Accord participe passé verbe pronominal sans COD

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 9712
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele »

Mais... il n'y a pas que quatre verbe pronominaux intransitif :roll:

- se complaire
- se convenir
- se déplaire
- s’entre-nuire
- se mentir
- se nuire
- se parler (à soi-même)
- se plaire (à soi-même)
- s’en vouloir
- se ressembler
- se rire
- se sourire
- se succéder
- se suffire
- se survivre
n'ont jamais de complément d'objet direct, et ne s'accordent en conséquence jamais ; que le pronom soit COI ou non


Quant à "Elle s'est amusée dans cette maison" cette phrase relève de la partie de la règle qui dit : J’accorde avec le sujet les verbes dont le pronom n’est jamais CO (I ou D), par exemple :

- s'apercevoir de
- s'attaquer à
- s'attendre à
- s'aviser de
- se battre comme
- se battre en se connaître en
- se défier de
- se douter de
- se départir de
- s'échapper de s'ennuyer de
- se jouer de
- se moquer de
- se plaindre de
- s'en prendre à
- se prévaloir de
- se porter vers se
- se railler de
- se refuser à
- résoudre à
- se saisir de
- se servir de (utiliser)
- se taire
- ...

Remarquez qu'il s'agit de formles comprenant une préposition qui les fait s'éloigner du sens premier du verbe.

Mais peut-être ai-je, moi aussi, mal compris votre remarque, Jacques ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Oui, hélas ! je suis incompris (snif). Prenons dans la liste le verbe nuire ; on ne peut que dire ils se sont nui (à eux-mêmes, ou l'un à l'autre ou les uns aux autres). Il est à la forme pronominale réciproque ou réfléchie et uniquement. On ne peut pas dire ils se sont nui à nous contrarier où il n'y a ni réciprocité ni action réfléchie du sujet sur lui-même. Alors que plaire offre deux situations différentes : ils se sont plu (l'un à l'autre, ou à eux-mêmes) ; mais il peut également être pronominal non réciproque et non réfléchi, avec ceci : ils se sont plu à nous contrarier ; emploi figuré de plaire, équivalent de prendre plaisir : ils se sont plu à = ils se sont amusés à. Quatre verbes sont ainsi invariables : se plaire, se complaire, se déplaire (ils se sont déplu dans cette ville), et se rire.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 9173
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude »

Ce lien va dans le sens de Jacques ; la distinction est bien faite entre nuire d'une part et se plaire, se déplaire, se complaire et se rire d'autre part.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Dans ce lien, il y a une erreur : ils se sont plu l'un à l'autre est forcément invariable puisque c'est un verbe pronominal réciproque, donc avec COI.
Ce qui me laisse sceptique, c'est que ces quatre verbes, se plaire, se déplaire, se complaire, se rire, ont un PP invariable à la forme pronominale non réfléchie et non réciproque, alors que dans le même cas tous les autres s'accordent :
– elles se sont moquées, peu souciées et ri du danger ;
– ils se sont amusés, acharnés et plu à vous contredire ;
– elle s'est ennuyée, angoissée et déplu dans cette maison ;
– vous vous êtes confinés, morfondus et complu dans vos malheurs.
Codrila nous a rapporté des exemples d'accord cités par Grevisse : Chez tous elle s'était plue à éveiller l'amour (Maurois) - Elle ne s'y était complue que comme à un pis-aller (Mauriac).
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Leclerc92
Messages : 3906
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Accord participe passé verbe pronominal sans COD

Message par Leclerc92 »

Bien que l'exemple suivant ne concerne pas le verbe pronominal "se plaire" mais le simple verbe "plaire", je note cette faute dans une interview du chef d'orchestre Hervé Niquet publiée sur le site de l'Opéra royal de Versailles :
J’ai entendu une réaction à la fin du spectacle qui m’a beaucoup plue.
Le cas est pourtant assez simple et on s'attriste de lire de pareilles bévues dans des articles censés être plus soignés.
Pour ceux qui doutent et souhaitent réviser :
https://www.merci-app.com/lexique/elle- ... lle-ma-plu
https://www.question-orthographe.fr/que ... ipe-avoir/
Répondre