Obsolète

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4489
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Obsolète

Message par Jacques-André-Albert »

Trouvé dans un journal régional : « Obsolète, le magasin Super U de l’avenue de Paris va être rasé et reconstruit sur place »
Obsolète : Littér., vieilli. Qui n'est plus en usage; tombé en désuétude. (TLFI)
Je précise que le dit magasin est toujours en service à ce jour.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4171
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Obsolète

Message par Leclerc92 »

Obsolète, synonyme de désuet, donc passé de mode. Le magasin peut parfaitement être en service mais désuet.
Le mot obsolète, relativement récent dans notre langue, a vite quitté le vocabulaire de la linguistique où il signifie souvent "qui n'est plus en usage" pour une acception plus vaste de "désuet, périmé, dépassé".
https://dictionnaire.lerobert.com/definition/obsolete
Avatar de l’utilisateur
Hippocampe
Messages : 1067
Inscription : dim. 17 avr. 2011, 18:15

Re: Obsolète

Message par Hippocampe »

Et on sait même programmer l'obsolescence !
Car le feu s'est éteint, les oiseaux se sont tus et Ceinwein est partie.
La faim est l'avenir de l'homme, je préférais quand c'était la femme.
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4489
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Obsolète

Message par Jacques-André-Albert »

Normalement, ce qui est périmé n'est plus en usage.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4171
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Obsolète

Message par Leclerc92 »

C'est se limiter à un sens de "périmé" qui en a d'autres, selon le TLFi :
2. P. ext. Qui n'est plus d'actualité. Synon. vieilli.Si une transformation s'opère dans les principes, dans les sociétés et les hommes, ce qui était bon hier est périmé et caduc aujourd'hui (Chateaubr., Mém.,t. 3, 1848, p. 677).Toute loi écrite est déjà périmée. Car la main du scribe est lente et l'esprit des hommes est agile et leur destinée mouvante (A. France, Crainquebille,Juges intègres, 1904, p. 243).Il nous parle également du recensement périmé, qui date de quatre ans (...) les habitants continuent à payer pour les morts (Gide, Voy. Congo,1927, p. 834).
B.− Au fig. Qui est démodé, dépassé par l'usage, l'évolution des événements, des mœurs. Conception périmée de l'analyse mathématique (Gds cour. pensée math.,1948, p. 367).Les âgés reconnaissent que leurs habitudes périmées les rendent maladroits (Butor, Passage Milan,1954, p. 165):
Répondre