Évidence lumineuse ?

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Jean B
Messages : 12
Inscription : sam. 15 juin 2024, 19:17
Localisation : Banlieue S-O de Toulouse

Évidence lumineuse ?

Message par Jean B »

Bonjour à tous,

Merci de m'accueillir parmi vous.

Sur un autre forum où l'on parle de tout et de rien, j'ai lu la phrase suivante : "Je ne prise vraiment pas le personnage Alain Minc, ni comme économiste, ni comme individu. Mais là, je pense que c'est une évidence lumineuse, et pour une majorité de Français."

À mon sens, l’ajout de l’adjectif tendrait à suggérer qu’il existe plusieurs degrés d’évidence.
C’est un peu comme si l’on disait d’une certitude qu’elle est avérée, ce qui serait un pléonasme.
Je suis curieux de lire vos commentaires car je ne suis pas spécialiste de la langue française.

Cordialement,

Jean
Avatar de l’utilisateur
Uranie
Messages : 560
Inscription : lun. 29 avr. 2024, 12:35
Localisation : Au XVIIIe siècle
Contact :

Re: Évidence lumineuse ?

Message par Uranie »

Bonjour,

A priori, je suis d'accord avec vous. Mais j'ai un peu farfouillé à droite et à gauche. Il semblerait (étrangement) que l'évidence soit subjective (?) et puisse varier d'une personne à l'autre. Elle ne serait donc pas si lumineuse que cela.

Que dit le TLFi ?
. Le degré d'évidence qui fait qu'une proposition peut être convenablement prise pour axiome, n'appartient pas toujours à la vérité primordiale, à celle que la raison conçoit comme étant le principe et l'origine des autres, mais au contraire, dans beaucoup de cas, à quelque résultat éloigné de cette vérité primordiale, lequel, à l'aide de circonstances accessoires, se présente à l'esprit sous un jour plus favorable.


Il y aurait donc des degrés dans l'évidence.

Je laisse la place aux spécialistes.
"Les exceptions à la règle sont la féerie de l'existence." (Marcel Proust)
"Connaître sert beaucoup pour inventer." (Mme de Staël)
Avatar de l’utilisateur
Jean B
Messages : 12
Inscription : sam. 15 juin 2024, 19:17
Localisation : Banlieue S-O de Toulouse

Re: Évidence lumineuse ?

Message par Jean B »

Bonjour Uranie,

Merci pour votre participation à mon "Schmilblick". :wink:
J'avais moi aussi cherché dans diverses sources telles que le CNTRL, le Littré, le Robert et même le GDT Québec mais sans y trouver de réponse vraiment éclairante, ni lumineuse. :(
Je vais attendre les spécialistes maison.
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 10511
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Évidence lumineuse ?

Message par Perkele »

Une évidence est a priori une vérité, mais les vérités d'un jour peuvent s'invalider le lendemain...

Par ailleurs, une évidence est une mise en lumière et bien qu'il puisse y en avoir de plus convaincantes que d'autres, "lumineux" me semble mal choisi, en l'occurrence, comme qualificatif. Si je comprends bien le sens de la phrase, "aveuglante" aurait pu mieux convenir.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4485
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Évidence lumineuse ?

Message par Leclerc92 »

À vrai dire, nous manquons un peu de contexte pour comprendre ce que l'auteur appelle une évidence lumineuse. Est-ce ce lumineux qualifie la façon immédiate dont cette évidence a été observée, elle était tellement évidente, comme une lumière dans la nuit ; ou bien qualifie-t-elle un effet de cette évidence sur nous, la chose qu'on a trouvée évidente nous éclaire maintenant telle une lumière. Ce n'est pas tout à fait la même chose, et je ne doute pas qu'il y ait, en fonction du contexte, d'autres approches encore.
Toujours est-il qu'on trouve souvent la collocation "évidence lumineuse" ; je lis quelque part : « une évidence lumineuse, éclatante, une évidence... aveuglante », et cela laisse effectivement pressentir que certaines évidences sont plus faciles à détecter que d'autres, ou plus universelles, que sais-je, bref qu'il y a des degrés dans l'évidence. À l'autre bout de la gamme des degrés, je trouve « L'évidence obscure » qui bien sûr est plus paradoxale, peut-être oxymore comme l'obscure clarté des étoiles.
Bref, cela ne fait pas beaucoup avancer votre schmilblick, n'est-ce pas !
Avatar de l’utilisateur
Jean B
Messages : 12
Inscription : sam. 15 juin 2024, 19:17
Localisation : Banlieue S-O de Toulouse

Re: Évidence lumineuse ?

Message par Jean B »

Ah, vieux souvenir que cette obscure clarté qui tombe des étoiles ! :)
Youpi, j'avais tapé dans le mille en supposant qu'il pouvait y avoir plusieurs degrés d'évidence.
Merci à vous deux pour votre éclairage. :idea:
PS Je n'ai pas d'autre contexte que cette phrase là.
Répondre