Français uchronique

Répondre
Avatar de l’utilisateur
abgech
Messages : 591
Inscription : lun. 02 oct. 2006, 17:43
Localisation : Genève, Suisse

Re: Français uchronique

Message par abgech »

Je ne suis pas ethnologue, je ne peux donc pas vous répondre avec certitude.

J'ai spécifié Bretons de Grande-Bretagne pour ne pas m'attirer les foudres de Bretons de Petite-Bretagne qui pourraient s'estimer Gaulois.
Avatar de l’utilisateur
Uranie
Messages : 490
Inscription : lun. 29 avr. 2024, 12:35
Localisation : Au XVIIIe siècle
Contact :

Re: Français uchronique

Message par Uranie »

Ce qui me dérange, c'est que la Gaule a été baptisée ainsi par les Romains. Que signifie "gallia" en latin ?
Au Moyen Âge, l'historien Richer de Reims donne une étymologie pittoresque au nom propre Gaule dans ses Historiae : « j'ai jugé à propos de n'indiquer que les parties d'une seule partie de l'Europe, la Gaule. Son nom lui vient de la blancheur parce que ceux qui en sont originaires présentent la caractéristique d'un type très blanc ».
Sources : Wikipédia.
"Les exceptions à la règle sont la féerie de l'existence." (Marcel Proust)
"Connaître sert beaucoup pour inventer." (Mme de Staël)
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 2062
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Français uchronique

Message par Yeva Agetuya »

En indo-européen, *gal- signifie "crier".

C'est l'étymologie du latin gallus et de l'anglais to call.

En néerlandais, kallen signifie "parler".

Le glissement de sens de "crier" à "parler" n'a rien d'extraordinaire.

Et donc "Gaulois" est un autonyme désignant ceux qui parlent une langue compréhensible.
("Celte" doit avoir le même sens.)

Notons le polonais Niemcy, "Allemagne" :

Du vieux slave нѣмъ, němŭ (« muet »), c’est-à-dire « qui ne parle pas notre langue ».
Apparenté au polonais niemy et à l’ukrainien німий.

https://fr.wiktionary.org/wiki/Niemcy

De la même manière, le Grec appelle l'étranger βάρβαρος :

Mot expressif, onomatopée évoquant des bruits incompréhensibles, des sons perçus βαρ-βαρ (bar-bar) incompréhensibles pour les Grecs anciens et parlés par les étrangers.
Apparenté au sanskrit बर्बर, barbara (« non-Aryen »).

https://fr.wiktionary.org/wiki/%CE%B2%C ... %CF%82#grc
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 10411
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Français uchronique

Message par Perkele »

Je me suis laissé dire que lorsque les peuples se nommaient, ils choisissaient un terme avantageux qui les désignaient comme les "meilleurs" ou les "nobles".
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Uranie
Messages : 490
Inscription : lun. 29 avr. 2024, 12:35
Localisation : Au XVIIIe siècle
Contact :

Re: Français uchronique

Message par Uranie »

Merci pour ces précisions, Yeva Agetuya.

Mais je lis aujourd'hui dans le Dictionnaire de l'Académie (édition actuelle):
GAULOIS, GAULOISE adjectif
Étymologie :xiie siècle, gualeis, « gallois ». Dérivé de Gaule, issu du francique *Walha, « les Romans ».
:?:
"Les exceptions à la règle sont la féerie de l'existence." (Marcel Proust)
"Connaître sert beaucoup pour inventer." (Mme de Staël)
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 2062
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Français uchronique

Message par Yeva Agetuya »

"Walha" désigne l'étranger au monde germanique et les Gaulois étaient là bien avant les Francs.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Welche

De même le pays de Galles, Wales en anglais, est le pays des non-Germains du point de vue de l'envahisseur anglo-saxon.

En gallois, le pays s'appelle Cymru et la langue cymraeg.
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4501
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Français uchronique

Message par Jacques-André-Albert »

Perkele a écrit : mar. 11 juin 2024, 8:02 Je me suis laissé dire que lorsque les peuples se nommaient, ils choisissaient un terme avantageux qui les désignaient comme les "meilleurs" ou les "nobles".
Il faudrait peut-être regarder du côté des langues celtiques, non ?
Le breton a galloud = puissance.
le cornique gallos, de même sens.
Le gallois gallw signifie capacité,
et le vieil irlandais disait gal pour exprimer la vaillance.
Tout cela devrait permettre une hypothèse pour l'ethnonyme Galli.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
Avatar de l’utilisateur
Uranie
Messages : 490
Inscription : lun. 29 avr. 2024, 12:35
Localisation : Au XVIIIe siècle
Contact :

Re: Français uchronique

Message par Uranie »

En effet. Il me semble que les Romains reconnaissaient des qualités de courage et de combativité aux "Gaulois".
"Les exceptions à la règle sont la féerie de l'existence." (Marcel Proust)
"Connaître sert beaucoup pour inventer." (Mme de Staël)
Avatar de l’utilisateur
Hippocampe
Messages : 1331
Inscription : dim. 17 avr. 2011, 18:15

Re: Français uchronique

Message par Hippocampe »

Les citoyens de Sparte se nommaient les homoïs (les semblables).
Car le feu s'est éteint, les oiseaux se sont tus et Ceinwen est partie.
Répondre