Prononciation de "lh"

Répondre
Desiderius

Prononciation de "lh"

Message par Desiderius » mar. 10 janv. 2012, 11:49

J'ai entendu à plusieurs reprises sur je ne sais plus quelle chaîne de télévision annoncer une émission présentée par Virginie Guilhaume. Le patronyme est clairement prononcé "guilôme", alors que ce nom est un des avatars de Guillaume et est censé se prononcer de même. Le groupe "lh" transcrit en effet le "l mouillé" dans pas mal de noms, souvent méridionaux, essentiellement des noms propres : Anouilh, Milhaud, Teilhard de Chardin, ..., et gentilhomme.
Je me demande si c'est un choix délibéré de l'animatrice de voir son nom prononcé avec un "l" simple ou si c'est une ignorance de l'annonceur.
Dernière modification par Desiderius le mar. 10 janv. 2012, 19:11, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » mar. 10 janv. 2012, 12:00

Question sans réponse, mais généralement les gens qui entendent mal prononcer leur patronyme ont l'habitude de corriger. J'ai rencontré un jour une personne qui s'appelai Ghislaine, elle insistait pour préciser qu'on devait prononcer guilaine et pas jisslaine. Le chroniqueur lui a peut-être demandé avant comment il devait prononcer, et ce serait donc elle qui en a ainsi décidé.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Brazilian dude
Messages : 299
Inscription : sam. 06 mai 2006, 19:59

Message par Brazilian dude » mar. 10 janv. 2012, 18:06

Le groupe "lh" transcrit en effet le "l mouillé" dans pas mal de noms, souvent méridionaux, essentiellement des noms propres : Anouilh, Milhaud, Teilhard de Chardin, ..., et gentilhomme.
Le même se passe en portugais.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7965
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » mar. 10 janv. 2012, 18:18

Peut-on préciser à propos du groupe lh, quand il est précédé d'un i, car les autres voyelles n'entraînent pas cette prononciation ?

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4121
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Prononciation de "lh"

Message par Jacques-André-Albert » mar. 10 janv. 2012, 19:05

Desiderius a écrit :J'ai entendu à plusieurs reprises sur je ne sais plus quelle chaîne de télévision annoncer une émission présentée par Valérie Guilhaume. Le patronyme est clairement prononcé "guilôme", alors que ce nom est un des avatars de Guillaume et est censé se prononcer de même. Le groupe "lh" transcrit en effet le "l mouillé" dans pas mal de noms, souvent méridionaux, essentiellement des noms propres : Anouilh, Milhaud, Teilhard de Chardin, ..., et gentilhomme.
Je me demande si c'est un choix délibéré de l'animatrice de voir son nom prononcé avec un "l" simple ou si c'est une ignorance de l'annonceur.
C'est Virginie Guilhaume. Je pense que c'est dû à l'ignorance de ces personnes qui prononcent mal. J'ai rencontré bien des gens qui estropiaient la forme bretonne de Guillaume, Guillerm.

Desiderius

Message par Desiderius » mar. 10 janv. 2012, 19:10

Oui, on peut le préciser. Il en est de "ilh" comme de "ill".
À vrai dire, dans les noms communs français, je ne vois que "gentilhomme" qui ait cette prononciation mouillée. "Silhouette" ou "philharmonique" ne l'ont pas en dépit du "i" qui précède "lh". Et bien sûr des noms comme "malheur" ou "malhabile" ne l'ont pas non plus.
Pour les noms propres, la règle ne s'étend peut-être pas uniquement au groupe "ilh", bien que celui-si soit le plus fréquent. La mouillure du "l" est indiquée par "lh", selon les transcriptions utilisées, dans plusieurs langues y compris derrière d'autres voyelles. Il me semble que ça peut être le cas dans certaines langues d'Occitanie, et qu'on utilise aussi ce symbole en breton, en liégeois ancien, etc.

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4121
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » mar. 10 janv. 2012, 19:10

Claude a écrit :Peut-on préciser à propos du groupe lh, quand il est précédé d'un i, car les autres voyelles n'entraînent pas cette prononciation ?
Il me revient à l'esprit le cas de l'écrivain Jean Paulhan, qui entendait à Paris son nom mal prononcé ; c'est d'ailleurs confirmé sur ce site :
Par malice, se souvient sa petite-fille, Claire, Jean Paulhan reprenait parfois un interlocuteur parisien sur la prononciation de son patronyme nîmois : « Paulian ».

Marc81
Messages : 204
Inscription : lun. 06 févr. 2012, 8:03

Message par Marc81 » lun. 06 févr. 2012, 9:34

Voici ce que l'on peut lire à ce sujet dans le Dictionnaire de l'Académie :
"Quand, dans le corps du mot, l, simple ou double, est précédé de i, il se combine avec cette voyelle pour former un son dit l mouillé, correspondant à la semi-consonne appelée yod, comme dans fille, vrille, cuiller (...) On prononcera de la même façon, dans certains noms propres, la graphie -ilh (Meilhac, Guilhem)."

Là où je m'interroge, c'est sur la prononciation de gentilhomme. Littré écrit : jan-ti-llo-m', ll mouillées, et non jan-ti-yo-m'.
Mais alors, quelle est la différence entre le l mouillé et le son ye ? Littré était-il un peu fatigué ce jour-là ?...

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » lun. 06 févr. 2012, 10:26

Littré est comme tous les autres spécialistes, il était faillible, quelle que soit l'étendue de son savoir, et il avait surtout ses lubies personnelles. On a trouvé d'autres anomalies dans son dictionnaire.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4121
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » lun. 06 févr. 2012, 10:43

Marc81 a écrit :Là où je m'interroge, c'est sur la prononciation de gentilhomme. Littré écrit : jan-ti-llo-m', ll mouillées, et non jan-ti-yo-m'.
Mais alors, quelle est la différence entre le l mouillé et le son ye ? Littré était-il un peu fatigué ce jour-là ?...
L mouillé est un son qui n'existe plus en français, sinon peut-être dans certains patois.
L'origine de la prononciation [jantiyom] est sans doute dans le hiatus i-o qui impose l'insertion d'un yod.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8190
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 06 févr. 2012, 10:59

Toute une branche de ma famille est gardoise, je n'aurais cependant jamais prononcé spontanément Paulian pour la graphie Paulhan. :shock:

Mais, sans aucune hésitation, Meilhac fait Meilleillac comme Peyre fait Peillereu et La Seyne fait La Seilleneu.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4121
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » lun. 06 févr. 2012, 11:02

Je croyais que les habitants du Gard étaient les gardons. :wink:

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8190
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 06 févr. 2012, 11:07

Jacques-André-Albert a écrit :Je croyais que les habitants du Gard étaient les gardons. :wink:
Gardons notre sérieux.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7965
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » lun. 06 févr. 2012, 11:09

Je répondais à J2A : Et moi les Gardians. (Ben oui, la Camargue n'est pas loin)

Mon sens de l'ouïe voudrait bien savoir à quoi ressemble un L mouillé.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8190
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 06 févr. 2012, 11:13

à un "lieu" :wink:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Répondre