diversion anglaise

jarnicoton
Messages : 944
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

diversion anglaise

Message par jarnicoton »

Alerte ! J'ai entendu employer le mot diversion pour "distraction" : "chanter était notre seule diversion".
Leclerc92
Messages : 3151
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: diversion anglaise

Message par Leclerc92 »

Ce n'est quand même pas bien éloigné du sens classique :
2. Non péj. Événement qui, par sa survenance dans la vie d'un individu l'amène à détourner son attention de ses soucis ou préoccupations. L'arrivée de Christophe fit diversion (Rolland, J.-Chr.,Aube, 1904, p. 35):
2. Nous nous entretiendrons aussi de littérature, car c'est la seule chose, après l'amitié, qui puisse faire une agréable diversion aux tracas et aux ennuis de la vie; c'est la seule chose qui puisse nous consoler de nos malheurs et rendre la vigueur à notre âme abattue. M. de Guérin, Correspondance,1828, p. 21.
https://www.cnrtl.fr/definition/diversion/substantif

Ce sens classique se trouve bien sûr chez les auteurs classiques, comme madame de Sévigné :
DIVERSION, distraction :

Je comprends que n'ayant nulle diversion, et n'étant entourée que de cette affaire, vous n'avez aucun repos. (III, 274, 275.)

* II (l'abbé Tétu) cherche des spectacles.... En peut-on voir un plus grand et plus digne de faire de grandes diversions? (Gr. VIII, 397, 398.)

Le mois d'octobre m'a paru bien plus long et plus ennuyeux.... Votre enfant a fait de la diversion dans le mois passé. (VIII, 309.)
https://books.google.fr/books?id=Ti06AQ ... &q&f=false

mais il me semble qu'on l'utilise encore, comme dans ce mémoire :
La distraction a plusieurs significations. Celle que je retiendrai est << l'action de détourner l'esprit d'une occupation ou d'une préoccupation : diversion >>
https://www.memoireonline.com/01/13/668 ... ues11.html

Mais il est fort possible que dans l'extrait que vous citez, dont j'ignore le contexte, l'anglais ait exercé son influence pour revivifier une acception un peu oubliée du français "diversion". Cela dit, le sens le plus connu de l'anglais "diversion", pour les Français, me semble plutôt "déviation, dérivation".
jarnicoton
Messages : 944
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Re: diversion anglaise

Message par jarnicoton »

Leclerc92 a écrit : sam. 02 janv. 2021, 11:28 Mais il est fort possible que dans l'extrait que vous citez, dont j'ignore le contexte, l'anglais ait exercé son influence pour revivifier une acception un peu oubliée du français "diversion".
Eh oui, c'est bien cela et du coup je me suis emporté pour rien puisque le locuteur avait raison par hasard !
J'ai remarqué dans les premières années 1970 le retour en force très rapide d'obsolète, alors devenu complètement obsolète en français et revenu uniquement parce qu'identique en anglais à l'accent près.
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8987
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: diversion anglaise

Message par Perkele »

Je me souviens avoir félicité un collègue pour cet emploi raffiné alors qu'il ne pensait employer qu'un mot récent du vocabulaire réservé à l'informatique.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Répondre