Amphibologies

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4004
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Amphibologies

Message par Jacques-André-Albert » mer. 22 janv. 2020, 7:10

Pour revenir sur la confusion possible entre « du thé russe » et « d'utérus », je m'aperçois que dans le premier cas, je ralentis très légèrement après thé et j'appuie sur , tandis que dans le second, je prononce le mot plus rapidement et d'un seul souffle.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

André (G., R.)
Messages : 7236
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Amphibologies

Message par André (G., R.) » mer. 22 janv. 2020, 8:37

Tiens, tiens... L'espèce en voie de disparition dont j'ai parlé n'aurait pas encore dit son dernier mot ?!
Vous avez peut-être oublié un mot ci-dessus, Jacques-André-Albert, après « sur ».

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7427
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Amphibologies

Message par Claude » mer. 22 janv. 2020, 9:26

Je suis prêt à parier que c'est « sur le é ».
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 7236
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Amphibologies

Message par André (G., R.) » mer. 22 janv. 2020, 9:34

... à moins que Jacques-André-Albert appuie sur « russe » ?

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4004
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Amphibologies

Message par Jacques-André-Albert » mer. 22 janv. 2020, 10:09

C'est juste : j'appuie sur russe.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7427
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Amphibologies

Message par Claude » mer. 22 janv. 2020, 11:05

Perdu !
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4004
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Amphibologies

Message par Jacques-André-Albert » jeu. 23 janv. 2020, 6:35

Cette nécessité de placer les appuis sur les bonnes syllabes semble être ignorée des journalistes de télévision. Il m'a fallu une fraction de seconde, ce matin, et la suite de la phrase, pour comprendre ce que l'un d'entre eux voulait dire en énonçant les mots suivants : « Plus haut qu'un train » (sans la liaison plus_haut. La suite fait douter de cette interprétation : « plus haut qu'un avion ». Et enfin le groupe verbal, qui permet de rétablir le vrai sens : « ne peut quitter cette ville... ». L'absence de liaison et l'appui sur haut m'a empêché de comprendre instantanément le sens de cette phrase qui était, bien sûr, « Plus aucun train, plus aucun avion ne peut quitter cette ville... ».
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

André (G., R.)
Messages : 7236
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Amphibologies

Message par André (G., R.) » jeu. 23 janv. 2020, 8:02

Effectivement.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7427
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Amphibologies

Message par Claude » jeu. 23 janv. 2020, 8:27

Jacques-André-Albert a écrit :
jeu. 23 janv. 2020, 6:35
[...] « plus haut qu'un avion » [...]
Ça existe : les satellites.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1057
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Amphibologies

Message par Yeva Agetuya » lun. 27 janv. 2020, 22:29

Deux évêques discutent.

- Dans mon diocèse, j'ai deux prêtres qui veulent se marier.

- Ma foi... Pourquoi pas, s'ils s'aiment....

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4004
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Amphibologies

Message par Jacques-André-Albert » lun. 27 janv. 2020, 22:42

De nos jours, il faut s'attendre à tout...
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

André (G., R.)
Messages : 7236
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Amphibologies

Message par André (G., R.) » mar. 28 janv. 2020, 8:54

Bien entendu, il est plus probable que chacun des deux prêtres veuille épouser une femme.
On trouve là l'ambiguïté inhérente à beaucoup de verbes pronominaux conjugués au pluriel : « Deux singes s'épouillent » peut signifier ou que chaque animal s'active pour lui-même ou qu'il cherche les parasites de son congénère. Dans Un singe s'épouille, « s' » est un pronom réfléchi à part entière. Le même « s' » est nommé réciproque dans « Deux singes s'épouillent » si l'on peut ajouter « l'un l'autre ».
« Réciproque » qualifie peut-être plus facilement les verbes que les pronoms.
Je ne vois pas d'amphibologie dans cette ambiguïté. Simplement : « se marier » peut aussi bien vouloir dire « prendre un époux ou une épouse » que « entrer officiellement à deux dans une relation maritale ».

Répondre