Prédation

Leclerc92
Messages : 3905
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Prédation

Message par Leclerc92 »

Le mot n'est pas vraiment un néologisme.
Le TLFi le définit ainsi :
A. − BIOL. ANIMALE ET VÉGÉT. Mode de nutrition dans le règne animal et chez les plantes insectivores. La collecte de la nourriture [des poissons] se fait essentiellement de deux façons: par filtration (...); par prédation, c'est-à-dire par capture active d'une proie déterminée, au moyen d'organes préhenseurs divers; dans ce second cas, la dimension de la proie dépend bien entendu de la taille de l'espèce prédatrice (J.-M. Pérès, Vie océan, 1966, p.35).Il n'y a pas prédation lorsque l'agresseur se borne à de simples prélèvements (nectar, pollen, sang) (Friedel1980).
B. − ETHNOL. Mode d'acquisition de la nourriture par la chasse et la cueillette. Les sociétés tropicales ne sont jamais sorties complètement de l'économie de prédation au sein de laquelle l'homme ne réalise pas sa symbiose avec le milieu, puisqu'il prend sans restituer; il n'y a pas un seul groupe malgache côtier qui ne connaisse encore les chemins de la forêt, pour la collecte du miel, la chasse, la récolte des végétaux sauvages (Ethnol. gén., 1968, p.1589 [Encyclop. de la Pléiade]).
et l'Académie, dans l'édition en cours du Dictionnaire, ainsi :
XXe siècle. Emprunté du latin praedatio, « pillage, brigandage », lui-même dérivé de praeda, « proie ». ZOOL. Mode d'alimentation des prédateurs.
Mais j'entendais ce midi Sandrine Rousseau venue soutenir les opposants à la construction de "méga-bassines" dans les Deux-Sévres dire qu'il s'agissait de "prédation de l'eau". Cette extension de l'usage a l'air à la mode.
-D'une lutte locale à un mouvement de résistance contre la prédation de l'eau.
-L'ensemble des acteurs doit engager un réel processus de sortie de crise autour de la prédation de l'eau.
-La prédation de l'eau par les bassines est liée à un choix de variété de maïs, il est possible de faire autrement.
-Ne laissons pas la prédation de l'eau au nom des intérêts des plus forts emporter la destinée de la Terre.
-La délégation de service public à des acteurs en situation d'oligopole conduit-elle à une prédation de l'eau par des acteurs privés ?

https://www.google.com/search?client=fi ... l%27eau%22
jarnicoton
Messages : 1132
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Re: Prédation

Message par jarnicoton »

Le prédateur était jadis confiné dans les ouvrages de zoologie.
Un jour un cuistre l'a trouvé intéressant, et depuis il est partout. Il est en particulier présent dans tous les réquisitoires d'assises, l'accusé étant systématiquement un prédateur.
Je n'ai jamais compris comment celui qui parle en public ne s'aperçoit pas qu'il use d'un cliché usé jusqu'à la corde (encore un cliché !).
On ne sait pas ce que durera chaque mode de ce genre. La "cerise sur le gâteau" a disparu, mais nous sommes inondés par "les trous dans la raquette".
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1922
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Prédation

Message par Yeva Agetuya »

D'un autre côté, un prédateur est un pillard :

Déverbal de praedatum, supin de praedor (« piller, voler »), avec le suffixe d’agent -tor.

https://fr.wiktionary.org/wiki/praedator#la
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 9712
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Prédation

Message par Perkele »

Et ne vaut-il pas mieux parler de déprédations pour les violences commises par des casseurs plutôt que d'exactions ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Elliot-O
Messages : 11
Inscription : ven. 21 oct. 2022, 11:13
Contact :

Re: Prédation

Message par Elliot-O »

Le choix de parler de déprédations ou d'exactions pour qualifier les violences commises par des casseurs est une prise de position, un point de vue subjectif de la situation d'un côté comme de l'autre.

Dans ce contexte :
Déprédation qualifie un mouvement à l'encontre d'une cause, la prédation (d'acteurs qui sont des prédateurs)
Exaction qualifie un mouvement vu par l'Etat (terme pour montrer que les casseurs non pas la "légitimité de la violence" contrairement à l'Etat) et donc qu'ils sont soumis à l'Etat de droit.

L'un parle d'un combat pour une cause, l'autre pour qualifier des faits sous l'autorité de l'Etat de droit.
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 9712
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Prédation

Message par Perkele »

Une déprédation est un pillage avec dégâts.

Une exaction, c'est du racket.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Elliot-O
Messages : 11
Inscription : ven. 21 oct. 2022, 11:13
Contact :

Re: Prédation

Message par Elliot-O »

Ah oui, je me suis focalisé à tort sur le mot prédation, avec la particule dé- comme opposé au mot, aller savoir pourquoi...

Est-ce qu'on ne peut pas parler de sabotage plutôt de déprédation ou d'exaction ?
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 9712
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Prédation

Message par Perkele »

Hors de son sens premier qui est la fabrication de sabot, le sabotage désigne une action préméditée destinée à dégrader un objectif bien précis.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Répondre