"O" ouvert ou fermé

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » ven. 14 juin 2013, 12:47

Évidemment, j'ai un préjugé défavorable envers le TLFi, mais enfin, tout ce charabia bourré d'abréviations se lit avec difficulté, et on se concentre tellement sur le déchiffrage qu'on ne comprend plus le sens des phrases parce qu'il n'y a pas de lecture globale.
Il ferait mieux d'en dire moins, et d'écrire en termes lisibles. Ce genre de cacographie n'est pas un modèle de style, c'est plutôt la démonstration de ce qu'il ne faut pas faire.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 15 juin 2013, 7:37

Islwyn a écrit : 2. Homon. : arum.
Il ne me viendrait jamais à l'idée de considérer "arum" comme un homonyme d'"arôme" ! De même que ne se prononcent pas de la même manière "pomme" et "paume", "homme" et "home", "comme" et "Côme", "votre" et "vôtre"...

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » dim. 16 juin 2013, 10:44

André (Georges, Raymond) a écrit :
Islwyn a écrit : 2. Homon. : arum.
Il ne me viendrait jamais à l'idée de considérer "arum" comme un homonyme d'"arôme" !
À moi non plus d'ailleurs. Se trouvant dans le tas, cette remarque m'a échappé.
Quantum mutatus ab illo

Avatar de l’utilisateur
wozart
Messages : 42
Inscription : ven. 22 févr. 2013, 4:06

Message par wozart » dim. 30 juin 2013, 11:42

Manni-Gédéon a écrit :Ces considérations me rappellent le mot fosse, que beaucoup prononcent comme fausse, alors que pour moi, le o est toujours ouvert et bref quand il est suivi de deux s, quelle que soit sa place dans le mot. Je fais une exception pour grosse.
Et pourtant, le o de fosse est bel et bien fermé. En fait, pour faire la différence, il faut regarder l'étymologie du mot : quand il vient d'un mot qui s'écrivait avec un c, le o est ouvert :
bosse -> boce -> o ouvert
fosse -> fossa -> o fermé
brosse -> broce -> o ouvert
grosse -> grossus -> o fermé

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 30 juin 2013, 20:46

"Boce" et "broce" sont-ils des mots de vieux français ou de latin ?

Avatar de l’utilisateur
wozart
Messages : 42
Inscription : ven. 22 févr. 2013, 4:06

Message par wozart » dim. 30 juin 2013, 20:57

De vieux français.

gerhec
Messages : 263
Inscription : sam. 01 nov. 2008, 16:33

ode aude cote côte

Message par gerhec » mar. 26 janv. 2016, 11:28

Accent de radios
Une publicité pour un film qui semble très intéressant
" …..une ôôde à la nature….."

Une autre pour les courses hippiques :
" la côôte des chevaux….."

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » mar. 26 janv. 2016, 13:11

C'est malheureusement classique. Pour l'ode les risques de confusion sont faibles : il y a bien les fleuve et département de l'Aude, mais les champs sémantiques de ces derniers sont généralement éloignés de celui de l'ode. Il n'en va pas de même pour cote et côte : il m'est arrivé de me demander à entendre une personne commentant une carte géographique si elle avait l'un ou l'autre à l'esprit.
Dites-vous [smartfon] ou [smartfɔn] (smartphone) ? [smartfon] m'étonne à chaque fois que je l'entends.

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » mar. 26 janv. 2016, 13:33

Un bibliothécaire de ma connaissance écrit toujours « côte » pour désigner la cote d'un livre.
Quantum mutatus ab illo

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » mar. 26 janv. 2016, 13:43

Une erreur comparable a été signalée récemment sur FNBL.

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4105
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » mer. 27 janv. 2016, 11:18

André (G., R.) a écrit :C'est malheureusement classique. Pour l'ode les risques de confusion sont faibles : il y a bien les fleuve et département de l'Aude, mais les champs sémantiques de ces derniers sont généralement éloignés de celui de l'ode. Il n'en va pas de même pour cote et côte : il m'est arrivé de me demander à entendre une personne commentant une carte géographique si elle avait l'un ou l'autre à l'esprit.
Dites-vous [smartfon] ou [smartfɔn] (smartphone) ? [smartfon] m'étonne à chaque fois que je l'entends.
Je dis [smartfɔn]. On peut préciser que la prononciation avec o fermé ne vient pas de l'anglais, langue dans laquelle on prononce ce o ouvert. Elle est peut-être le fait de personnes disant aussi anémône et métronôme.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

gerhec
Messages : 263
Inscription : sam. 01 nov. 2008, 16:33

Message par gerhec » mer. 27 janv. 2016, 11:22

André (G., R.) a écrit :Dites-vous [smartfon] ou [smartfɔn] (smartphone) ? [smartfon] m'étonne à chaque fois que je l'entends.
Je dis [smartfɔn] comme téléphone
Ou plutôt, je ne dis rien car je n'en ai pas!

Vu de la capitale, l'Aude et l'Aube devraient se prononcer de la même manière : comme l'audace

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4105
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » mer. 27 janv. 2016, 11:42

Né de parents issus de deux régions différentes, ayant vécu dans des endroits divers, et bien qu'originaire de la région parisienne, je suis devenu tolérant face à ces prononciations qui dévient de la norme, bien que très étonné de constater que certaines personnes ne font aucune distinction entre les finales -é, -ais et -et.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » mer. 27 janv. 2016, 13:01

Jacques-André-Albert a écrit :Je dis [smartfɔn]. On peut préciser que la prononciation avec o fermé ne vient pas de l'anglais, langue dans laquelle on prononce ce o ouvert. Elle est peut-être le fait de personnes disant aussi anémône et métronôme.
En réalité, la prononciation avec l'o fermé (fône) représente assez bien celle de l'anglais, mais la transcription exacte en est celle-ci :
[ˈsmɑːtˌfəʊn]
(Personnellement, venant du nord de l'Angleterre, je prononce plutôt [ˈsmɑːtˌfon] ; en Écosse on dira [ˈsmartˌfon].)
Quantum mutatus ab illo

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » mer. 27 janv. 2016, 14:36

Nous sommes donc d'accord pour prononcer -phone dans smartphone comme ce même -phone dans téléphone.

Répondre