En replay

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4229
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: En replay

Message par Jacques-André-Albert »

Maroilles vient d'un gaulois maro ialo, qui désignait un lieu habité de taille respectable. Ailleurs en France on trouve l'équivalent Mareuil. Maroilles qui rime avec ouailles ne serait pas absurde, mais le Nord n'aime pas trop le l mouillé. Hormis Marcq-en-Barœul, on en trouve sur l'Atlas linguistique de la France la confirmation : fuel ou feul pour feuille, uel ou eul pour œil, vielle pour vieille, etc.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
Leclerc92
Messages : 3089
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: En replay

Message par Leclerc92 »

Claude a écrit : lun. 01 mars 2021, 18:36 [...] pour quelqu'un qui lit ce nom sans savoir de quoi il s'agit prononcera tout naturellement comme les ouailles.
Pas si sûr. Nous avons très peu de mots en "oille" et je ne crois pas qu'aucun se prononce comme ouailles. Le seul mot que je repère dans le dictionnaire est d'ailleurs le mot oille :
https://www.cnrtl.fr/definition/oille
dont la prononciation est [ɔj] et non pas [waj].
Mais je crois comprendre votre point de vue, en pensant à un autre nom de fromage, tout à fait de par chez vous, la délicieuse cancoillotte.
https://www.cnrtl.fr/definition/cancoillotte
Il semble que la prononciation franc-comtoise ne soit point la même que la prononciation standard, ou disons, parisienne :
[kɑ ̃kwajɔt] ds Pt Rob. et qui semble être la prononc. en Franche-Comté; [kɑ ̃kɔjɔt] ds Rob., Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr.
Vous semblez prononcer [kwaj] ce que nous prononçons [kɔj].
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4229
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: En replay

Message par Jacques-André-Albert »

Leclerc92 a écrit : lun. 01 mars 2021, 20:42Mais je crois comprendre votre point de vue, en pensant à un autre nom de fromage, tout à fait de par chez vous, la délicieuse cancoillotte.
https://www.cnrtl.fr/definition/cancoillotte
Il semble que la prononciation franc-comtoise ne soit point la même que la prononciation standard, ou disons, parisienne :
[kɑ ̃kwajɔt] ds Pt Rob. et qui semble être la prononc. en Franche-Comté; [kɑ ̃kɔjɔt] ds Rob., Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr.
Vous semblez prononcer [kwaj] ce que nous prononçons [kɔj].
Bien que n'ayant aucune attache franc-comtoise, je prononce [kɑ ̃kwajɔt].
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8902
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: En replay

Message par Perkele »

Claude devrait avoir son mot à dire sur ce sujet.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8831
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: En replay

Message par Claude »

Jacques-André-Albert a écrit : mer. 03 mars 2021, 18:44 [...]
Bien que n'ayant aucune attache franc-comtoise, je prononce [kɑ ̃kwajɔt].
Vous auriez fait un bon Franc-Comtois. :wink:
Je remarque que le « i » a un double rôle, un peu comme le « y » ; pour cancoillotte il permet le « oi » (cancoi) et le « ye » (yotte).
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
jarnicoton
Messages : 935
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Re: En replay

Message par jarnicoton »

Et Jacques Lacan étant connu pour ses calembours supposés révélateurs, ne pouvait s'offusquer d'entendre : Lacan ! Coyotte !
Répondre