Accords et désaccords...

Répondre
Invité

Accords et désaccords...

Message par Invité »

Bonjour,

Dans la phrase suivante, comment accorder le terme en gras ??

l'une de ses collègues passera quelques jours avant le pot pour récupérer la montagne de billets que nous aurons, je n'en doute pas, réunis au nom du secrétariat

Nous avons besoin d'une réponse car le secrétariat en question est le théâtre d'un combat épique entre les partisans du "e" et ceux du "s"...

Merci d'avance pour vos avis éclairés.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Il n'y aura plus de combat quand vous saurez que les deux camps ont raison. Nous avons affaire à un cas de l'accord d'intention ; la montagne de billets permet de choisir, soit pour l'accord grammatical du verbe sur son sujet montagne, qui met le verbe au singulier, soit, par application de la syllepse, pour le complément du nom (billets). Vous avez donc le choix, les deux sont corrects. Fin de la bataille ! Il vous restera à organiser un vote, pour décider démocratiquement du choix de la majorité. Vous pourrez alors dire que la majorité des participants a voté ou ont voté pour telle option.
Dernière modification par Jacques le mer. 21 sept. 2011, 11:06, modifié 2 fois.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Invité

Message par Invité »

Merci pour cette réponse très claire.
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8902
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele »

Mais... réunit-on une montagne ? :roll:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Perkele a écrit :Mais... réunit-on une montagne ? :roll:
Si l'Éverest, le mont Blanc et la petite montagne de mon lieu de naissance (le mont Malgré-Tout si cher à George Sand qui l'a mis dans une de ses œuvres) sont convoqués en assemblée, on aura réuni des montagnes.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8902
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele »

On réunit les billets en montagnes, d'accord.
Mais une montagne, peut-elle se réunir toute seule ? (sans l'Everest et compagnie...) :wink:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
TSOS
Messages : 519
Inscription : ven. 04 févr. 2011, 13:22
Localisation : Duché de Bretagne / Nordrhein Westfalen /S'la,sk

Message par TSOS »

La montagne est l'union ou la réunion de multiples domaines géologiques (terranes, plaques océaniques obductées, prismes d'accrétion, et cætera), de manière générale et en grossissant le trait. Par conséquent, oui, on peut.
Ou plus exactement on peut "réunir quelque chose en(/sous forme de) montagne".
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8902
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele »

TSOS a écrit :La montagne est l'union ou la réunion de multiples domaines géologiques (terranes, plaques océaniques obductées, prismes d'accrétion, et cætera), de manière générale et en grossissant le trait. Par conséquent, oui, on peut.
Ou plus exactement on peut "réunir quelque chose en(/sous forme de) montagne".
C'est bien ce que je disais.

On peut réunir les billets en montagne, mais pas la montagne.

Cela a pour incidence que l'accord avec montagne est impossible. Seul peut se faire l'accord avec billets.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
TSOS
Messages : 519
Inscription : ven. 04 févr. 2011, 13:22
Localisation : Duché de Bretagne / Nordrhein Westfalen /S'la,sk

Message par TSOS »

Alors, je vous seconde dans vos dires.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Perkele a écrit : On peut réunir les billets en montagne, mais pas la montagne.

Cela a pour incidence que l'accord avec montagne est impossible. Seul peut se faire l'accord avec billets.
Je ne sais pas si vous plaisantez ou parlez sérieusement. Je pars du principe que nous sommes sérieux, et voici la réponse grammaticale : ce n'est pas la montagne qu'on réunit, mais la montagne de billets. C'est le complément du nom qui fait la différence. Le mot montagne perd son sens individuel, sa spécificité. C'est une image, une référence symbolique. Il joue le rôle d'un collectif singulier, cas le plus fréquent des accords d'intention.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8902
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele »

Non,non, je ne plaisantais pas...
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Alors, ma réponse, dans ce cas, est-elle acceptée ?
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

TSOS a donné une piste en parlant des divers éléments qui constituent la montagne. Le mot montagne est pris ici dans un sens figuré. On ne pourrait pas dire nous avons réuni une montagne, mais il y a un complément de nom qui modifie la donne : une montagne faite de billets. De la même façon, on dit qu'on a réuni ou rassemblé une masse d'informations, un tas de témoignages, un faisceau de preuves, un ensemble de données. Cette forme est courante et admise.
Quand vous dites que vous avez bu une tasse de café, ou mangé une assiette de lentilles, rien ne vous choque. Pourtant, la tasse et l'assiette sont des corps solides et non comestibles. Apparemment, la formulation est absurde mais vous l'acceptez, alors que vous refusez de réunir un tas, un paquet ou une montagne de billets.
Boire une tasse ou manger une assiette sont choses impossibles, mais boire une tasse de café ou manger une assiette de lentilles sont possibles. C'est pareil pour la montagne de billets ; comme je l'ai dit plus haut, c'est le complément du nom qui rend le concept acceptable. Nous sommes proches de la métonymie avec cette montagne de billets que l'on réunit. L'ellipse de pensée nous fait reporter l'idée de réunion sur les billets qui constituent une montagne.
Dernière modification par Jacques le jeu. 22 sept. 2011, 9:40, modifié 1 fois.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Desiderius

Message par Desiderius »

Le TLFi mentionne cet usage singulier :
[P. méton., le compl. d'obj. désigne un ensemble] Constituer un tout en mettant ensemble différents éléments. Réunir un capital, une collection, une documentation. Maxime avait (...) pu réunir un souper très confortable (Zola, Curée, 1872, p. 565).
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Il parle aussi de réunir une armée, un état-major ou une équipe. Autant de mots qui sont traités comme des collectifs singuliers.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Répondre