Question sur le droit d'auteur

Répondre
jarnicoton
Messages : 1131
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Question sur le droit d'auteur

Message par jarnicoton »

Je demande à l'intelligence artificielle du moteur de recherche Bing de composer une lettre supplémentaire de Valmont à la marquise de Merteuil. Elle refuse au motif que ce ne serait pas légal, portant atteinte à l'oeuvre. Vu la date de la mort de Choderlos de Laclos, ce refus est-il légalement fondé ?
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1919
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Question sur le droit d'auteur

Message par Yeva Agetuya »

Avez-vous dit à l'IA que Choderlos était mort en 1803 ?
Leclerc92
Messages : 3902
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Question sur le droit d'auteur

Message par Leclerc92 »

jarnicoton a écrit : mer. 22 nov. 2023, 22:22 Vu la date de la mort de Choderlos de Laclos, ce refus est-il légalement fondé ?
Ne pouvez-vous le demander à cette même IA ? :wink:
Leclerc92
Messages : 3902
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Question sur le droit d'auteur

Message par Leclerc92 »

Plus sérieusement, il faudrait savoir s'il y a des ayants droit de Choderlos de Laclos.
En effet :
Prérogatives liées au droit moral

Le droit moral confère à l'auteur respect de son nom, de sa qualité et de son œuvre. Il comporte les prérogatives suivantes :

le droit de divulgation. Seul l’auteur a le droit de divulguer son œuvre. Il a le pouvoir de décider de rendre son œuvre publique ou non, ainsi que du moment et des modalités de la première communication de son œuvre.
le droit de paternité. Il permet à l’auteur d’apposer son nom sur son œuvre ou s’il le souhaite, de rester anonyme ou encore d’utiliser un pseudonyme.
le droit au respect de l’intégrité de l’œuvre. L’auteur peut s’opposer à toute modification, suppression ou ajout susceptible de modifier son œuvre initiale, tant dans la forme que dans le fond. Seul l’auteur peut en décider !
le droit de retrait et de repentir. En contrepartie de l’indemnisation de celui auquel l’exploitation de l’œuvre a été cédée, l’auteur peut décider d’apporter des modifications à l’œuvre (droit de repentir) ou d’en faire cesser la diffusion (droit de retrait), à tout moment et sans avoir à justifier son choix.

Le droit moral est :

un droit perpétuel. Cela signifie que le droit moral demeure après le décès de l’auteur, et même après l’extinction des droits patrimoniaux. Les ayants droit de l’auteur peuvent ainsi exercer ce droit, même si l’œuvre est tombée dans le domaine public.

un droit inaliénable. Cela signifie qu’aucune clause de renonciation ne peut figurer dans un contrat sous peine de nullité, c’est-à-dire que l’auteur ne peut renoncer à son droit moral ni en céder l’exercice à un tiers.
un droit imprescriptible. Cela signifie qu’il ne s'éteint pas avec le temps : tant que l’œuvre existe, et qu’elle soit exploitée ou non, l’auteur et ses ayants droit peuvent exercer leur droit moral.
https://www.sacd.fr/fr/droit-moral-droit-patrimonial
jarnicoton
Messages : 1131
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Re: Question sur le droit d'auteur

Message par jarnicoton »

Je pense que tout est dans les mots. "ajouter une lettre" serait modifier l'oeuvre mais je pensais en fait à une lettre "à part", qui ne s'insère pas dans le récit, c'est-à-dire à un pastiche, ce qui sauf erreur de ma part est autorisé.
Répondre