Chroniques terminologiques

Dictho
Messages : 79
Inscription : mer. 13 mai 2015, 16:18
Localisation : Reims
Contact :

Chroniques terminologiques

Message par Dictho »

Nouvelle rubrique de l'Office québécois de la langue française : http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/chroniques-t ... index.aspx .
Cela permet de trouver l'équivalent français le plus adapté pour des anglicismes très utilisés.
Le mégadictionnaire de la langue française
https://lewebpedagogique.com/megadictionnaire/
Leclerc92
Messages : 3133
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Chroniques terminologiques

Message par Leclerc92 »

Cependant, c'est bien naturellement plus spécifique au Québec. Ainsi, si je regarde la fiche "drive" :
http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/chroniques-t ... drive.aspx
je ne vois pas la signification fréquente aujourd'hui en France du "drive" (voire du "drive piéton") pour aller récupérer des achats faits en ligne.
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8961
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Chroniques terminologiques

Message par Perkele »

Au départ, c'était un drive-in.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Leclerc92
Messages : 3133
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Chroniques terminologiques

Message par Leclerc92 »

Tout ça, c'était avant le click-&-collect.
Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Messages : 105
Inscription : ven. 03 juil. 2020, 9:58
Localisation : Sphère des fixes

Re: Chroniques terminologiques

Message par Stéphane »

Le cliquez-retirez ?...
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8961
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Chroniques terminologiques

Message par Perkele »

Le "paye-et-vient-chercher".
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Messages : 105
Inscription : ven. 03 juil. 2020, 9:58
Localisation : Sphère des fixes

Re: Chroniques terminologiques

Message par Stéphane »

Le rendez-vous... non galant mais commercial.

O tempora, o mores !
Répondre