Mauvaise langue

Verrouillé
Avatar de l’utilisateur
Madame de Sévigné
Messages : 687
Inscription : ven. 09 oct. 2009, 22:50
Localisation : Nantes

Mauvaise langue

Message par Madame de Sévigné »

Ce sujet a pour but de parler des fautes que nous faisons, sans nous en rendre compte, ou quelquefois, que nous laissons passer par facilité.
J'avoue que c'est depuis que je suis sur le forum que je fais la différence entre opportunité et occasion, je ne dis plus moi, personnellement, je ne parle plus de pieds quand il s'agit de syllabes et je ne mets plus de points de suspension après etc ! Il m'arrive encore de dire au niveau de suivi d'une partie du corps, car c'est comme cela qu'on parle tous les jours, surtout dans mon métier, mais j'ai rétabli entraineur qui avait été supplanté par coach.

Il y a une faute que je ne commets plus depuis que j'ai été remise en place quand j'étais très jeune : un espèce de
J'avais l'habitude de dire, par exemple:«-Un espèce de tissu de mauvaise qualité.» En pleine classe, le professeur m'a demandé de remplacer espèce par sorte, ce que j'ai fait, puis elle m'a dit : «-Vous voyez bien vous ne dites pas un sorte de tissu !»
Voilà comment, piquée au vif, je n'ai plus fait la faute; faute que j'entends encore très souvent !!!

A vous....
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Pour espèce de, c'est la recommandation que je fais aux personnes à qui je me permets de signaler l'erreur : plutôt que de parler de l'article qui s'accorde avec le nom qu'il précède, je trouve plus parlant de leur offrir cette transposition avec sorte.
Précisons votre intention : ce que vous souhaitez, c'est que nous proposions à la réflexion de tous ces petites fautes qui émaillent le langage courant, que chacun de nous en soit l'utilisateur, ou qu'il les entende ici et là.
Ai-je bien compris ?
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Dame Vérone
Messages : 566
Inscription : mer. 24 mars 2010, 17:03
Localisation : au bord de la Seille

Message par Dame Vérone »

J'entends souvent dire : « j'amènerai mon ordinateur, ou un autre objet», or il me semble que c'est incorrect et qu'il conviendrait d'employer le verbe apporter. On amène quelqu'un et on apporte quelque chose, n'est-ce pas ?
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Oui, parce qu'un être vivant se déplace par ses propres moyens, alors que l'objet, généralement, on le porte ou, par extesion d'idée, on le transporte dans un véhicule.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Bernard_M
Messages : 1282
Inscription : sam. 07 févr. 2009, 10:24
Contact :

Message par Bernard_M »

Dame Vérone a écrit :On amène quelqu'un et on apporte quelque chose, n'est-ce pas ?
Oui, sans aucun doute comme l'atteste le Petit Robert : amener qqn à , chez qqn et apporter (qqch.)à qqn ou quelque part.

On peut cependant dans certains cas particuliers amener qqch (quelque part)
  • dans le sens propre de faire venir (une chose) à destination, d'acheminer, de diriger ou de conduire, si cette chose peut se déplacer par ses propres moyens : Grâce à l'aqueduc, les hydrauliciens amènent l'eau de la rivière à la ville,
  • dans le sens figuré de diriger , de conduire : Amenons, si vous le voulez bien, la conversation sur votre interrogation initiale...
Ainsi pour revenir à votre interrogation, l'ordinateur n'étant pas maître de son déplacement comme peut l'être la rivière, « j'amènerai mon ordinateur, ou un autre objet» me paraît une formulation incorrecte et je lui préfèrerais, comme vous, « j'apporterai mon ordinateur »(*) .

(*) Y en a qui suivent ! Voilà corrigée l'erreur à laquelle m'avait conduit l'utilisation hâtive du copier-coller. Merci Marquise !
Dernière modification par Bernard_M le jeu. 22 avr. 2010, 2:58, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Cette précision sur certains emplois du verbe amener est édifiante : je l'appliquais sans y avoir réfléchi. Il s'agit d'une acception restreinte, mais il était utile de la souligner.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Madame de Sévigné
Messages : 687
Inscription : ven. 09 oct. 2009, 22:50
Localisation : Nantes

Message par Madame de Sévigné »

Bernard_M a écrit :Ainsi pour revenir à votre interrogation, l'ordinateur n'étant pas maître de son déplacement comme peut l'être la rivière, « j'amènerai mon ordinateur, ou un autre objet» me paraît une formulation incorrecte et je lui préfèrerais, comme vous, « j'amènerai mon ordinateur » .
Bernard, je ne vous suis plus, vous voulez vraiment amener votre ordinateur ?

Oui, Jacques, vous avez bien compris.
Soulignons les fautes que nous faisions ou faisons, et expliquons comment nous pouvons nous en débarrasser. Car c'est beaucoup plus facile à retenir avec un exemple vécu, comme vous venez de nous le dire.

C'est en lisant la liste des faux amis que je me suis souvenue de celui-là :
J'avais l'habitude de dire :«Je ne suis pas prête de recommencer !» après un échec.
Et on m'a répondu : «Tu n'es pas prête tout court. Quand tu seras décidée à recommencer, prête à recommencer, alors tu ne seras pas loin de réussir, et tu seras près de réussir.»

A l'oral, les garçons ne se posent pas la question !
Avatar de l’utilisateur
Manni-Gédéon
Messages : 1217
Inscription : lun. 12 avr. 2010, 14:35
Localisation : Genève (CH)

Message par Manni-Gédéon »

Pour amener, il y a encore les véhicules.

Je n'apporte pas ma voiture au garage, mais je l'amène.

J'ai entendu dans un feuilleton, dans une scène où un homme insiste pour ramener une amie :
Elle : - Et je fais quoi de ma voiture ?
Lui : - Je te la rapporte demain matin.

Quel homme ! Quelle force herculéenne !
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Il faut être sacrément fort pour apporter une voiture.
Je me suis posé la même question que vous : doit-on dire qu'on amène sa voiture au garage ? Et j'ai trouvé une réponse plus satisfaisante : on ne l'apporte ni ne l'amène, on la conduit au garage. Qu'en pensez-vous ?
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Madame de Sévigné
Messages : 687
Inscription : ven. 09 oct. 2009, 22:50
Localisation : Nantes

Message par Madame de Sévigné »

Conduire sa voiture au garage est parfait.
De même, le verbe emmener, d'après mon dictionnaire : 1.emmener quelqu'un, le mener avec soi dans un autre endroit.
2. emmener quelque chose, l'emporter (emploi déconseillé par quelques puristes)

Un jour, il y a très longtemps, j'ai dit : « J'emmène les restes.»
Et on m'a répondu :«Tu les emmènes par la main ? Il faut dire j'emporte les restes, et j'emmène les enfants à l'école.»

Est-ce dù à l'étymmologie du mot emmener ?
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

C'est surtout dû au sens des verbes mener et porter : mener c'est conduire en accompagnant. Porter c'est prendre sur soi.
Emmener se dit donc d'un être animé qui se déplace par ses propres moyens, et qui vous suit vers une destination. Et emporter se dit d'une chose inerte, que l'on prend pour aller la déposer en un certain endroit.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Dame Vérone
Messages : 566
Inscription : mer. 24 mars 2010, 17:03
Localisation : au bord de la Seille

Message par Dame Vérone »

On peut aussi être porté aux nues ou mené par le bout du nez
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Inévitablement, la plupart des mots ont pris des sens figurés qui ne répondent pas à la définition stricte d'origine. Le verbe porter en a beaucoup : porter préjudice, être porté sur le chocolat, porter bonheur, se bien porter... que le francophone courant utilise sans y réfléchir, et serait bien incapable de justifier.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Invité

Message par Invité »

J'entends souvent les gens dire: "tu veux que je t'emmène?" et "tu veux que je t'amène?" (emmener/amener >> quelque part )

Laquelle de ces deux formulations est correcte? Ou alors le sont-elles toutes les deux?
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Emmener implique un mouvement de soi vers l'extérieur ; on va de l'avant. Amener c'est l'inverse : le mouvement vient de l'extérieur et se dirige vers le point où on est.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Verrouillé