguisés. Presque tous les visiteurs du salon sont des cosplayeurs (amateurs de jeux déguisés, adeptes de la costumade), mais la plupart sont en civil, si je puis dire, seuls certains revêtent un costume pour entrer au salon.
Dernière modification par Leclerc92 le dim. 04 mars 2018, 19:49, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1109
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » dim. 04 mars 2018, 19:25

Leclerc92 a écrit : Il n'y a donc aucun pléonasme à préciser que l'entrée sera gratuite pour les cosplayeurs déguisés.
"Cosplayeurs en tenue" ne serait-il pas moins pléonastique ?

Leclerc92
Messages : 2328
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » dim. 04 mars 2018, 19:49

Comme pour moi, la première formulation n'est pas pléonastique, celle-ci ne peut pas l'être moins ! Mais c'est également une formulation possible. En vérité, la formulation la plus redondante en apparence serait "un cosplayeur costumé", puisque les étymologistes patentés pourraient y retrouver deux fois la racine "cos" ; mais ce n'est pas plus pléonastique qu'un salon du violon dont l'entrée serait gratuite pour les violonistes munis de leur violon. Avoir deux mots de la même famille est ici une nécessité, et cela ne fait pas un pléonasme vicieux, même si, pour la variété de la phrase, on préférerait peut-être écrire "pour les violonistes munis de leur instrument".

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 04 mars 2018, 21:37

J'ai demandé plus haut si « cosplayer » signifie « joueur costumé » et j'ai pris soin de préciser que de la réponse à cette question dépendait mon opinion sur l'éventuelle nature pléonastique de « cosplayer déguisé ».

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7946
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 05 mars 2018, 7:07

J'y verrais plutôt des "adeptes de jeux de rôles en costume" mais c'est long... L'office québécois ayant proposé "costumade", on pourrait s'en servir : "adeptes de costumades".

Il s'agit que dans les esprits "costumade" ne soit pas confondu avec une "soirée costumée" ordinaire. Il ne s'agit pas de porter un déguisement, mais d'assumer un rôle. Certains ont appris les langues inventées spécialement pour les jeux électroniques comme d'autre ont appris le langage inventé par Tolkien dans son "Seigneur des anneaux".
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » lun. 05 mars 2018, 10:22

Perkele a écrit :J'y verrais plutôt des "adeptes de jeux de rôles en costume"
Alors, votre proposition, Yeva Agetuya, « cosplayeurs en tenue », me paraît convenir... s'il n'y a pas moyen d'éviter « cosplayeurs » !

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7946
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 05 mars 2018, 10:59

"Costumadiers équipés" ;)
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Répondre