Un désastre la prononciation des journalistes radio-télé

Répondre
Avatar de l’utilisateur
abgech
Messages : 541
Inscription : lun. 02 oct. 2006, 17:43
Localisation : Genève, Suisse

Un désastre la prononciation des journalistes radio-télé

Message par abgech »

Les radios et télévisions françaises pourraient-elles prévoir un poste de budget pour permettre aux journalistes de suivre un cours de diction ?

C'est tout simplement lamentable !

Le pire étant sans doute le phrasé syncopé. Que ces journalistes se recyclent dans le "rap" s'il le veulent, mais qu'ils arrêtent de massacrer la langue française. Dans le genre du phrasé syncopé, Pujada tient sans doute le haut du pavé, mais d'autres ne sont pas mal non plus.

Il y a une autre abomination fréquente: l'utilisation hors de propos de l'accent tonique. En français, l'accent tonique est très peu accentué et de toute façon il est relativement rare.

Et lorsque phrasé syncopé et accent tonique sont conjugué, on arrive à un sommet d'absurdité, de nouveau, là, Pujada a une longueur d'avance.

Bien souvent, lors d'un interview, la personne interrogée, s'exprime infiniment mieux que le/la journaliste, pourtant, supposé(e) un(e) professionnel.
Avatar de l’utilisateur
Diomède
Messages : 88
Inscription : ven. 13 oct. 2006, 18:06
Localisation : Château-Gontier (53)

Message par Diomède »

Il ne faudrait pas non plus chercher à tout prix à trouver des fautes à ces journalistes. Quand on doit réciter le texte des infos, on est obligé de mettre du ton, on ne peut pas le faire de la même manière qu'une conversation courante. Cela donne cet effet syncopé et l'accent tonique dont vous parlez, mais il n'y a, à mon goût, rien de grave là dedans. Enfin je ne sais pas, c'est comme si vous vouliez qu'on déclame des poèmes sur le ton d'une conversation de tous les jours. C'est absurde. Et puis sur le thème "syncopé", le rap, c'est quand même bien différent... Pour moi, le massacre n'est absolument pas au niveau de la tonalité des journalistes.

En outre, on écrit "Pujadas", et non "Pujada"
Qu'il est sombre, le rire amer des grandes eaux !
Leconte de Lisle
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Diomède, vous raisonnez avec modération, et vous allez penser que je suis sans indulgence. Mais j'ai tendance à aller dans le sens d'abgech, parce que ces journalistes font chaque jour monter mon exaspération à son plus haut degré. Trop c'est trop, on veut bien passer sur une petite incartade ici ou là mais il y en a tellement, de ces péchés contre la langue, que je ne peux plus rien tolérer. Pour l'accent tonique, je crois savoir ce que vous voulez dire abgech. Par exemple Pujadas que vous citez, quand il présente le dossier du jour, ajoute éternellement : c'est le dossier de cette édition, il est signé Chose, en appuyant sur la première syllabe de dossier et sur le nom du commentateur. Et il procède ainsi dans de nombreuses phrases.
Il ferait bien aussi de changer de temps à autre ses sempiternelles litanies : « Bonsoir à tous, merci de votre attention, voici les titres de l'actualité de ce jeudi ». Il a ainsi une série de clichés qui ne se renouvellent pas. Et cette manie de pronocer diss-neuf pour le chiffre 19, alors qu'on doit faire entendre dizneuf. L'ennui est qu'il fait école sur ce point.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
myahoo

Message par myahoo »

Quelle horreur que ce France 24 : pour son premier jour je me suis retrouvé à entendre des prononciations de type "djeunsse qu'a pô l'courage d'parler, tch'ouas, comme ça, ça crâââche".

Résultat en reprenant la phrase donnée en exemple textuel par jac ("« Bonsoir à tous, merci de votre attention, voici les titres de l'actualité de ce jeudi »"), cela devient du « Bonsoir à tous(,) merci d(e )votre attention, v(oi)ci les titres d(e )l'actualité d(e )ce jeudi ». On a l'impression de se retrouver avec quelqu'un qui est là juste parce qu'on lui a dit que vas-y, parle vite mon coco, parle vite, ça le fait, là, ouaaaais, parle vite : une sorte de rythme à fréquence aléatoire, un peu situé entre celui d'un vinyl passé trop près de l'ampli avec sa trop involontaire fonction d'ô-trop-cuiseur, et un pneumatique qui dispose d'un hoquet traduit par la voiture comme un "non, ce n'est pas parce que ton volant ne bouge pas que l'on continue dans la même direction".

Enfin bref.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Alors elle commence bien, la nouvelle chaîne. Cette manie d'escamoter les syllabes se retrouve dans quantité de commentaires : s'crétair' pour secrétaire, mais mieux, pouèm' pour problème, pouesseu pour professeur, m'ist' pour ministre, sass'fait pour satisfait etc. Et il y a aussi le déjeuner qui est devenu déjner. On massacre la langue, messieurs les journalistes, tirez les premiers !
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 9619
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele »

Il y a une nouvelle chaîne ? :shock:

Où ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Perkele a écrit :Il y a une nouvelle chaîne ? :shock:

Où ?
Sa sortie fut annoncée hier et nous avons vu le coup d'envoi à 20 h 30 dans un reportage de la 2. C'est donc la chaîne 24, non disponible sur le réseau classique, ni même d'ailleurs sur la TNT. On peut l'avoir je crois par Internet (probablement avec les « boxes », de Free, Club-Internet et autres... Je n'en sais rien car je n'ai pas encore mis la mienne en service) et encore, il me semble, sur le câble (à vérifier). Myahoo pourra nous dire comment il l'a captée. C'est une chaîne française trilingue, français, arabe, anglais, diffusant uniquement des informations.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
myahoo

Message par myahoo »

jac a écrit :Sa sortie fut annoncée hier et nous avons vu le coup d'envoi à 20 h 30 dans un reportage de la 2. C'est donc la chaîne 24, non disponible sur le réseau classique, ni même d'ailleurs sur la TNT.
Effectivement, pour l'instant on ne la trouve que par Internet. Et même si des choses y sont déjà diffusées, ils disent "Rendez-vous le 7 décembre à 20h30 (GMT+1) pour le lancement du site Web de France 24" (alors peut-être est-ce une date pour le câble et le satellite ?).
jac a écrit :On peut l'avoir je crois par Internet (probablement avec les « boxes », de Free, Club-Internet et autres... Je n'en sais rien car je n'ai pas encore mis la mienne en service) et encore, il me semble, sur le câble (à vérifier). Myahoo pourra nous dire comment il l'a captée. C'est une chaîne française trilingue, français, arabe, anglais, diffusant uniquement des informations.
Eh bien tout simplement sur www.france24.com, fonctionnant apparemment avec presque tout navigateur et système d'exploitation. Il est certain qu'en connexion bas-débit, les images seront inaccessibles ou saccadées, mais le "débit" nécessaire n'est pas si imposant. Du côté des autres possibilités, c'est comme je l'ai dit, il va certainement falloir encore attendre... euh... quelques demi-heures :wink:
ricoxy

Message par ricoxy »

J'ai déjà envoyé des messages sur un autre forum de langue française sur ce que j'appelle « l'hystérie télévisuelle » ou le « caquetage télévisuel ».

Les journalistes portent stystématiquement l'accent tonique (qui n'existe pas en français) sur la PREMIÈRE syllabe du mot, voire sur une particule antéposée, ce qui induit une très agaçante impression d'hystérie verbale.

Et maintenant, chers téléspectateurs ...
Et il revient de son périple de 10.00 km, le Clemenceau ...
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Pujadas, entre autres, est un champion de l'accent tonique, ce qui donne à ses commentaires un ton difficile à supporter longtemps. Et c'est vrai, il le met presque toujours sur la première syllabe.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
ricoxy

Message par ricoxy »

Pujadas, entre autres, est un champion de l'accent tonique, ce qui donne à ses commentaires un ton difficile à supporter longtemps. Et c'est vrai, il le met presque toujours sur la première syllabe.
Il n'y a pas que le camarade Pujadas qui accentonique à tout-va. Tous les animateurs, présentateurs, animatrices, présentatrices caquetent gaiement dans cette basse-cour médiatique qu'est la Télévision française.

Cot-cot-cot-cot-codet ! Cot-cot-cot-cot-codet ! Cot-cot-cot-cot-codet ! (mes poules, je pense, parlent mieux français que ces prétendus présentateurs)
Maurice
Messages : 19
Inscription : jeu. 09 août 2007, 20:05

Re: Un désastre la prononciation des journalistes radio-télé

Message par Maurice »

abgech a écrit :Les radios et télévisions françaises pourraient-elles prévoir un poste de budget pour permettre aux journalistes de suivre un cours de diction ?
Personnellement, ce qui m'agace le plus chez les commentateurs de radio, c'est qu'ils font des pauses à l'intérieur des phrases entre les mots à des endroits complètement illogiques , ce qui rend la phrase parfois difficile à comprendre.
Avatar de l’utilisateur
JR
Messages : 1301
Inscription : mer. 29 nov. 2006, 16:35
Localisation : Sénart (décédé le 15 mai 2013)
Contact :

Re: Un désastre la prononciation des journalistes radio-télé

Message par JR »

Maurice a écrit : Personnellement, ce qui m'agace le plus chez les commentateurs de radio, c'est qu'ils font des pauses à l'intérieur des phrases entre les mots à des endroits complètement illogiques , ce qui rend la phrase parfois difficile à comprendre.
Il faut bien qu'ils déchiffrent ce qui apparait sur leur prompteur !
Vous savez quand et comment ils ont appris à lire ?
Une lecture fluide et naturelle serait d'autant plus surprenante que leurs textes sont truffés de mots abscons, d'origine incertaine, et donc de prononciation problèmatique. :)
L’ignorance est mère de tous les maux.
François Rabelais
Frédounette

Message par Frédounette »

Maurice, je suis totalement de votre avis.
J'entends ce mode de lecture sur les ondes des radios que l'on écoute sur les autoroutes. Cela doit s'appeler "Autoroute FM", ou quelque chose d'approchant. C'est très pratique pour être informé instantanément (notez mon refus de la locution ridicule "temps réel", merci :wink: ) des embouteillages. Mais entre ces communiqués il nous faut entendre des propos difficiles à comprendre à cause des inspirations anarchiques des commentateurs que je suppose journalistes, quoique n'ayant, me semble-t-il, jamais appris à lire.
Voici ce que cela donne à peu près :

"Sur l'A 14 un accident a
[coupure en pleine phrase pour une reprise de respiration]

entraîné un ralentissement de la circulation seules les deux
[tout ceci a été dit d'un seul souffle, sans ponctuation perceptible, et là encore il y a une coupure car le journaliste reprend son souffle]

voies de gauche sont praticables l'incident de tout-à-l'heure sur l'A 5 est résolu vous roulez désormais sans problème."
[à nouveau d'un seul trait, sans ponctuation perceptible]

Et je vous assure qu'en réalité c'est encore pire :evil: . La prochaine fois, je vais prendre des notes pour vous retranscrire des passages réels.

Au bout de trois minutes je doute d'écouter de la langue française , et je décroche en me demandant si je commence à perdre la boule :roll: , puique je ne comprends plus ma langue maternelle.
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 9619
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele »

En écoutant ces radios, ce qui m'agace c'est : l'autoroute A une ; l'autoroute A cinquante et une... (je sais, ces voies ne vous concernent petu-être pas, mais vous en avez sans doute d'autres qui se terminent par UN).

Autoroute (n°) A un

Autoroute (n°) A cinquante et un
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Répondre