Anglicismes inutiles

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 10016
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Anglicismes inutiles

Message par Perkele »

Et on peut mettre doubeurre dans les épinards. :ange:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4131
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Anglicismes inutiles

Message par Leclerc92 »

Il fallait bien que quelqu'un la fasse et c'est à vous qu'échut cet honneur ! :wink:
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 10016
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Anglicismes inutiles

Message par Perkele »

C'est dimanche... 8)
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1996
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Anglicismes inutiles

Message par Yeva Agetuya »

Je découvre une publicité pour une vodka qui nous assure qu'elle est 100% française.

La vodka s'appelle "Grey Goose". C'est vachement convaincant....

https://www.amazon.fr/Grey-Goose-Original-40%C2%B0-70cl/dp/B003TJM57K?th=1
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1996
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Anglicismes inutiles

Message par Yeva Agetuya »

https://la.wikisource.org/wiki/Fabulae_ ... e_et_coruo

Mon latin étant approximatif, je m'aventure à une traduction Google et j'obtiens :

Si cantu placeas, plus aue quaque places.

Si vous aimez la chanson, n'hésitez pas à la liker davantage.
Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4131
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Anglicismes inutiles

Message par Leclerc92 »

Je découvre sur cette page ce qui me semble un anglicisme, et dont je ne saurais affirmer qu'il est inutile du seul fait que je ne le connais pas et que je ne l'ai jamais utilisé :
En février 2022, la première édition des soirées « OsmOse » a été créée pour rassembler plusieurs curateurs de soirées au sein d’une même parenthèse festive et libérée. Ce rendez-vous inédit avait réuni les collectifs Hors-Sol, Vénus Club et Mic Mac.
Bien sûr, le mot "curateur" existe déjà bien en français, mais aucun de ses sens relevés dans le TLFi ne convient ici :
https://www.cnrtl.fr/definition/curateur
Je trouve sur Internet quelques explications :
Curateur, ce nouveau métier du monde de l'art
Jeunes, proches des artistes, surinformés, férus d'Internet, les curateurs « conceptualisent » des expos. Au Palais de Tokyo, une vingtaine d'entre eux ont carte blanche.
To be or not to be a curateur ? Impossible, depuis quelques années, d'échapper à ce mot, passablement abscons pour le néophyte largué, mais qui, en animal curieux, s'épanouit partout dans la jungle touffue de l'art contemporain. Ce qui peut mener à de surréalistes - et snobissimes - conversations, du genre : « Ce curateur a curaté à merveille l'exposition... »
Eclairons la chose : le mot nous vient de l'anglais to cure qui dérive lui-même du latin curare (« prendre soin ») ; il désigne désormais l'action de bâtir une exposition, en dehors des chemins battus et, pour le curateur, celle de repérer et de propulser de jeunes artistes inconnus. Naïf, on observera que ce fut et demeure a priori le job du commissaire d'exposition ou encore du critique d'art. Or, si « curateur » est un nouveau mot, il s'agit aussi d'un nouveau concept.
https://www.telerama.fr/scenes/curateur ... ,99573.php
Je crois donc comprendre vaguement qu'un curateur de soirée est un concepteur de soirée. Anglicisme plutôt inutile alors.
Quelqu'un en sait-il plus ?
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 10016
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Anglicismes inutiles

Message par Perkele »

Il me semble que jusqu'ici on parlait de "commissaire" notamment dans les musées lors des expositions exceptionnelle ; il s'agit de celui à qui on commet la charge de veiller sur une manifestation (au sens large du terme).
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1996
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Anglicismes inutiles

Message par Yeva Agetuya »

En analysant une cohorte de 30 784 patients et 34 106 nouveaux-nés,...

Je soupçonne cette cohorte d'être issue d'une traduction automatique puis je découvre ceci :

(Démographie) Ensemble d’individus ayant vécu un même événement au cours d’une période donnée.

https://fr.wiktionary.org/wiki/cohorte#fr

Mais c'est bien un emprunt :

En démographie, "groupe de personnes ayant une caractéristique statistique commune" (originellement être né la même année), 1944.

https://www.etymonline.com/search?q=coh ... searchhint

L'ATILF ignore cette acception :

http://stella.atilf.fr/Dendien/scripts/ ... 2590373895;
Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4131
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Anglicismes inutiles

Message par Leclerc92 »

Intéressant. C'est un mot spécialisé qui n'est pas vraiment un anglicisme pur et dur, et peut-être encore moins un anglicisme inutile. Le mot existait en français, et la nouvelle acception est due aux développements récents des sciences démographiques, en anglais comme en français. Il est assez logique que la même extension de sens ait été reprise en français et en anglais. Les anglophones ont peut-être été les premiers, ce qui ne serait pas étonnant compte tenu de leur domination importante dans ces domaines.
La nouvelle acception du mot est entrée chez Larousse :
https://www.larousse.fr/dictionnaires/f ... orte/17021
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 10016
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Anglicismes inutiles

Message par Perkele »

Le terme est en usage dans ce domaine depuis les années 1980.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1996
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Anglicismes inutiles

Message par Yeva Agetuya »

Les enquêteurs de la sûreté départementale doivent désormais retrouver les suspects en fuite : ils sont de type caucasien, et l’un d’entre eux était de corpulence « très athlétique ».

Chez nous, les "Caucasiens" sont des Géorgiens ou des Tchétchènes.

Le "type caucasien" est un américanisme désignant les Blancs d'origine européenne.
jarnicoton
Messages : 1159
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Re: Anglicismes inutiles

Message par jarnicoton »

Yeva Agetuya a écrit : lun. 11 sept. 2023, 15:11 Les enquêteurs de la sûreté départementale doivent désormais retrouver les suspects en fuite : ils sont de type caucasien, et l’un d’entre eux était de corpulence « très athlétique ».

Chez nous, les "Caucasiens" sont des Géorgiens ou des Tchétchènes.

Le "type caucasien" est un américanisme désignant les Blancs d'origine européenne.
C'est ancien. On parlait de race caucasienne pour les Blancs d'origine européenne dans le livre de géographie de ma grand-mère vers 1910.
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 10016
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Anglicismes inutiles

Message par Perkele »

Caucasien est un euphémisme pour ne pas avoir à dire "blanc". "Caucasien" fait allusion à l'origine supposée des indo européens.

Bon, sachant que nous venons tous d'Afrique et que nos différences morphologiques ne sont que le résultat de l'adaptation aux conditions de vie de l'endroit où nos différents ancêtres ont élu domicile, tout cela n'a pas grande importance.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1996
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Anglicismes inutiles

Message par Yeva Agetuya »

J'était tombé sur une carte montrant que lors du déluge les Blancs s'étaient réfugiés dans le massif caucasien, les Jaunes sur le plateau tibétain, et les Noirs sur le plateau éthiopien.
Avatar de l’utilisateur
Leclerc92
Messages : 4131
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Anglicismes inutiles

Message par Leclerc92 »

jarnicoton a écrit : lun. 11 sept. 2023, 20:54
Yeva Agetuya a écrit : lun. 11 sept. 2023, 15:11 Les enquêteurs de la sûreté départementale doivent désormais retrouver les suspects en fuite : ils sont de type caucasien, et l’un d’entre eux était de corpulence « très athlétique ».

Chez nous, les "Caucasiens" sont des Géorgiens ou des Tchétchènes.

Le "type caucasien" est un américanisme désignant les Blancs d'origine européenne.
C'est ancien. On parlait de race caucasienne pour les Blancs d'origine européenne dans le livre de géographie de ma grand-mère vers 1910.
C'est ancien, mais c'était devenu vieilli en français.
− ETHNOL., vieilli. Race caucasienne ou caucasique. Race blanche (ainsi appelée parce que supposée originaire du Caucase). Issus généralement de la race caucasienne, ces hommes [les Francs] vivaient sur un pied d'égalité, d'après les mœurs patriarcales (Nerval, Les Filles du feu,Angélique, 1854, p. 553).
https://www.cnrtl.fr/definition/caucasien
Caucasien, ou caucasoïde, est un terme anthropologique obsolète
https://fr.wikipedia.org/wiki/Caucasien_(anthropologie)
Je crois bien que le retour en force de caucasien dans notre langue se fait sous l'influence de l'anglais, et plus précisément des feuilletons policiers américains.
Dans mon livre de géographie générale de seconde, Hachette, 1961, on parle des « races » humaines : la « race » blanche, la « race » jaune et la « race » noire, avec les guillemets.
Dans le cours de géographie de ma mère, Éditions Montaigne, 1936, on parle, sans guillemets, des races pigmoïde, négroïde, mongoloïde et europoïde.
Répondre