Féminin ou masculin?

Répondre
Sidi-akkacha
Messages : 28
Inscription : lun. 29 oct. 2007, 16:32

Féminin ou masculin?

Message par Sidi-akkacha »

Salut à tout le monde.
On dit une sortie de bain ou un sortie de bain? Et dites moi SVP le sens exact
de chaque expression. Merci.
La vie est un mystère perçu par la mort.
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1922
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya »

Une sortie de bain.

"Sortie" reste au féminin.

Définition : sorte de peignoir que l’on met en sortant du bain.
André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) »

Le Larousse ne connaît que la sortie-de-bain depuis au moins vingt ans, tandis que le Robert en six volumes note le nom de ce peignoir sans traits d'union. Métonymie typique, me semble-t-il.
Leclerc92
Messages : 3905
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 »

Lu sur la Toile aujourd'hui :
Le repas du soir joue un rôle plus qu'important sur le sommeil. Voici 11 aliments qui mettent à mal la digestion et qu'il vaut donc mieux éviter avant d'aller dormir.
Pas d'alcool, elle empêche de dormir.
Il me semble que lorsque j'étais petit, je croyais aussi que le mot "alcool" était féminin.
André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) »

Erreur classique. Le l' de l'article et l'initiale a du nom jouent probablement un rôle dans l'affaire. La même cause produisant le même effet, on voit parfois argent remplacé par un pronom féminin. Et il ne serait guère difficile de trouver d'autres exemples comparables. Mais azalée, allez savoir pourquoi, subit quelquefois le traitement inverse.
Leclerc92
Messages : 3905
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 »

Hypercorrection pour un mot d'origine grecque quand on sait que beaucoup de mots d'origine grecque en -ée sont masculins : lycée, musée, mausolée, apogée, hypogée.
http://abc.cigale.free.fr/blog/index.ph ... lys%C3%A9e
A contrario, bien sûr, panacée et d'autres.
Avatar de l’utilisateur
Astragal
Messages : 482
Inscription : dim. 03 avr. 2016, 0:55
Localisation : Près d’un champ de Marguerite

un ou une alcool

Message par Astragal »

Je n'avais encore jamais vu le mot alcool au féminin, mais d'après le TLFi, alcool est quelquefois du féminin dans la langue populaire.
Rem. Alcool est qqf. du fém. dans la lang. populaire :
11. On pourrait peut-être boire de l'alcool pour se remonter, mais je l'aime pas ça moi l'alcool ... je la supporte pas ... L.-F. Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 207.
En revanche, s'il s'agit d'enzymes, je pense que c'est bien le féminin qui devrait être utilisé : une alcool oxydase, une alcool déshydrogénase.

Concernant la confusion entre le féminin et le masculin, il y a aussi le mot espèce que je rencontre fréquemment au masculin (p. ex., un espèce de cheval au lieu d'une espèce de cheval).
C’est très bien. J’aurai tout manqué, même ma mort. (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac)
André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: un ou une alcool

Message par André (G., R.) »

Astragal a écrit :En revanche, s'il s'agit d'enzymes, je pense que c'est bien le féminin qui devrait être utilisé : une alcool oxydase, une alcool déshydrogénase.
Je viens de le vérifier : alcool-oxydase est certes féminin, mais devrait s'écrire avec un trait d'union, voire en un seul mot, une alcool-oxydase étant une enzyme active dans le foie lorsqu'on boit une grande quantité d'alcool. Le genre d'alcool-oxydase n'est pas celui d'alcool, qui reste masculin, mais celui d'oxydase, qui est à sa base (une alcool-oxydase est une oxydase et non un alcool).
Remarque : enzyme a les deux genres.
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4472
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert »

Je crois que ces dénominations (Orotidine-5'-phosphate décarboxylase, Phosphoribosylpyrophosphate, Hypoxanthine-guanine phosphoribosyltransférase, etc. )ont été influencées par la syntaxe anglaise, ce qui est trompeur pour l'accord. Le déterminant est bien le dernier terme de l'expression.
Les anciennes découvertes ayant été le fait de chimistes français comme Lavoisier, il nous reste le type chlorure de sodium (en anglais natrium chloride). Cette influence de l'anglais s'est d'ailleurs fait ressentir après la seconde guerre mondiale, quand les formules chimiques on été inversées. Ce que nos parents connaissaient sous la forme ClNa est devenu pour nous NaCl.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: un ou une alcool

Message par André (G., R.) »

Astragal a écrit :Concernant la confusion entre le féminin et le masculin, il y a aussi le mot espèce que je rencontre fréquemment au masculin (p. ex., un espèce de cheval au lieu d'une espèce de cheval).
Cette faute a fait l'objet de plusieurs commentaires sur FNBL, par exemple au début de ce fil.
Leclerc92
Messages : 3905
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 »

Jacques-André-Albert a écrit :Les anciennes découvertes ayant été le fait de chimistes français comme Lavoisier, il nous reste le type chlorure de sodium (en anglais natrium chloride). Cette influence de l'anglais s'est d'ailleurs fait ressentir après la seconde guerre mondiale, quand les formules chimiques on été inversées. Ce que nos parents connaissaient sous la forme ClNa est devenu pour nous NaCl.
Les choses me paraissent moins simples. On trouve NaCl en français tout au long du XIXe siècle, à une époque où la chimie française était encore très à l'honneur :
https://books.google.fr/books?id=uxgAAA ... &q&f=false
https://books.google.fr/books?id=NjVEAA ... &q&f=false
https://books.google.fr/books?id=9i7yg1 ... &q&f=false
Et on trouve au contraire à la même époque dans les publications anglaises la formule ClNa :
https://books.google.fr/books?id=Y8cUAA ... &q&f=false
https://books.google.fr/books?id=wIIyAQ ... &q&f=false

Pourquoi et à quel moments certains ouvrages de chimie français ont-ils décidé d'écrire plutôt ClNa, je ne le sais pas exactement. N'est-ce pas à ce moment-là, quand nous sommes passés de NaCl à ClNa, que nous avons subi une influence anglaise ? Ou est-ce simplement l'évolution et les hésitations des conventions internationales. Je n'ai pas la réponse.

Aujourd'hui, les choses semblent réglées grâce aux conventions qui stipulent pour les formules binaires qu'on suit l'ordre d'électronégativité :
https://books.google.fr/books?id=jrSnLW ... &q&f=false
https://fr.wikipedia.org/wiki/Formule_brute

Il n'empêche que même aujourd'hui, on trouve encore des publications anglaises qui préfèrent ClNa :
https://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/compou ... ection=Top
https://books.google.fr/books?id=uIXOUD ... &q&f=false
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4472
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert »

Comme quoi une recherche approfondie permet de revenir sur des idées toutes faites, mais ça, c'est une évidence... :wink:
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
Leclerc92
Messages : 3905
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re:

Message par Leclerc92 »

Leclerc92 a écrit : dim. 19 juin 2016, 12:50 Hypercorrection pour un mot d'origine grecque quand on sait que beaucoup de mots d'origine grecque en -ée sont masculins : lycée, musée, mausolée, apogée, hypogée.
http://abc.cigale.free.fr/blog/index.ph ... lys%C3%A9e
A contrario, bien sûr, panacée et d'autres.
Je lis sur une page Internet : Yannick Noah : Son fils Joalukas surpris langue contre langue avec une jeune beautée.
Voilà qui montre une certaine résistance aux incohérences du français avec ses noms masculins terminés en "ée" et ses noms féminins terminés par "é" !
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1922
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re:

Message par Yeva Agetuya »

André (G., R.) a écrit : dim. 19 juin 2016, 11:49 Erreur classique. Le l' de l'article et l'initiale a du nom jouent probablement un rôle dans l'affaire. La même cause produisant le même effet, on voit parfois argent remplacé par un pronom féminin. Et il ne serait guère difficile de trouver d'autres exemples comparables. Mais azalée, allez savoir pourquoi, subit quelquefois le traitement inverse.
Et je découvre ici qu'apogée est un mot masculin.

Pourtant pangée est un mot féminin.
Leclerc92
Messages : 3905
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Féminin ou masculin?

Message par Leclerc92 »

Eh oui, c'est aussi trompeur que le masculin de planisphère et le féminin d'hémisphère.
Répondre