verbes nouveaux

Répondre
jarnicoton
Messages : 1131
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

verbes nouveaux

Message par jarnicoton »

Puisque les media ont inventé le verbe bruisser (je bruisse, il bruisse) en remplacement de bruire, ne pourraient-ils faire de même pour les autres verbes de même terminaison ?
Exemples :
Je cuisse mon repas
La luciole luisse dans le noir
Leclerc92
Messages : 3899
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: verbes nouveaux

Message par Leclerc92 »

Eh eh, mais deux observations quand même.
1) Cuire et luire n'ont pas la même conjugaison que bruire. On ne dit pas à l'imparfait je cuyais ni je luyais, alors qu'on dit (ou qu'on devait dire) je bruyais.
2) La dérive de la conjugaison vers le radical bruiss- est ancienne et n'a pas attendu les médias !
Comme le dit Littré :
L'imparfait ancien et grammatical de bruire est je bruyais ; toutefois l'usage commence à en introduire un autre :
"Les insectes bruissaient sous l'herbe," Bernardin de Saint-Pierre, dans GIRAULTDUVIVIER. ;
"La ville… Bruissait à ses pieds comme une ruche pleine," Lamartine.
Ce serait absolument un barbarisme si cet imparfait ne s'appuyait sur son analogie avec bruissement. Pour que bruissement se soit établi, il faut supposer une conjugaison irrégulière et fautive, qui a pris ce verbe comme si, s'écrivant bruir, il se conjuguait sur finir, et d'après laquelle l'imparfait je bruissais s'est formé. C'est de la même façon qu'on a fait un participe bruissant, et un subjonctif que je bruisse. Ce sont des procédés que l'usage tente pour combler les lacunes du verbe bruire devenu à tort défectif.
On peut suivre ces évolutions dans les dictionnaires de l'Académie :
4e édition : Les flots bruyoient.
8e édition : les flots bruissaient.
9e édition : Le vent bruit. Les feuilles bruissent. La source bruissait sous la feuillée. Les insectes bruissant dans l'herbe.
jarnicoton
Messages : 1131
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Re: verbes nouveaux

Message par jarnicoton »

Appris ce jour à la radio : "détabouïser".

On aurait moins besoin sur les media de détabouïser si on n'y tabouïsait à tout propos : le tabou des règles, le tabou de la varicocèle, le tabou de l'inégalité de l'argent de poche entre garçons et filles, etc.
Leclerc92
Messages : 3899
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: verbes nouveaux

Message par Leclerc92 »

Le premier verbe formé sur "tabou" était le verbe "tabouer", depuis fort longtemps (on le trouve notamment chez Jules Verne).
https://www.cnrtl.fr/definition/tabouer
"Tabouiser" est une variante qui me semble acceptable, et naturellement son dérivé "détabouiser". On reproche souvent à la langue française d'être figée, incapable de créer de nouveaux mots. Ceux-là, formés conformément aux usages en la matière, ne me semblent pas menacer la langue, au contraire. Cela dit, ces verbes me rappellent beaucoup une journaliste de Radio Luxembourg jadis célèbre, Geneviève Tabouis, à la voix si particulière !
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4471
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: verbes nouveaux

Message par Jacques-André-Albert »

Ah, Geneviève Tabouis ! Toute une époque.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
jarnicoton
Messages : 1131
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Re: verbes nouveaux

Message par jarnicoton »

Je suis assez vieux pour avoir songé à Geneviève Tabouis en rédigeant ! Mais je n'ai pas osé la faire...
D'ailleurs, j'étais plutôt auditeur de Saint-Granier. Bonsoir mes chers auditeurs, bonsoir.
La logique ou non de la formation d'un néologisme me paraît moins importante que l'euphonie du résultat. Un mot comme 'détabouïser"... est hideux.
Moins importante à condition tout de même de ne pas pousser. Par exemple un bâtard sino-latin comme "taïkonaute" ne m'amuse pas !
Leclerc92
Messages : 3899
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: verbes nouveaux

Message par Leclerc92 »

Tout cela semble bien subjectif. Est-ce la sonorité de "détabouïser" que vous trouvez hideuse ? J'y entends pourtant des évocations lointaines de Louise ou de poésie qui ne sont pas hideuses à mon oreille.
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1915
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: verbes nouveaux

Message par Yeva Agetuya »

Et, naturellement, nous trouvons un "vaudouiser" mais sans tréma :

https://fr.wiktionary.org/wiki/vaudouiser
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 9712
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: verbes nouveaux

Message par Perkele »

Je me souviens l'avoir entendu parler du Président Carté.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Bernard_M
Messages : 1280
Inscription : sam. 07 févr. 2009, 10:24
Contact :

Re: verbes nouveaux

Message par Bernard_M »

Vous l'avez sans doute entendu comme moi cet après-midi dans les murs de l'Assemblée nationale, si vous écoutiez le Premier ministre : Il est question de désmicardiser(1) la France.
Peut-être aurait-il fallu que que je mette ce mot dans le fictionnaire...
Avec l'ambition du plein emploi, sans doute faudra-t-il aussi la déchaumeduriser , tout en veillant à la débureaucratiser !
(1) que les journalistes ont tout de suite décliné en innovant avec la desmicardisation...

Et encore :
Certains prônent la "desmicardisation" quand d'autres, dans une autre démarche, dénoncent la "desagriculturisation" (2)
(2) Ecouter ici, à partir de 9:53 et plus particulièrement à 10:15.

J'avoue avoir un peu de mal à comprendre ce qu'il faut mettre précisément derrière ces néologismes...
Répondre