Le dico des solos

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4184
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Le dico des solos

Message par Jacques-André-Albert »

Leclerc92 a écrit : dim. 17 janv. 2021, 18:53 Certains verbes comme bruire ou [/i]vêtir ont des conjugaisons parfois différentes. Le verbe asseoir aussi (j'assois, j'assieds). Quelques différences aussi pour payer (je paie, je paye).
D'accord pour asseoir et payer, auxquels on peut ajouter essayer. Mais bruire et vêtir n'ont à ma connaissance qu'une conjugaison, l'autre relevant de l'ignorance de l'ignorance de ceux qui l'utilisent.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
Leclerc92
Messages : 2845
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Le dico des solos

Message par Leclerc92 »

C'est un peu sévère, peut-être.
Cette page du Larousse de la conjugaison relève-t-elle de l'ignorance généralisée ou de l'évolution des conjugaisons, évolution qui se poursuit pour certains verbes difficiles ? Les conjugaisons ne nous sont pas tombées dessus toutes faites comme les alouettes rôties en bouche, mais sont le produit d'une évolution populaire, certes maintenant codifiée pour l'essentiel mais encore active pour certains pans plus obscurs de la langue.
https://books.google.fr/books?id=N-LuDw ... &q&f=false
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4184
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Le dico des solos

Message par Jacques-André-Albert »

La vivacité du premier groupe, au détriment des deux autres qui ne sont plus productifs, explique sans doute la forme il bruisse, associée à un faux infinitif « bruisser ». On peut aussi invoquer l'existence du substantif « bruit », qui pourrait inciter à produire une forme distincte et faussement dérivée.
Les verbes luire et cuire ne subissent pas cette dérive, mais ils sont d'un emploi plus courant.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4184
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Le dico des solos

Message par Jacques-André-Albert »

Leclerc92 a écrit : lun. 18 janv. 2021, 12:29 C'est un peu sévère, peut-être.
Cette page du Larousse de la conjugaison relève-t-elle de l'ignorance généralisée ou de l'évolution des conjugaisons, évolution qui se poursuit pour certains verbes difficiles ?
L'argument de l'évolution ne me convient pas. Je ne pense pas qu'il faille aligner la norme sur la facilité et l'ignorance. On peut très bien rectifier une faute courante en la mettant en lumière. C'est ce qui s'est produit pour l'utilisation du subjonctif qui suivait « après que ». C'est aussi ce qu'on a fait pour rejeter certains anglicismes : par exemple, c'est volontairement qu'on a fait entrer dans l'usage « baladeur » au lieu de « walkman » qui était largement répandu.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
Avatar de l’utilisateur
Julien
Messages : 63
Inscription : mar. 29 déc. 2020, 11:04
Localisation : Nord-Pas-de-Calais

Re: Le dico des solos

Message par Julien »

Leclerc92 a écrit : dim. 17 janv. 2021, 18:55
Julien a écrit : dim. 17 janv. 2021, 16:24 Fiche est le seul verbe, qui, à l'infinitif ne contient pas la lettre « R ».
Voir le fil :
viewtopic.php?t=3363
D'accord, merci à vous pour le lien.
Leclerc92
Messages : 2845
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Le dico des solos

Message par Leclerc92 »

Jacques-André-Albert a écrit : mar. 19 janv. 2021, 5:57 On peut très bien rectifier une faute courante en la mettant en lumière. C'est ce qui s'est produit pour l'utilisation du subjonctif qui suivait « après que ».
C'est un des très rares cas où il semble que les mises en garde et les injonctions aient porté leurs fruits. Par exemple, je suis presque surpris, agréablement bien sûr, de lire ce matin : « Mardi 16 février 2021, les clients des magasins Cultura et Darty à Balma, près de Toulouse, ont été évacués après que le sol s'est surélevé de quelques centimètres. » Aurait-il fallu "se fut surélevé" ? Probablement, mais on a déjà échappé au "se soit surélevé".
https://actu.fr/occitanie/balma_31044/p ... 7.html/amp
Répondre