Amphibologies

Répondre
André (G., R.)
Messages : 6885
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » lun. 29 mai 2017, 12:51

Le janotisme contient du grotesque, du ridicule, ce qui ne me semble pas flagrant dans l'ambiguïté que contient « une femme a foncé sur un homme au volant de sa voiture » : je considère cela davantage comme une amphibologie classique. On lit dans le Wiktionnaire : Romain Gary a semé quelques janotismes dans son roman La Vie devant soi, dont: « des danseuses blanches sur le dos de chevaux en tutu ».
Dernière modification par André (G., R.) le jeu. 15 févr. 2018, 9:30, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1030
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » mer. 27 déc. 2017, 19:59

Je suis tombé sur ceci :
  • Je peux vous remplacer.

André (G., R.)
Messages : 6885
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » jeu. 15 févr. 2018, 9:41

Constater qu'une intervention comme la vôtre juste ci-dessus, Yeva Agetuya, ne provoque aucune réaction, m'attriste toujours un peu. Je ne sais plus si j'en avais pris connaissance en son temps : entre Noël et le premier de l'an, on est éventuellement moins assidu sur le forum ! Quoi qu'il en soit, « Je peux vous remplacer » me laisse sceptique...

Leclerc92
Messages : 1960
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » jeu. 15 févr. 2018, 9:53

Peut-être le message initial est-il trop laconique pour déclencher une réaction ? Est-ce un jeu, une constatation, un message crypté ?
Que la courte phrase citée puisse avoir plusieurs sens ne me paraît pas étonnant. Nous avons en français beaucoup de verbes à plusieurs sens, dont le sens n'est compris qu'avec un contexte suffisant.
Merci d'être notre hôte. Je peux vous louer. Je peux vous vendre. Je peux vous acheter. Je peux servir, etc.

André (G., R.)
Messages : 6885
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » jeu. 15 févr. 2018, 10:34

Leclerc92 a écrit :Nous avons en français beaucoup de verbes à plusieurs sens, dont le sens n'est compris qu'avec un contexte suffisant.
Merci d'être notre hôte. Je peux vous louer la maison. Je peux servir, etc.
Je ne serais pas étonné que vous ayez mis le doigt sur la solution de l'énigme, qu'il faudrait chercher du côté de « remplacer ».
Mais, mais, mais... ce qui me vient à l'esprit, à propos de ce verbe, est différent du double sens de mots comme « hôte », « louer » et « servir ». J'imagine plutôt, à la suite de votre observation, que le COD de « remplacer » aurait été oublié :
« L'ampoule de votre plafonnier est grillée », dit le mécanicien. « Vous pouvez me remplacer ? » demande l'automobiliste.
Cette sorte d'expression raccourcie consistant à laisser de côté un pronom personnel (ci-dessus : la) est fréquente :
« Je pense à Pierre : qu'est-ce que tu as fait de son portefeuille ?
­­– Je lui ai rendu ! »
L'interlocuteur veut évidemment dire « Je le lui ai rendu ! »

Leclerc92
Messages : 1960
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » jeu. 15 févr. 2018, 10:44

Je peux vous remplacer, sans autre complément, peut recevoir au moins deux interprétations : je peux être votre remplaçant ou je peux vous trouver une remplaçant, je peux vous faire remplacer.
Je peux vous acheter/vendre peut signifier acheter ou vendre quelqu'un, ou bien acheter ou vendre à quelqu'un.
« L'ampoule de votre plafonnier est grillée », dit le mécanicien. « Vous pouvez me remplacer ? » demande l'automobiliste.
Il me semble que je dirais plutôt « Vous pouvez la remplacer ? » ou « Vous pouvez me la remplacer ? » mais pas « Vous pouvez me remplacer ? ».
Je ne supprimerais pas le COD, contrairement à l'exemple suivant (le portefeuille) où je suis d'accord avec vous.
Dernière modification par Leclerc92 le jeu. 15 févr. 2018, 11:21, modifié 2 fois.

André (G., R.)
Messages : 6885
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » jeu. 15 févr. 2018, 10:51

Sauf erreur de ma part, vous avez ajouté Je peux vous vendre et Je peux vous acheter à une première version de votre intervention précédente... et ces deux phrases pourraient aller dans le sens de ce que viens d'imaginer.
Mais je découvre un nouveau message de vous : je puis vous assurer avoir déjà entendu des tournures du genre « Vous pouvez me remplacer ? » dans le sens « Vous pouvez me la remplacer ? »

André (G., R.)
Messages : 6885
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » jeu. 15 févr. 2018, 10:54

Ce que vous dites sur les deux sens possibles de « remplacer » me paraît aussi tout à fait convaincant. Ah, si Yeva Agetuya nous disait ce qu'il en est !

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1030
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » jeu. 15 févr. 2018, 11:06

Oui ?
Leclerc92 a écrit :Je peux vous remplacer, sans COD, peut recevoir au moins deux interprétations : je peux être votre remplaçant ou je peux vous trouver un remplaçant.
C'est bien cela.

(Sauf que le COD, c'est "vous", non ?)

Leclerc92
Messages : 1960
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » jeu. 15 févr. 2018, 11:19

André (G., R.) a écrit : je puis vous assurer avoir déjà entendu des tournures du genre « Vous pouvez me remplacer ? » dans le sens « Vous pouvez me la remplacer ? »
Je vous crois volontiers. Je dis juste que je n'utiliserais pas cette formule !

Leclerc92
Messages : 1960
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » jeu. 15 févr. 2018, 11:23

Yeva Agetuya a écrit :C'est bien cela.

(Sauf que le COD, c'est "vous", non ?)
Oui, bien sûr. Je voulais écrire (et j'ai corrigé grâce à vous) : sans autre complément, notamment sans COD postposé comme cela serait le cas dans "je vous remplace l'ampoule grillée ?".

André (G., R.)
Messages : 6885
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » jeu. 15 févr. 2018, 11:30

Leclerc92 a écrit :
André (G., R.) a écrit :je puis vous assurer avoir déjà entendu des tournures du genre « Vous pouvez me remplacer ? » dans le sens « Vous pouvez me la remplacer ? »
Je vous crois volontiers. Je dis juste que je n'utiliserais pas cette formule !
Dans la phrase proposée par Yeva Agetuya, il ne s'agissait pas de vous !

Leclerc92
Messages : 1960
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » jeu. 15 févr. 2018, 11:48

Je ne comprends pas où mènent ces échanges : voulez-vous dire que je n'ai pas à donner mon point de vue, parce qu'il ne s'agit pas de moi ? J'ai donné mon interprétation de la phrase de Yeva Agetuya (qui semble coïncider avec la sienne). Vous avez donné la vôtre. Chacun est libre d'avoir son interprétation, il me semble.

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1030
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » jeu. 15 févr. 2018, 11:57

Leclerc92 a écrit :
Yeva Agetuya a écrit :C'est bien cela.

(Sauf que le COD, c'est "vous", non ?)
Oui, bien sûr. Je voulais écrire (et j'ai corrigé grâce à vous) : sans autre complément, notamment sans COD postposé comme cela serait le cas dans "je vous remplace l'ampoule grillée ?".
COD postposé....

Je n'ai pas la même conception de la grammaire que l'Académie....

Je vous remplace l'ampoule grillée. fait Je remplace l'ampoule grillée pour vous.

l'ampoule grillée = accusatif = COD

pour vous = datif

André (G., R.)
Messages : 6885
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » jeu. 15 févr. 2018, 12:58

Leclerc92 a écrit :Je ne comprends pas où mènent ces échanges : voulez-vous dire que je n'ai pas à donner mon point de vue, parce qu'il ne s'agit pas de moi ? J'ai donné mon interprétation de la phrase de Yeva Agetuya (qui semble coïncider avec la sienne). Vous avez donné la vôtre. Chacun est libre d'avoir son interprétation, il me semble.
Un seul télépapoteur oserait-il affirmer le contraire ? Ce n'est pas de cela qu'il s'agit ! En tout cas ce n'est pas ce que j'ai voulu dire ! Vous vous sous-évaluez beaucoup si vous imaginez que qui que ce soit, sur FNBL, puisse craindre que vous disiez « Vous pouvez me remplacer ? » au lieu de « Vous pouvez me la remplacer ? » La qualité habituelle de vos interventions ne laisse aucun doute en la matière. Vous m'obligez à parler de moi : à votre place, je n'aurais, en la circonstance, en aucun cas éprouvé le besoin de préciser ma manière de voir les choses sur un tel point !
Sans la moindre arrière-pensée, je souhaite vous féliciter pour la perspicacité et la rapidité avec lesquelles vous avez percé l'« énigme » que nous proposait Yeva Agetya.
Dernière modification par André (G., R.) le jeu. 15 févr. 2018, 13:06, modifié 1 fois.

Répondre