Au final, à la base

Avatar de l’utilisateur
AliceAlasmartise.
Messages : 141
Inscription : mar. 25 déc. 2012, 21:23
Localisation : Liban
Contact :

Au final, à la base

Message par AliceAlasmartise. » jeu. 28 févr. 2013, 0:25

Je n'ai pas trouvé de sujet concernant ces deux expressions, alors :

Plusieurs personnes m'ont dit condamner l'usage d' « au final » et « à la base », ces derniers étant des anglicismes sémantiques (de at last et the bottom line). Cependant je ne comprends pas quelle est la véritable erreur de français.
Serait-ce parce que le mot « final » est uniquement un adjectif ? Il existe pourtant le terme de « final » pour désigner la partie conclusive d'un spectacle, d'une symphonie, etc.
Je ne comprends pas le problème, à vrai dire, peut-être est-ce dû au fait que l'on peut l'entendre partout et assez souvent (l'oreille s'habitue).

Quelqu'un ici aurait la réponse ?

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7521
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » jeu. 28 févr. 2013, 8:00

"At the bottom line", si je ne m'abuse, signifie "au départ". En français, une base est un socle, un fondement et non pas un point de départ.

- "Les clauses sont définies au départ / à l'origine / au début, mais peuvent évoluer."

- "Le principe de respect d'autrui est à la base des règles de politesse" = Les règles de politesse sont fondées sur le principe de respect d'autrui.


Quant "at last", pourquoi ne pas le traduire par "à la fin" ?
Dernière modification par Perkele le jeu. 28 févr. 2013, 12:15, modifié 1 fois.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » jeu. 28 févr. 2013, 10:43

Perkele a écrit :"At the bottom line", si je ne m'abuse, signifie "au départ".
Pas tout à fait : généralement « the bottom line » = le point clé ou l'essentiel, sauf quand il s'agit réellement de la ligne de résultat. :shock:

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7521
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » jeu. 28 févr. 2013, 11:05

Islwyn a écrit :
Perkele a écrit :"At the bottom line", si je ne m'abuse, signifie "au départ".
Pas tout à fait : généralement « the bottom line » = le point clé ou l'essentiel, sauf quand il s'agit réellement de la ligne de résultat. :shock:
Encore moins de raison pour le traduire par "à la base", alors ? Ce serait plutôt "pour l'essentiel" ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » jeu. 28 févr. 2013, 11:17

Pour répondre à Alice qui ne voit pas ce qui est condamnable dans cette expression « au final », le final c'est le morceau qui termine une pièce musicale, et rien d'autre. On ne l'emploie dans aucun autre cas.
Il n'y a pas de raison de l'utiliser pour conclure l'exposé d'un avis ou d'une situation, c'est un usage impropre et qui n'a pas de signification. On dit dans ce cas finalement, en fin de compte. Cette expression est à ce point incongrue qu'elle n'est même pas évoquée dans le Petit Larousse. Au final, c'est tout simplement du mauvais français. Je pense que at last peut très bien se traduire par à la fin, ou en fin de compte comme je le dis plus haut.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » jeu. 28 févr. 2013, 12:15

Jacques a écrit :le final c'est le morceau qui termine une pièce musicale, et rien d'autre. On ne l'emploie dans aucun autre cas.
Le final ou le finale :?:

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7521
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » jeu. 28 févr. 2013, 12:18

Islwyn a écrit :
Jacques a écrit :le final c'est le morceau qui termine une pièce musicale, et rien d'autre. On ne l'emploie dans aucun autre cas.
Le final ou le finale :?:
Il s'est introduit dans notre langue avec le E final de l'italien, mais il l'a perdu en obtenant sa naturalisation. :wink:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » jeu. 28 févr. 2013, 14:13

Perkele a écrit :
Islwyn a écrit :
Jacques a écrit :le final c'est le morceau qui termine une pièce musicale, et rien d'autre. On ne l'emploie dans aucun autre cas.
Le final ou le finale :?:
Il s'est introduit dans notre langue avec le E final de l'italien, mais il l'a perdu en obtenant sa naturalisation. :wink:
Et ce uniquement pour embêter les anglophones ! Quel chassé-croisé :
fr. final = angl. finale
fr. moral = angl. morale
fr. morale = angl. moral... :D

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7521
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » jeu. 28 févr. 2013, 15:10

Islwyn a écrit :
Perkele a écrit :
Islwyn a écrit :Le final ou le finale :?:
Il s'est introduit dans notre langue avec le E final de l'italien, mais il l'a perdu en obtenant sa naturalisation. :wink:
Et ce uniquement pour embêter les anglophones ! Quel chassé-croisé :
fr. final = angl. finale
fr. moral = angl. morale
fr. morale = angl. moral... :D
Bien sûr que c'est fait exprès pour embêter les anglophones ! :wink:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » jeu. 28 févr. 2013, 15:22

Perkele a écrit :Bien sûr que c'est fait exprès pour embêter les anglophones ! :wink:
Généralement c'est le contraire, les anglophones font tout pour nous embêter. La preuve, si à Paris nous avons donné aux voies de circulation des noms de victoires : Eylau, Wagram, Friedland... eux ils ont choisi des noms de défaites : Waterloo, Trafalgar... C'est bien pour humilier la France, non ?
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

GB-91
Messages : 254
Inscription : mer. 07 nov. 2012, 19:59
Localisation : Sur la ligne D du RER

Message par GB-91 » jeu. 28 févr. 2013, 20:10

Au final.
J'y vois une déviation de l'expression sportive "la finale" qui départage les deux meilleurs concurrents. A la finale, à l'aboutissement de l'épreuve...

Avatar de l’utilisateur
shokin
Messages : 438
Inscription : jeu. 03 janv. 2013, 18:06
Localisation : Suisse
Contact :

Message par shokin » jeu. 28 févr. 2013, 20:53

En espagnol, on dit aussi al final, comme on peut aussi dire finalmente.

Il y a même des francophones qui, par similitude à au final, disent à l'initial.

schliesslich, en allemand (schliessen = fermer), ou zum Abschluss.
Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.

cyrano
Messages : 352
Inscription : sam. 11 juin 2005, 15:48
Localisation : Belgique

Message par cyrano » ven. 01 mars 2013, 13:27

Jacques a écrit :Au final, c'est tout simplement du mauvais français. Je pense que at last peut très bien se traduire par à la fin, ou en fin de compte comme je le dis plus haut.
Enfin, à la fin correspondent à at last (sens surtout temporel), en fin de compte, au bout du compte à at the end of the day (sens surtout de résumé d'une idée, de conclusion logique).

Au final est un synonyme du second, pas du premier: "On avait cru faire une bonne affaire, mais au final on a perdu de l'argent." C'est le genre de néologismes pour lesquels nous ne serons sans doute jamais d'accord: pour ma part, il ne me dérange pas. Certes, il existe déjà des manières de rendre cette idée, mais à ce compte-là on ne pourrait plus créer de synonymes pour varier l'expression.
Plusieurs personnes m'ont dit condamner l'usage d' « au final » et « à la base », ces derniers étant des anglicismes sémantiques (de at last et the bottom line). Cependant je ne comprends pas quelle est la véritable erreur de français.
Tant que à la base désigne le fondement de quelque chose, l'expression me paraît irréprochable:
"L'erreur de raisonnement se situait déjà à la base".

Ce qui est plus criticable, c'est quand on passe à un sens plus général de "au début", comme dans "A la base, je ne voulais pas le faire." C'est peut-être cela qui a été condamné par les personnes dont vous parlez. Je l'accepterais dans un contexte relâché, mais c'est vrai qu'il vaut mieux l'éviter dans une langue plus soignée. En tout cas, je ne vois pas bien le lien avec "bottom line".
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet (Courteline)

Avatar de l’utilisateur
AliceAlasmartise.
Messages : 141
Inscription : mar. 25 déc. 2012, 21:23
Localisation : Liban
Contact :

Message par AliceAlasmartise. » ven. 01 mars 2013, 14:01

Ah, pardon, the bottom line peut signifier l'essentiel, le principal, et donc la base de quelque chose (mais le sens dans lequel on l'emploie le plus communément est ce lui de ligne budgétaire, c'est bien ça ?).

Pour ces deux expressions je me disais que par dérive de sens, elles auraient très bien pu se créer d'elles-mêmes dans la langue française, et que c’était l'anglicisme qui dérangeait plutôt qu'une véritable faute de français. Et n'aimant pas dire à quelqu'un que ça ne se dit pas sans savoir pourquoi, je vous remercie pour vos explications.
Même celles sur les taquineries linguistiques entre français et anglais :D

Avatar de l’utilisateur
shokin
Messages : 438
Inscription : jeu. 03 janv. 2013, 18:06
Localisation : Suisse
Contact :

Message par shokin » ven. 01 mars 2013, 14:33

Tout compte fait, les usages semblent évoluer, ce qui n'est pas un mal. :)
Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.

Répondre