polémique sur un accord

Répondre
Invité

polémique sur un accord

Message par Invité »

Bonjour à tous,

j'ai besoin de votre aide pour comprendre et argumenter sur une question d'accord.
Alors voilà, pour la petite histoire:
Dans une récente rédaction, j'ai fait à de multiples reprises usage d'un verbe pluriel et d'un attribut singulier, souvent avec le verbe "être". (ex: "Les médias sont la source d'information quotidienne de la plupart des gens"). d'autres fois avec "constituer" (type "les pigistes constituent une main d'oeuvre bon marché...").

On m'a soutenu que cette formulation n'était pas correcte car avec l'auxiliaire être (ou un verbe dont le sens est proche, comme le verbe "constituer") l'attribut devait être au pluriel si le sujet et le verbe l'étaient aussi.

Je n'y crois pas. j'ai vu sur le site de l'académie française un exemple de ce type de formulation,(précisément à propos des médias!).
"Les incorrections fréquentes constatées dans les médias sont une source d’agacement bien compréhensible pour tous ceux qui aiment la langue française."

Le fait de trouver cette formulation sur ce site est pour moi un argument largement suffisant pour la valider, mais j'aimerais pouvoir expliquer pourquoi : y a-t-il une règle?

D'avance je vous remercie pour votre réponse.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Bonjour,
Il me semble que nous n'avons pas d'attributs dans ces constructions mais des COD. L'attribut est un adjectif qui attribue une qualité à un nom par l'intermédiaire d'un verbe.
Quand vous écrivez Les pigistes constituent une main-d'œuvre bon marché, on peut assimiler main-d'œuvre à un collectif singulier, le collectif singulier étant, comme son nom le laisse deviner, un mot singulier qui englobe plusieurs personnes ou objets ou animaux : une troupe de badauds, une bande d'hirondelles, la majorité des députés, un certain nombre d'étudiants, la plupart des visiteurs, un ensemble d'immeubles, etc.
Donc main-d'œuvre est ici un mot singulier englobant l'ensemble des pigistes.
En conclusion, nous avons affaire à un accord d'intention : si vous estimez que c'est l'ensemble des pigistes qui constitue, alors vous laissez le complément main-d'œuvre au singulier ; si dans votre esprit ce sont les pigistes considérés individuellement, vous mettez le pluriel.
L'accord d'intention, que beaucoup de gens semblent ignorer, est l'objet de beaucoup d'hésitations et de contestations.
Le COD introduit par un verbe au pluriel peut très bien être un nom au singulier, la grammaire ne l'a jamais interdit. Si vous avez vu cette formulation sur le site de l'Académie française, vous détenez l'arme absolue pour contrer vos détracteurs. Mais l'accord d'intention est l'argument grammatical qui justifiera votre choix.
Dernière modification par Jacques le ven. 18 juin 2010, 11:49, modifié 1 fois.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8750
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude »

Après une telle démonstration vous devriez avoir compris et je suis sûr que vous regrettez de ne pas avoir eu un prof de français tel que Jacques. :wink:

Et bonjour Manumarty !
Invité

Message par Invité »

Super!
L'accord d'intention, une dénomination qui me va tout à fait, et qui révèle enfin que les systèmes de règles répondent à des logiques d'usage (enfin des fois)!

Merci beaucoup pour ces précisions très claires.
A bientôt
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Oui, à bientôt. Revenez nous voir avec d'autres questions.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Répondre