Petit merle.

Pour ceux qui désirent se présenter
Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » sam. 02 sept. 2017, 11:23

Et puis moi, je mettrais des virgules autour de « très jeune ». :? Il est vrai que je suis quelque peu virgulesque.
Quantum mutatus ab illo

Avatar de l’utilisateur
abgech
Messages : 324
Inscription : lun. 02 oct. 2006, 17:43
Localisation : Genève, Suisse

Message par abgech » sam. 02 sept. 2017, 11:25

Bonjour et bienvenue Merle-moqueur. Votre pseudonyme me fait penser à la chanson : "Le temps des cerises".

J'aime bien votre formulation :
...ma machine n'en faisant qu'à son processeur ...

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7231
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » sam. 02 sept. 2017, 11:34

Islwyn a écrit :Et puis moi, je mettrais des virgules autour de « très jeune ». :? Il est vrai que je suis quelque peu virgulesque.
Ah bon ! Pourtant je ne suis pas en arrêt respiratoire après avoir prononcé la phrase sans interruption. :lol:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » sam. 02 sept. 2017, 11:41

Le pseudo Merle-moqueur, me rappelle le vieux couple qui me logeait lors d'un stage à Toulouse. M. et Mme Merle se disputaient tout le temps à propos de rien, et nous les appelions, affectueusement mais irrévérencieusement, « les tourtereaux de Toulouse » !
Quantum mutatus ab illo

Avatar de l’utilisateur
Merle-moqueur
Messages : 37
Inscription : ven. 01 sept. 2017, 13:14
Localisation : Dans l'bec du Tarn.

Message par Merle-moqueur » sam. 02 sept. 2017, 11:43

Bonjour abgech, et doublement merci: je ne connaissais pas cette chanson et elle coïncide effroyablement avec ce que je fais de cet oiseau. (... c'était soit ça, soit l'étourneau sansonnet, pensez donc!)

Le hasard des analogies me comble ce matin!

Leclerc92
Messages : 1978
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » sam. 02 sept. 2017, 12:15

Merle-moqueur a écrit :Bonjour abgech, et doublement merci: je ne connaissais pas cette chanson
Merle moqueur, je n'ai pas besoin de vous demander votre âge puisque vous avez dit que vous étiez jeune. Nul reproche mais je crois que pour les gens de ma génération (au-dessus de 60 ans), Le Temps des Cerises est une chanson que tout le monde a connue, sifflotée ou chantée. Je croyais qu'elle faisait partie du patrimoine immuable encore vivant des Français, mais je constate grâce à vous que ce n'est plus le cas. J'avoue de mon côté ignorer bien des choses que les jeunes comme vous savent !

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7231
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » sam. 02 sept. 2017, 12:30

Allusion inversée à Charles Aznavour n'est-ce pas ?
Dernière modification par Claude le sam. 02 sept. 2017, 12:32, modifié 1 fois.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Leclerc92
Messages : 1978
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » sam. 02 sept. 2017, 12:32

Claude a écrit :Bon sang mais c'est bien sûr ! « Bien que » m'a piégé.
J'en profite pour modifier en « Bien que très jeune je désirasse caresser l'espoir d'être chef de gare ». :wink:
C'est un piège dans lequel il nous est tous arrivé de tomber pour plusieurs raisons.
Si l'on respecte le mode et le temps voulus par l'Académie, on doit dire "bien que je voulusse ..." mais cela fleure bon son XVIIIe siècle et risque de paraître pédant ou archaïque.
On choisit donc souvent de sacrifier ou bien la concordance des temps ("bien que je veuille") ou le mode ("bien que je voulais"). Cette dernière forme est rude à l'oreille (la mienne en tout cas) quand elle est à l'état brut, mais quand une incise éloigne le verbe de "bien que", ce n'est pas si rude que ça, et c'est pourquoi votre phrase "bien que très jeune je voulais..." peut nous échapper à tous.
Je crois que Grevisse cite des exemples d'écrivains qui ont employé l'indicatif, surtout après incise. Je constate d'ailleurs en comparant deux éditions de Hanse que dans la première il n'évoquait même pas la possibilité de l'indicatif, tandis que dans la seconde, tout en préférant et recommandant le subjonctif, il constate que « l'indicatif n'est pas rare dans la langue parlée, il se rencontre chez les écrivains modernes. »

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7231
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » sam. 02 sept. 2017, 12:35

Leclerc92 a écrit :
Claude a écrit :Bon sang mais c'est bien sûr ! « Bien que » m'a piégé.
J'en profite pour modifier en « Bien que très jeune je désirasse caresser l'espoir d'être chef de gare ». :wink:
C'est un piège dans lequel il nous est tous arrivé de tomber pour plusieurs raisons.
Si l'on respecte le mode et le temps voulus par l'Académie, on doit dire "bien que je voulusse ..." mais cela fleure bon son XVIIIe siècle et risque de paraître pédant ou archaïque.
On choisit donc souvent de sacrifier ou bien la concordance des temps ("bien que je veuille") ou le mode ("bien que je voulais"). Cette dernière forme est rude à l'oreille (la mienne en tout cas) quand elle est à l'état brut, mais quand une incise éloigne le verbe de "bien que", ce n'est pas si rude que ça, et c'est pourquoi votre phrase "bien que très jeune je voulais..." peut nous échapper à tous.
Je crois que Grevisse cite des exemples d'écrivains qui ont employé l'indicatif, surtout après incise. Je constate d'ailleurs en comparant deux éditions de Hanse que dans la première il n'évoquait même pas la possibilité de l'indicatif, tandis que dans la seconde, tout en préférant et recommandant le subjonctif, il constate que « l'indicatif n'est pas rare dans la langue parlée, il se rencontre chez les écrivains modernes. »
J'ai donc des circonstances atténuantes grâce à mon jeune âge incisé.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7661
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » sam. 02 sept. 2017, 12:38

Claude a écrit :Bon sang mais c'est bien sûr ! « Bien que » m'a piégé.
J'en profite pour modifier en « Bien que très jeune je désirasse caresser l'espoir d'être chef de gare ». :wink:
Allez, soyons généreux : 1 point "imparfait du subjonctif" pour le petit gaulois agité !
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Merle-moqueur
Messages : 37
Inscription : ven. 01 sept. 2017, 13:14
Localisation : Dans l'bec du Tarn.

Message par Merle-moqueur » sam. 02 sept. 2017, 12:48

Et c'est justement là tout l'intérêt de tels échanges!
Bien que je m'en navre un brin aujourd'hui, je n'ai jamais été qu'un cancre au palpable refus d'apprendre, et de ce fait ma culture est très éparse, voire tant chaotique que criblée d'omissions ; je doute bien d'avoir la moindre chose à vous transmettre que vous ne sachiez de ce simili-savoir atrophié, mais si je perçois l'opportunité d'en extirper du constructif, ce sera avec grand plaisir. Tout ça pour dire que je ne pense pas être un bon manifeste du patrimoine culturel, bien des gens ont, je présume, un héritage culturel familial qui permet de préserver indemne les jolies choses des générations précédentes ; il ne faut pas vous en faire : la culture ne se perd qu'au compte-goutte là où les grands-parents sont aimants.

(C'est faute de clavier que répondre me demande tant de temps, je télémerlemoque avec ma souris uniquement...)
Dernière modification par Merle-moqueur le sam. 02 sept. 2017, 13:33, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7661
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » sam. 02 sept. 2017, 13:26

Vous avez observé, entendu ; vous vous êtes essayé, vous vous êtes questionné... Tout cela nous enrichira.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7231
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » sam. 02 sept. 2017, 14:03

Merle-moqueur, vous avez de la chance pour votre première journée avec nous. En effet, en fin de semaine (je n'ose pas dire week-end) nous nous autorisons quelques digressions « maîtrisées », alors profitez-en, ça ne durera pas. :lol:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » sam. 02 sept. 2017, 14:39

Mais alors, Claude, vous ne distinguez pas entre :
bien que très jeune..., qui pour moi signifie « malgré le fait que j'étais très jeune », et
bien que, très jeune,..., qui pour moi signifie « malgré le fait que, pendant ma jeunesse » ?
Je parle de la version primitive de votre message. Dans la version corrigée
« Bien que très jeune je désirasse caresser l'espoir d'être chef de gare », cette distinction ne me semble pas si nette.
Quantum mutatus ab illo

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7231
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » sam. 02 sept. 2017, 15:42

Mon esprit ne percevait pas la finesse de cette différence avant votre intervention. Dans le cas qui me concerne je vais donc virguliser. Pour un Anglais vous m'épatez de jour en jour.
Voilà ce qui arrive quand on veut évoquer des projets infantiles professionnels. :lol:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Répondre