Enrichir son vocabulaire

amourdeliceetorgue

Message par amourdeliceetorgue »

"La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu'elle a, c'est-à-dire que l'on ne peut pas donner ce qu'on ne possède pas "
Surtout si on ne lui demande rien.
Comme quoi dans le don, ce qui compte ce n'est pas ce qu'on donne , mais c'est l"envie de recevoir.

Ceci dit n"est pas la plus belle fille du monde qui veut.
La réponse en rouge du spécialiste technique ressemble beaucoup à du verbiage plutôt creux. Que veut dire: j’ai temporairement arrêté l’enregistrement des tentatives de pollution et les statistiques ???

Parailleurs je trouverais intéressante une rubrique du genre "Mot rare" où chacun ferait part de ses découvertes au cours de ses lectures. Mot ou expression. Ce qui serait utile aussi ce serait d'indiquer le contexte où le mot est utilisé, d'en faire la citation, si il y a matière à exemple...
Avatar de l’utilisateur
Klausinski
Messages : 1295
Inscription : mar. 12 déc. 2006, 23:54
Localisation : Aude

Message par Klausinski »

amourdeliceetorgue a écrit :Parailleurs je trouverais intéressante une rubrique du genre "Mot rare" où chacun ferait part de ses découvertes au cours de ses lectures. Mot ou expression. Ce qui serait utile aussi ce serait d'indiquer le contexte où le mot est utilisé, d'en faire la citation, si il y a matière à exemple...
Je suis d'accord avec vous ! Et ce qui serait plus rare encore, ce serait de parler aussi des tournures rares ! Comme ce "rien moins que" qui, contrairement à "rien de moins que", veut dire "absolument pas, pas du tout" : La vierge est rien moins qu'une moulinette. :wink:
« J’écris autrement que je ne parle, je parle autrement que je ne pense, je pense autrement que je ne devrais penser, et ainsi jusqu’au plus profond de l’obscurité. »
(Kafka, cité par Mauriac)
Brigitte

Message par Brigitte »

amourdeliceetorgue a écrit :Parailleurs je trouverais intéressante une rubrique du genre "Mot rare" où chacun ferait part de ses découvertes au cours de ses lectures. Mot ou expression. Ce qui serait utile aussi ce serait d'indiquer le contexte où le mot est utilisé, d'en faire la citation, si il y a matière à exemple...
C'est exactement je ce que je propose de mon côté ! Cette fois-ci nous allons être concurrents alors ! :)
Brigitte

Message par Brigitte »

Klausinski a écrit : Comme ce "rien moins que" qui, contrairement à "rien de moins que", veut dire "absolument pas, pas du tout" : La vierge est rien moins qu'une moulinette. :wink:
Ah bon ? :shock:
Me voilà plus riche... Je n'avais jamais lu cela... Vous avez une preuve ??? :wink:
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 9173
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude »

amourdeliceetorgue a écrit :La réponse en rouge du spécialiste technique ressemble beaucoup à du verbiage plutôt creux. Que veut dire: j’ai temporairement arrêté l’enregistrement des tentatives de pollution et les statistiques ???
Je suis comme vous, je n'ai pas tout compris ; mais peu importe, ce qu'il faut retenir est qu'Infarinato a tout fait ce qui était en son pouvoir pour nous faciliter l'exploitation du forum.
Par ailleurs, Infarinato est italien ; il pouvait penser que sa traduction en français était claire pour nous autres, alors soyons indulgents et ne retenons que l'essentiel :wink: .
Klausinski a écrit :La vierge est rien moins qu'une moulinette
Essayez de trouver un autre exemple :wink: .
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 9712
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele »

Je vous propose deux nouveaux fils pour répondre au besoin précédemment exprimé :

- "Mots et locutions oubliés", dans cette même rubrique ;

- "Les faux amis de la syntaxe française", dans grammaire et syntaxe.

J'y rajouterai "les faux amis du vocabulaire français" pour les mots employés dans un sens par une moitié de la population et dans un autre par le reste.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Klausinski
Messages : 1295
Inscription : mar. 12 déc. 2006, 23:54
Localisation : Aude

Message par Klausinski »

Brigitte a écrit :Ah bon ? :shock:
Me voilà plus riche... Je n'avais jamais lu cela... Vous avez une preuve ??? :wink:
TLFi : Ne... rien moins que. Nullement. Ces ovules, ces germes des êtres supérieurs auxquels on assimile les « ovules primitifs », ne sont rien moins que des êtres simples (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p. 168).

Alors, en fait, j'ai un peu parlé trop vite, il y a évidemment le « ne » de la négation : La vierge n'est rien moins qu'une prostituée. Mais de nombreux auteurs écrivent « ne... rien moins que » en entendant « ne... rien de moins que », qui a une signification opposée.

D'autres exemples tout de même :

« Un rauquement rien moins que tendre
Accompagne les dents mâchant,
Et c'est plaisir que de l'entendre,
Cet hosannah vil et méchant »
(Les loups, Verlaine)

Et cette phrase, délicieuse, chez Alexandre Dumas :

« Le roi Ferdinand n'était rien moins que difficile dans la recherche
de ses amours. En général, peu lui importaient le rang et l'éducation,
pourvu que la femme fût jeune et belle... »
« J’écris autrement que je ne parle, je parle autrement que je ne pense, je pense autrement que je ne devrais penser, et ainsi jusqu’au plus profond de l’obscurité. »
(Kafka, cité par Mauriac)
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 9173
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude »

Mais comment faites-vous pour nous donner tous ces exemples ? On pourrait croire que vous connaissez par coeur toute la littérature.
Avatar de l’utilisateur
Klausinski
Messages : 1295
Inscription : mar. 12 déc. 2006, 23:54
Localisation : Aude

Message par Klausinski »

Attention, je vais révéler mon truc... :D

Dans la barre de google, je tape : site:http://www.gutenberg.org
puis, après une espace, je tape entre guillemets la locution ou le mot que je cherche.

En l'occurence, j'ai tapé : site:http://www.gutenberg.org "rien moins que"
Puis j'ai cherché les exemples qui se prêtaient à la définition que j'ai donnée de cette expression.

La première opération consiste à limiter la recherche à un site où ne se trouvent presque que des textes d'auteurs classiques. Mais on peut choisir un autre site que Gutenberg.
Dernière modification par Klausinski le ven. 03 déc. 2010, 0:11, modifié 2 fois.
« J’écris autrement que je ne parle, je parle autrement que je ne pense, je pense autrement que je ne devrais penser, et ainsi jusqu’au plus profond de l’obscurité. »
(Kafka, cité par Mauriac)
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 9173
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude »

Feriez-vous de la concurrence au P'tit futé ? C'est très astucieux. Gutenberg est tout de même un site clé qu'il faut connaître ; il est un peu comme un "sous-moteur de recherches", non ?
Avatar de l’utilisateur
Klausinski
Messages : 1295
Inscription : mar. 12 déc. 2006, 23:54
Localisation : Aude

Message par Klausinski »

Gutenberg est un site qui donne accès à des textes libres de droits. Mais il y en a d'autres. Avec google, on peut se servir de n'importe quel site comme d'un "sous moteur de recherches".
« J’écris autrement que je ne parle, je parle autrement que je ne pense, je pense autrement que je ne devrais penser, et ainsi jusqu’au plus profond de l’obscurité. »
(Kafka, cité par Mauriac)
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 9173
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude »

J'ai compris ; j'ai essayé «Wikipedia "klaus kinski"» (au hasard :wink: ) ; cela évite d'ouvrir d'abord Wikipédia puis d'aller à l'index alphabétique.
Avatar de l’utilisateur
Klausinski
Messages : 1295
Inscription : mar. 12 déc. 2006, 23:54
Localisation : Aude

Message par Klausinski »

claude a écrit :J'ai compris ; j'ai essayé «Wikipedia "klaus kinski"» (au hasard :wink: ) ; cela évite d'ouvrir d'abord Wikipédia puis d'aller à l'index alphabétique.
Au hasard... :wink:

Mais de toute manière, si l'on recherche Klaus Kinski sur Google, la première page est de Wikipédia. Cela est vrai pour pusieurs mots et plusieurs noms.

Mon astuce est autre chose. Si vous tapez « "rien moins que" wikisource », vous aurez toutes les pages où l'expression « rien moins que » apparaît telle quelle, avec le mot « wikisource ». Tandis que si vous tapez « site:fr.wikisource.org "rien moins que" » vous aurez la liste exhaustive des pages de wikisource où l'expression « rien moins que » apparaît.

En l'occurence, le dernier lien de la première page renvoie sur un chapitre de Cinq semaines en ballon de Jules Verne, où l'on trouve la phrase : « ... les forêts dont nous rasons la cime en ce moment ne sont rien moins que sûres. »
« J’écris autrement que je ne parle, je parle autrement que je ne pense, je pense autrement que je ne devrais penser, et ainsi jusqu’au plus profond de l’obscurité. »
(Kafka, cité par Mauriac)
morphée

Message par morphée »

amourdeliceetorgue a écrit :... l'expression "être en taille"?
Souhaitant répondre au fil Mots et locutions oubliés, je me suis heurté à son verrouillage, et, en cherchant sa suite (2), que je suppose non verrouillée (je ne l'ai pas encore trouvée), je suis 'tombé' sur ce fil, non moins intéressant. D'abord, donc, merci à Perkele pour son lien passionnant (Un mot par jour), qui va m'occuper beaucoup.

Je relève ici cette demande d'amourdeliceetorgue, sur l'expression être en taille. L'orgue de son pseudo me renvoie à la formule "tierce en taille", qui est une registration (une des façons de combiner les jeux à l'orgue).
Le "récit de tierce en taille" est caractéristique de la musique d'orgue française du Grand Siècle (Couperin, D'Andrieu, Marchand, Boyvin, Nicolas de Grigny...). La taille désigne ici la voix située entre la basse et le haute-contre (la quatrième voix, la plus aiguë, étant le dessus). Les concordances ne sont pas absolues, mais la taille correspond à peu près au ténor actuel. On distingue une basse-taille et une haute taille.
La clavier de l'orgue est divisé en quatre parties correspondant à ces voix; jouer en taille, c'est avoir le thème principal (le récit) sur la deuxième octave (la première étant la basse), au lieu du troisième généralement mis au premier plan.
On joue en taille avec la main gauche (la droite accompagnant). Le registre choisi est un registre sonore (cromorne, tierce, trompette [tierce = soit le registre de tierce proprement dit, soit le jeu de tierce : tierce + nasard + bourdon + prestan + doublette]), tandis que la main droite utilise des jeux plus doux : flûte, bourdon...
[La musique est une mine de beaux mots et de belles expressions]

Pour mémoire, j'étais parti du premier mot du fil "Mots et locutions oubliés" : stochastique, qui m'évoque (allez savoir pourquoi) le mot heuristique.
Et un peu plus loin, je songeais que l'infundiliforme de Perkele implique qu'il y ait, avant ou après l'infundibulum, une région utriculaire* (ou sacculaire). J'ignore pourquoi l'unfundibulum a besoin qu'on lui ajoute le suffixe -forme, alors qu'utriculaire suffit à signifier 'en forme d'utricule'...

* Il existait à Rome la profession d'utriculaire : celui qui passait les rivières sur un radeau munis de flotteurs constitués d'outres !
Avatar de l’utilisateur
Anne
Messages : 714
Inscription : ven. 23 janv. 2009, 13:41
Localisation : France

Message par Anne »

Morphée, l'étendue de votre culture m'épatera toujours. :o
Répondre