Français uchronique

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1040
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Français uchronique

Message par Yeva Agetuya » sam. 11 juin 2016, 20:06

Bonsoir.

Je m’étais dit qu’un jour j’inventerais une variété de langue d’oïl sonnant comme du français mais n’en étant pas.

J’ai découvert au passage que l’oulipo était passé par là :

Onze, douze, treize, quatorze, quinze, seize, septeize, octoze, noveize

Mais en faisant un essai, je trouve que cela ressemble grandement à du français médiéval :
  • Cel cerule sur nos pove se fundre
    Et terre pove ben se croler
    Ne me cure si tu me ames
    Ne me cure munde tote
    Tant amor undera mes manes
    Tant corpe fremera sub tes manes
    Ne me cure turbes, mi amor
    Cause tu me ames

jarnicoton
Messages : 684
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Message par jarnicoton » lun. 18 juil. 2016, 16:02

Devez-vous des droits à EP pour votre traduction ? :D

Cela me rappelle un peu le français du traité de Verdun.

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1040
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » mar. 19 juil. 2016, 23:25

Il est un peu plus latin, celui-là :
  • Pro Deo amur et pro christian poblo et nostro commun salvament, d'ist di en avant, in quant Deus savir et podir me dunat, si salvarai eo cist meon fradre Karlo et in aiudha et in cadhuna cosa, si cum om per dreit son fradra salvar dift, in o quid il mi altresi fazet, et ab Ludher nul plaid nunquam prindrai, qui meon vol cist meon fradre Karle in damno sit.

Répondre