Anglicismes inutiles

Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4404
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Anglicismes inutiles

Message par Leclerc92 »

Il y a parfois un joyeux mélange entre les différentes formules. Peut-être y a-t-il des nuances ?

Image
https://books.google.fr/books?id=XqHUEA ... &q&f=false
Avatar de l’utilisateur
freddy.lombard
Messages : 137
Inscription : sam. 08 juin 2024, 17:07

Re: Anglicismes inutiles

Message par freddy.lombard »

Ils ont fait preuve d'imagination, au moins.
Le copyright semble être ce qu'il y a de plus répandu.
On trouve aussi parfois Tous droits réservés suivi ou non de la mention des ayant droits.

Edit : j'en profite pour me remémorer les raccourcis au clavier :

® Registered = marque déposée (mot à mot : enregistrée) par un organisme de commerce officiel -par exemple l'INPI : Alt 0174
© Copyright = droits réservés (de copie, d'usage, de diffusion..) : Alt 0169
TM Trade Mark = marque non enregistrée par un organisme de commerce officiel

On n'est pas hors-sujet, il s'agit bien d'anglicismes ; à savoir s'ils sont inutiles...
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 2062
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Anglicismes inutiles

Message par Yeva Agetuya »

Plus de quatre-cents de ces artefacts, qui ont généralement la taille d’une balle de cricket (et ont été fabriqués à partir d’une très grande variété de pierres) ont été découverts, notamment dans des sépultures.
https://www.geo.fr/histoire/mysterieuse ... ues-220708

Un balle de cricket... Cela sent le texte traduit et le traducteur croit que les Français sont familiers du cricket (ou bien est-il seulement paresseux du bulbe). Je conçoit la taille d'une balle de tennis et même de golf, mais de cricket...

L'article renvoie à une autre page de Géo où je trouve ceci :

L'une des deux fait "la taille d'une balle de criquet, est parfaitement sphérique et magnifiquement finie"
https://www.geo.fr/histoire/de-mysterie ... des-206257

"Criquet", c'est original...

Et sur cette page, nous découvrons une photo de ladite pierre. Elle a la taille d'une boule de pétanque.
Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4404
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Anglicismes inutiles

Message par Leclerc92 »

Yeva Agetuya a écrit : sam. 15 juin 2024, 12:06 Un balle de cricket... Cela sent le texte traduit et le traducteur croit que les Français sont familiers du cricket (ou bien est-il seulement paresseux du bulbe). Je conçoit la taille d'une balle de tennis et même de golf, mais de cricket...
Effectivement, même les unités pifométriques devraient être traduites ou, mieux, transposées car c'est culturel.

Yeva Agetuya a écrit : sam. 15 juin 2024, 12:06 "Criquet", c'est original...
Oui, quoique... L'anglais utilise bien le même mot pour l'insecte et le jeu. Pourquoi pas nous, pour nous éviter ce "ck" disgracieux ? Du reste, l'anglais "cricket", pour le jeu, vient de l'ancien français "criquet".
https://www.cnrtl.fr/definition/dmf/CRIQUET1

Yeva Agetuya a écrit : sam. 15 juin 2024, 12:06 Et sur cette page, nous découvrons une photo de ladite pierre. Elle a la taille d'une boule de pétanque.
Oui, la balle de cricket a un diamètre de 71,3-72,9 mm et celle de pétanque pour femmes un diamètre de 71 à 73 mm !
Mais pétanque ou cricket, cela ne fait pas partie de la sainte trilogie des unités pifométriques de volume traditionnellement utilisées par les médias pour la taille des grêlons :
A chaque fois, les témoins évoquent des grêlons de la taille "d'une balle de golf" ou "d'un œuf de pigeon" voir carrément "d'une balle de tennis".
https://www.lejsl.com/environnement/201 ... parisienne
C'est comme les surfaces. Depuis quelques temps, elles ne sont plus mesurées en m² ou en hectares mais en "terrains de football".
Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4404
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Anglicismes inutiles

Message par Leclerc92 »

Voici la somme mirobolante que les anciens Premiers ministres français touchent encore pour leur protection
[...]
À la fin de la journée, la facture s'élève à près d'un million d'euros pour les anciens résidents de Matignon en 2022, a révélé le projet de loi de finance 2024 scrutant les dépenses de l’État.
Ça y est, la contamination commence.
https://vitrinelinguistique.oqlf.gouv.q ... la-journee
https://andreracicot.ca/a-la-fin-de-la-journee-2/
Ce n'est pas que le Québec qui est touché !
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 10411
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Anglicismes inutiles

Message par Perkele »

Il existe des boules de pétanque spéciales pour femmes :shock: .
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Hippocampe
Messages : 1331
Inscription : dim. 17 avr. 2011, 18:15

Re: Anglicismes inutiles

Message par Hippocampe »

Elles vont par paire ?
Car le feu s'est éteint, les oiseaux se sont tus et Ceinwen est partie.
Avatar de l’utilisateur
freddy.lombard
Messages : 137
Inscription : sam. 08 juin 2024, 17:07

Re: Anglicismes inutiles

Message par freddy.lombard »

Les boules de pétanque destinées aux concours officiels vont toujours par trois. Les femmes utilisent les mêmes boules homologuées que les hommes.
Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4404
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Anglicismes inutiles

Message par Leclerc92 »

D'après le règlement de la FIPJP :
Article 2 – Caractéristiques des boules agréées
La Pétanque se joue avec des boules agréées par la FIPJP et répondant aux
caractéristiques suivantes :
1) Etre en métal ;
2) Avoir un diamètre compris entre 7,05 cm. (minimum) et 8 cm. (maximum) ;
3) Avoir un poids compris entre 650 grammes (minimum) et 800 grammes (maximum).
J'imagine que cette latitude dans les dimensions est la raison qui fait que les fabricants indiquent quelque chose comme : « De manière générale, un homme utilise un diamètre de 73 à 75 mm et une femme un diamètre de 71 à 73 mm. Si la personne a un gabarit très petit ou très grand, on peut descendre ou monter d'un ou deux millimètres. »
https://www.petanquestock.com/content/1 ... e-petanque
ou « • Diamètres les plus usuels pour un homme : 74 - 75 mm
• Diamètres les plus usuels pour une femme : 72 - 73 mm »
https://www.obut.com/fr/content/18-guid ... -diametres
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 2062
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Anglicismes inutiles

Message par Yeva Agetuya »

Dans les différences culturelles entre le français et l'anglais, je découvre "where the sun don't shine" :

You can take your unsolicited advice and stick it where the sun don't shine.

Chez nous, c'est "Ton avis, tu peux te le mettre où je pense".
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 10411
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Anglicismes inutiles

Message par Perkele »

Le français usait aussi d'euphémismes au XXe siècle par exemple : "là où le roi ne va pas à cheval" ; "où pourrais-je jeter un peu d'eau ?" ; "le petit coin" ; "il l'a connue bibliquement" ; et que dire de tous ceux que nous inventons aujourd'hui pour cacher la misère : "les zones sensibles" ; "les non-voyants"...
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4404
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Anglicismes inutiles

Message par Leclerc92 »

Yeva Agetuya a écrit : mer. 19 juin 2024, 23:16 Dans les différences culturelles entre le français et l'anglais, je découvre "where the sun don't shine" :
You can take your unsolicited advice and stick it where the sun don't shine.
Ce qui est intéressant ici, c'est que l'expression est agrammaticale, puisque théoriquement, ça devrait être "where the sun doesn't shine" (mais on ne peut justement pas l'employer en y mettant la forme grammaticale correcte !). L'expression est américaine, probablement du Sud et en fait assez récente.
Avatar de l’utilisateur
Uranie
Messages : 491
Inscription : lun. 29 avr. 2024, 12:35
Localisation : Au XVIIIe siècle
Contact :

Re: Anglicismes inutiles

Message par Uranie »

Perkele a écrit : jeu. 20 juin 2024, 7:29 Le français usait aussi d'euphémismes au XXe siècle par exemple : "là où le roi ne va pas à cheval" ; "où pourrais-je jeter un peu d'eau ?" ; "le petit coin" ; "il l'a connue bibliquement" ; et que dire de tous ceux que nous inventons aujourd'hui pour cacher la misère : "les zones sensibles" ; "les non-voyants"...
A propos des toilettes / WC, les Anglaises demandent : "Où puis-je me repoudrer ?"
"Les exceptions à la règle sont la féerie de l'existence." (Marcel Proust)
"Connaître sert beaucoup pour inventer." (Mme de Staël)
Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4404
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Anglicismes inutiles

Message par Leclerc92 »

Me poudrer le nez, pour être complet ! Les Américaines aussi !
https://dictionary.cambridge.org/dictio ... owder-nose
Avatar de l’utilisateur
Uranie
Messages : 491
Inscription : lun. 29 avr. 2024, 12:35
Localisation : Au XVIIIe siècle
Contact :

Re: Anglicismes inutiles

Message par Uranie »

:d Qui se poudre de nos jours ? On met du blush (traduction ?).

Image
"Les exceptions à la règle sont la féerie de l'existence." (Marcel Proust)
"Connaître sert beaucoup pour inventer." (Mme de Staël)
Répondre