Prononciation des liaisons

Répondre
André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) »

Cher Koutan, je vous remercie beaucoup. Vous n'excluez plus le mensonge. Peut-être ce que je viens de dire à oliglesias vous aidera-t-il à avancer dans la démarche.
Le dirai-je pour la dixième fois ? La VÉRITÉ est primordiale sur un site comme FNBL.
André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) »

Koutan a écrit : Mais, bien entendu, lui seul pourrait vous le garantir.
Euh, n'avez-vous pas une petite idée de sa réponse ? :lol:
Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Message par Koutan »

Ne trouvez-vous pas plausible ce que nous croyons devoir comprendre de la fameuse réponse de Leclerc92 ?
Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4032
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 »

Nous sommes dans une situation ubuesque ! Dois-je tenter de me justifier une nouvelle fois des accusations ineptes d'André qui n'a toujours pas réussi à comprendre que je ne parle pas de paronymie jadis et d'homonymie aujourd'hui, mais bien des deux phénomènes coexistants aujourd'hui, à l'heure où je vous écris, selon la façon dont on examine les deux mots, exactement comme on peut dire que la terre est une sphère quand on l'étudie de loin, mais qu'en fait, si on la regarde de près, on s'aperçoit que sa surface n'est qu'approximativement sphérique. Si l'on étudie le mouvement des planètes, il est suffisant de considérer qu'elle est parfaitement sphérique. Si l'on étudie l'orographie, on est obligé de renoncer à la parfaite sphéricité.
Mon message du 14 décembre, 11h35, me semble très clair : personne n'a jamais pu douter que « heurt » et « heure » fussent homonymes dans la bouche de la majorité des locuteurs, si l'on se limite à la population majoritaire septentrionale et dans une situation autre que la déclamation poétique. C'est ainsi que le Parisien que je suis prononce, bien évidemment. Mais il n'empêche que « heurt » et « heure » sont paronymes dans la bouche d'une minorité de locuteurs francophones et aussi dans certains types de discours comme la déclamation poétique. C'est une réalité double. Déplaît-elle à André, qui s'était fait un plaisir de bondir sur mon "paronyme" comme un aigle sur sa proie, trop content de me piéger ? Navré, mais ce sera pour une autre fois, car ma prose n'est pas exempte d'erreurs. Quand il y en a, j'apprécie qu'on me les signale courtoisement et j'aime les reconnaître.
Oliglesias a donné de cet échange la seule interprétation qui convient. Le reste est du domaine de l'imagination, voire de l'affabulation.
Et puisqu'on est dans la psychologie de café du commerce, où vous vous permettez, André, de me traiter publiquement de menteur et d'homme de mauvaise foi, permettez-moi de vous dire que j'en aurais autant à votre service si je ne vous sentais pas malheureux, et je n'aime pas cela. Je me retiens donc d'envenimer la situation, autant que je peux.
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4479
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert »

Je choisis d'intervenir publiquement, après la lecture un peu fastidieuse de ce fil.
J'avais choisi de prendre du recul, depuis quelque temps, agacé par les interventions de Diberis qui, je viens de m'en apercevoir, a été depuis banni. L'ambiance qui règne ces temps-ci, due à des coupages de cheveux en quatre, des prises de position intransigeantes pour défendre une prononciation personnelle et surtout des procès d'intention, ne m'encouragent pas à revenir. Pratiquant différentes activités, je ne souhaite pas passer beaucoup de temps sur les forums, a fortiori quand il s'agit de s'étriper.
Mais, pour vos statistiques sur les liaisons, je confesse que je dis toujours cent euro et cent individus avec la liaison, et que je distingue toujours, en parlant, des heures (avec liaison) et des heurts (sans liaison). J'ajoute que je suis très surpris d'entendre toujours humble prononcé avec un h aspiré, contrairement à ce qui est prescrit dans les dictionnaires, et malgré l'origine latine du mot (chacun sait que le h est muet dans les mots issus du latin).
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 9173
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude »

Je ne me suis pas encore beaucoup investi dans ce fil parce que comme tout retraité qui se respecte j'ai pas mal d'autres activités qui me détournent du forum. Comme le dit Jacques je trouve la lecture de ce sujet fastidieuse alors je prendrai un moment pour le lire. Cependant il me semble que la forme des messages finit par prendre le pas sur le fond.
Je cite avec espoir : « En France tout finit par des chansons ».
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) »

Ma femme, la fleuriste et moi.
« Regardez mes roses blanches ! Je vous les conseille, très bon rapport qualité-prix !
– Je préfère les rouges ! dit ma femme.
– Dommage ! Mais enfin allons-y pour les rouges ! »
En sortant du magasin, j'entends derrière moi : « Vous semblez heureuse, madame, vous voyez que j'avais raison de vous recommander les roses rouges ! »

C'est de cela qu'il s'agit, cher Jacques-André-Albert, d'honnêteté intellectuelle donc, et non de prononciation. J'imaginais bien que vous aviez d'autres chats à fouetter. Je vous ai envoyé un message personnel parce que je devais tenir compte de votre statut de modérateur. Leclerc92 est un menteur. Je l'ai prouvé. Il me diffame, ne s'en tient pas aux faits, mais invoque Guignol, ma santé mentale et mon prétendu souhait de le « mettre au pilori ». Accepterez-vous de comparer le souci de vérité du personnage et le mien ?
Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4032
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 »

Toujours la même chanson !
Claude sera content ! :d
oliglesias
Messages : 244
Inscription : jeu. 27 oct. 2011, 17:45

Message par oliglesias »

André (G., R.) a écrit : Leclerc92 est un menteur. Je l'ai prouvé. Il me diffame, ne s'en tient pas aux faits
Non, ce n'est pas un menteur, du moins pas à ce sujet. Je vous l'ai expliqué mais vous ne m'avez pas compris. Vous n'avez rien prouvé parce que votre démonstration se base sur plusieurs erreurs :

- vous avez d'abord compris que ce que disait Leclerc92, c'est que "heurt" et "heure" ont été paronymes jadis (c'est vous-même qui avez utilisé plus tard, le terme 'jadis'). Alors qu'ils le sont encore aujourd'hui dans certaines variétés.

- vous ne comprenez pas que dire qu'on doute de l'homonymie de "heurt" et "heure" n'est pas contradictoire avec le fait de penser que pour la majorité des locuteurs "heurt" et "heure" sont homonymes.

A partir de là, vous considérerez toujours que Leclerc92 ment. Et on n'avancera pas.
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 9173
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude »

Leclerc92 a écrit :Toujours la même chanson !
Claude sera content ! :d
Je viens de réaliser que Claude François est dans le coup. :lol:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4032
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 »

oliglesias a écrit :Non, ce n'est pas un menteur, du moins pas à ce sujet.
Je vous remercie pour cette liberté que vous me laissez pour les autres sujets ! :lol:
André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) »

oliglesias a écrit :- vous avez d'abord compris que ce que disait Leclerc92, c'est que "heurt" et "heure" ont été paronymes jadis (c'est vous-même qui avez utilisé plus tard, le terme 'jadis'). Alors qu'ils le sont encore aujourd'hui dans certaines variétés.

- vous ne comprenez pas que dire qu'on doute de l'homonymie de "heurt" et "heure" n'est pas contradictoire avec le fait de penser que pour la majorité des locuteurs "heurt" et "heure" sont homonymes.
Qui ne veut pas comprendre qui ? Vous rappelez là des évidences contenues dans la section concernée du fil.

Chers cotélépapoteurs,
s’il-vous-plaît, renoncez à essayer de me persuader qu’il n’y aurait pas une remarque mensongère et offensante dans « Personne n’en a jamais douté », rapporté à « paronyme heurt » qui l’a précédé de deux jours. Vous n’y parviendriez pas.
S’il-vous-plaît, ne tentez pas de me convaincre d'entêtement à propos de ce qui n’est pour moi qu’une insistance à faire éclater la vérité. Ce serait vain.
S’il-vous-plaît, ne perdez pas votre temps à me demander de modifier ma signature. Reflétant la réalité, elle ne retrouvera son ancienne forme de mon fait que si Leclerc92 y contribue.
André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) »

Ah, j'oubliais ! L'histoire de la fleuriste se termine par mon commentaire : « Mais elle se fout de notre gueule ou quoi ? »
oliglesias
Messages : 244
Inscription : jeu. 27 oct. 2011, 17:45

Message par oliglesias »

J'ai exactement cette impression de vous là tout de suite... J'ai l'impression de retourner des années en arrière, quand je fréquentais des forums remplis de trolls adolescents. J'hallucine complètement.
Promis je n'essaierai plus de vous convaincre de quoi que ce soit.
André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) »

Vous auriez tort. Mon passé sur FNBL prouve que c'est possible. Mais lorsque la vérité est en cause, si la grossièreté peut aider à sa manifestation, pourquoi pas ?

« Mais enfin ! Personne n’a jamais douté que heurt et heure fussent homonymes !
– Si, vous, qui avez affirmé qu’ils étaient paronymes, sans qu’on vous demande quoi que ce soit à ce sujet, sans que vous apportiez la moindre restriction à votre affirmation. »
Répondre