Canopée

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Canopée

Message par Islwyn » ven. 31 oct. 2014, 18:13

Assiste-t-on à une extension du sens de canopée ?
« La Canopée des Halles : une forêt de verre au coeur de Paris » (Paris.fr).
Puisqu'il s'agit d'une espèce de forêt, cela passe sans doute.

http://fr.wiktionary.org/wiki/canop%C3%A9e
Quantum mutatus ab illo

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 31 oct. 2014, 18:56

Ce n'est pas vraiment une espèce de forêt, c'est la couche supérieure de la forêt formée par la cime des arbres, si l'on veut s'en tenir au vrai sens.
Il y a donc une impropriété, car ce serait une extension pour parler de la partie supérieure, le toit des Halles (à vrai dire je n'ai jamais vu les Halles nouvelle version, je ne sais même pas s'il y a un toit), mais pas l'ensemble du lieu comme c'est manifestement le cas ici puisqu'on parle d'une « forêt de verre ».
Non, il n'y a pas de doute, c'est une sorte de barbarisme. Et même si c'était juste, je trouve malvenu de détourner le sens de ce mot qui désigne spécifiquement une chose naturelle pour transférer le sens vers une création artificielle.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4024
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » ven. 31 oct. 2014, 19:20

Poussé par la curiosité, j'ai cherché des références au mot canopée, et j'ai trouvé ceci :

Du latin conopeum, emprunté au grec (« moustiquaire, lit entouré d'une moustiquaire »). Le sens à évolué vers celui de rideau, canopé en vieux français, conopée, avant d’évoluer encore pour devenir canapé.
Anglicisme, du mot anglais canopy.

canopée /ka.nɔ.pe/ féminin

- Couche supérieure des forêts, notamment en forêts primaires ou tropicales, soumise au rayonnement solaire, caractérisée par la présence d'un écosystème particulièrement riche de biodiversité et de productivité biologique.
- Ciel de lit des lits à baldaquin ou des lits à courtines.
- Capote de certaines voitures d'enfant.
- Verrière des cockpits des avions de chasse.
- Partie supérieure d'un cerf-volant de traction ou d'un parapente.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 31 oct. 2014, 19:34

Seul le premier sens m'était connu.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4024
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » ven. 31 oct. 2014, 19:35

J'ai encore trouvé cet article, où la fameuse canopée est décrite comme une résille recouvrant le forum des Halles :
« La canopée de verre qui recouvrira le Forum des Halles, à Paris d'ici octobre est en train de prendre forme. De couleur jaune, s'étalant sur plus de 2 hectares, cette immense résille recouvrira, à terme, l'ancien «trou» des halles. »
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 31 oct. 2014, 19:37

Ah, mais voilà qui apporte une précision intéressante. Dans ce cas, il n'y a plus de barbarisme et l'extension de sens devient recevable.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » ven. 31 oct. 2014, 20:48

Vu l'étymologie de canopée, un neutre latin semble-t-il (comme musée <- museum, lycée <- lyceum, et les autres), son genre en français est surprenant.
Quantum mutatus ab illo

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7798
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 02 nov. 2014, 8:22

Islwyn a écrit :Vu l'étymologie de canopée, un neutre latin semble-t-il (comme musée <- museum, lycée <- lyceum, et les autres), son genre en français est surprenant.
Effectivement...

Le mot est peut-être trop récent pour avoir été construit correctement ? Je ne l'ai pas trouvé dans des ouvrages anciens.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7798
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 02 nov. 2014, 8:37

Jacques-André-Albert a écrit :J'ai encore trouvé cet article, où la fameuse canopée est décrite comme une résille recouvrant le forum des Halles :
« La canopée de verre qui recouvrira le Forum des Halles, à Paris d'ici octobre est en train de prendre forme. De couleur jaune, s'étalant sur plus de 2 hectares, cette immense résille recouvrira, à terme, l'ancien «trou» des halles. »
En l'occurrence, ne peut-on considérer :oops: Canopée comme un nom propre ?
Dernière modification par Perkele le dim. 02 nov. 2014, 19:53, modifié 1 fois.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » dim. 02 nov. 2014, 9:02

Perkele a écrit :
Islwyn a écrit :Vu l'étymologie de canopée, un neutre latin semble-t-il (comme musée <- museum, lycée <- lyceum, et les autres), son genre en français est surprenant.
Effectivement...

Le mot est peut-être trop récent pour avoir été construit correctement ? Je ne l'ai pas trouvé dans des ouvrages anciens.
Le Dictionnaire historique d'Alain Rey ne connaît que canapé, mais ne mentionne pas son évolution vers le doublet canopée, terme qu'il ignore. Même chose pour le Dictionnaire étymologique de Jacqueline Picoche. Il ne doit probablement pas y avoir plus d'une dizaine d'années que le mot a été mis à la mode, sous l'influence de l'anglais (je ne garantis pas mon chiffre).
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4024
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » dim. 02 nov. 2014, 9:38

Une recherche rapide m'a permis de découvrir une première apparition de ce mot dans un ouvrage spécialisé de 1971.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » dim. 02 nov. 2014, 10:07

C'est donc bien un néologisme, que j'ai découvert tardivement cependant.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7563
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 02 nov. 2014, 10:28

Pour ma part j'ajoute que c'est un joli nom agréable à prononcer.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » dim. 02 nov. 2014, 11:11

Si j'étais en âge d'avoir des enfants, j'aurais une fille que j'appellerais Canopée.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » dim. 02 nov. 2014, 11:17

Joli, mais le prénom serait mal choisi si cela se faisait qu'elle fût d'une hauteur exceptionnelle... :D
Quantum mutatus ab illo

Répondre