les adjectifs cardinaux cent et vingt

Répondre
elvynn

les adjectifs cardinaux cent et vingt

Message par elvynn » ven. 06 nov. 2009, 1:02

On sait que les adjectifs cardinaux cent et vingt s'accordent quand ils sont en fin de phrases .
Trois cents, / trois cent deux.
quatre-vingts/ quatre-vingt-trois

Il y a t-il une histoire pour cette règles?

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 06 nov. 2009, 7:54

Oui, il y a une histoire. Je résume :
En ce qui concerne cent, avant d'être adjectif numéral il fut nom commun. On entend encore parfois dire un cent de poulets (ou autres) pour une centaine. Donc, quand il est multiplié et non suivi d'un chiffre ou nombre il s'accorde selon cette ancienne coutume.
Pour vingt, à une époque on a abandonné le système décimal : dix, vingt, trente, quarante, cinquante, soixante, septante, uitante, nonante pour pour le système vicésimal, c'est-à-dire en base vingt. Vingt étant traité comme nom, on disait deux vingts (40), trois vingts (60), et ainsi jusqu'à dix-neuf vingts (380). C'est de là que vient le nom de l'hôpital parisien des Quinze-vingts ouvert par Saint-Louis pour accueillir 300 soldats revenus aveugles de la guerre.
Pour les valeurs intermédiaires des vingtaines on ajoutait et dix : deux vingts et dix (50), quatre vingts et dix (90), etc.
Quand on est revenu au système décimal, les Belges et les Suisses ont logiquement repris les anciennes appellations, sauf pour quatre-vingts. Dans la région de Lausanne, cependant, on a repris uitante en y ajoutant un H : huitante.
Les Français ont illogiquement gardé quatre vingts et dix dont ils ont fait quatre-vingt-dix. Plus étrange : soixante-dix, totalement incongru puisqu'il est hybride entre les deux systèmes. Pourquoi pas trois-vingt-dix comme pour 90 ? Ou plus simplement septante ?
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Bernard_M
Messages : 863
Inscription : sam. 07 févr. 2009, 10:24
Contact :

Message par Bernard_M » ven. 06 nov. 2009, 8:39

Passionnant, Jacques !
J'ignorais tout de cela jusqu'à ce matin ; cette journée sera déjà une bonne journée !
Un grand merci à vous.

Avatar de l’utilisateur
JR
Messages : 1301
Inscription : mer. 29 nov. 2006, 16:35
Localisation : Sénart (décédé le 15 mai 2013)
Contact :

Message par JR » ven. 06 nov. 2009, 8:40

"Bon dieu, mais c'est bien sur !" eut dit Bourrel.
Je comprends maintenant pourquoi des gens (généralement plus âgés que moi) disent quatorze cents, quinze cents . . . plutôt que mille quatre cents, mille cinq cents . . . : ce n'est pas seulement une facilité ! :idea:
A ce compte, vingt cents ne serait pas totalement incorrect.
Je suppose que l'habitude d'exprimer les proportions en pourcentage vient aussi de là : on indique un nombre moyen par cent :?:
Je m'en suis souvent étonné car, les pourcentages étant fréquemment donnés avec un chiffre aprés la virgule, il serait logiquement plus simple d'utiliser des valeurs pour mille, et ainsi supprimer la dite virgule.
L’ignorance est mère de tous les maux.
François Rabelais

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 06 nov. 2009, 19:52

La raison des pourcentages est-elle une conséquence de ces coutumes ? Est-elle d'origine purement mathématique ? Il serait intéressant de connaître la réponse. Mais le pour mille existe aussi.
Pour ce qui est des quinze cents et autres, remarquons qu'en anglais on compte aussi parfois de la même manière (fifteen hundred), ce n'est donc pas une particularité de notre langue.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 06 nov. 2009, 19:54

Bernard_M a écrit :Passionnant, Jacques !
J'ignorais tout de cela jusqu'à ce matin ; cette journée sera déjà une bonne journée !
Un grand merci à vous.
Je rougis, comme le nez de Cyrano !
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

André79
Messages : 470
Inscription : mar. 31 juil. 2007, 23:04
Localisation : Poitou

Message par André79 » ven. 06 nov. 2009, 21:34

Je suis comme Bernard_M je ne savais rien de ce que Jacques nous a expliqué.

Mais bon sang comment se fait-il qu'on soit aussi ignorants?

Répondre