Fautes très et trop courantes

Pour les sujets qui ne concernent pas les autres catégories, ou en impliquent plus d’une
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7570
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Claude » mer. 19 févr. 2020, 20:32

Perkele a écrit :
mer. 19 févr. 2020, 19:58
Il me semble qu'on serait édifié en consultant le résultat des tests proposés aux conscrits le jour de leur "journée défense et citoyenneté".
Je n'ose pas y penser.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 7370
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Fautes très et trop courantes

Message par André (G., R.) » mar. 25 févr. 2020, 8:40

À nouveau, une page entière de mon journal est occupée ce matin par un message publicitaire en faveur de la chaîne de magasins dont j'ai parlé ci-dessus. L'auteur en est probablement le même. Lieu de fabrication : France. Et oui, chez nous on aime les bonnes choses. C'est ainsi qu'il vante des « Mini moelleux chocolat », à propos desquels il précise : Le sucre de canne bio vient d'Amérique du Sud, reconnu pour son savoir-faire dans le domaine (mots mis en gras par moi). C'est tout de même destiné à être vu par des millions de gens !

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4024
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Jacques-André-Albert » jeu. 27 févr. 2020, 8:18

Parmi ces millions de gens, certains s'en moquent, pour une bonne part, et les personnes atteintes de dysorthographie ne voient pas les fautes. Mais, comme je l'ai écrit récemment, les publicitaires ne brillent pas par leurs compétences en français.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

André (G., R.)
Messages : 7370
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Fautes très et trop courantes

Message par André (G., R.) » sam. 29 févr. 2020, 9:19

Commentaire sous une photo dans mon journal : Une balade dans les anciennes carrières de schiste, où l'eau et la forêt s'avèrent très présents. « S'avérer » suivi d'un adjectif attribut, ainsi que nous l'avions vu, par exemple, sur ce fil, devient difficile à contester. Mais « se révéler » continue d'avoir ma préférence en pareil cas.

Je souhaite davantage parler de « présents ». Bien entendu, c'est « présentes » qui convenait, « eau » et « forêt » étant féminins. Les noms commençant par un son vocalique étant tous précédés de l'article défini l', qu'ils soient féminins ou masculins (l'envie, l'espoir), je tends à penser que le journaliste aurait accordé correctement l'adjectif s'il avait utilisé « la roche et la forêt » comme sujet de « s'avèrent ».

Mais je n'en suis pas certain. Parce que nous assistons en outre à une véritable révolution dans la langue orale, qui ne peut pas rester sans effets sur l'écrit. J'ai déjà évoqué le phénomène, par exemple l'an dernier sur cet autre fil : il s'agit du renoncement, à la radio et à la télévision, chez certains locuteurs même assez soucieux de leur langue par ailleurs, à tout accord du participe. « La valise que j'ai pris », « la corvée a été fait »... se répandent, j'y suis attentif. Or certains adjectifs commencent à être touchés par ledit phénomène. On va me trouver outrancier, tant pis : je n'exclus plus d'entendre et de lire « Ces actes ne sont pas légal », je veux dire : dans la bouche ou sous la plume de personnes dont la langue est l'outil.

Koutan
Messages : 560
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Koutan » sam. 29 févr. 2020, 11:18

Ah oui, vous avez parfaitement raison, André, et sans doute avez-vous déjà remarqué la grande mode qui s'est répandue, et autrement que le coronavirus ( pour l'instant peut-être ) : « c'est la raison pour lequel…, les circonstances dans lequel…», etc. Ahurissant !!… Mais ça plaît !

André (G., R.)
Messages : 7370
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Fautes très et trop courantes

Message par André (G., R.) » sam. 29 févr. 2020, 12:06

Oh oui, j'ai remarqué et remarque tous les jours les tournures comme « c'est la raison pour lequel... » !
Mais... ne m'en veuillez pas : comme sur le fil que vous avez intitulé L'"effet euro" ou la dispense de liaison, j'ai le sentiment à vous voir parler de grande mode que vous prenez cela pour un phénomène récent. Or je puis vous assurer avoir observé ce genre d'incongruité il y a des dizaines d'années. Tandis que je suis à peu près certain de n'avoir jamais entendu « La valise que j'ai pris » à la radio dans les années soixante.

Leclerc92
Messages : 2162
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Leclerc92 » sam. 29 févr. 2020, 13:02

Faute indéniable, qui peut avoir plusieurs explications. Les légendes des photos, comme les intertitres, sont souvent rédigées à la va-vite, non par le journaliste qui a écrit l'article mais par un employé moins qualifié du journal. On peut aussi penser à un repentir, par exemple si au premier jet, il avait été écrit : où l'eau et les arbres s'avèrent très présents. Une correction incomplète aura laissé subsister "présents".
On peut aussi penser que "présent" attire moins l'accord que d'autres adjectifs (attraction des participes présents, ou de mot épicènes comme "enfant" ?). On n'aurait probablement pas écrit : où l'eau et la forêt s'avèrent très beaux. Quoique ?
On n'aurait peut-être pas non plus écrit : où l'eau et la forêt sont très présents. Mais "s'avèrent" semble moins commander un attribut accordable que "sont".
Il n'en demeure pas moins que c'est une faute.

Koutan
Messages : 560
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Koutan » sam. 29 févr. 2020, 13:54

André (G., R.) a écrit :
sam. 29 févr. 2020, 12:06
Or je puis vous assurer avoir observé ce genre d'incongruité il y a des dizaines d'années.
Vous souvenez-vous si c'était aussi fréquent qu'aujourd'hui ?

André (G., R.)
Messages : 7370
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Fautes très et trop courantes

Message par André (G., R.) » sam. 29 févr. 2020, 17:06

Réponse très difficile.
• Je ne dispose d'aucune enquête d'époque !
• Je passais, au bas mot, trois fois moins de temps à l'écoute des médias que maintenant. Donc, si j'entends une fois par semaine une tournure comme « la route par lequel je passe », cela équivaut à une incongruité comparable entendue une fois toutes les trois semaines à l'époque.
• Le milieu très populaire dans lequel (!) je vivais n'utilisait guère ces pronoms relatifs, mais à l'école, au lycée et à l'université, j'aimais la grammaire, en particulier sa logique, ce qui me rendait sensible aux fautes — d'où mes souvenirs — que pouvaient faire en ce domaine ceux dont j'imaginais a priori qu'ils n'en faisaient jamais. (Cela ne m'empêchait pas d'être conscient de mes lacunes, dont certaines restent aujourd'hui et s'ajoutent à d'autres concernant la grammaire moderne en général, les groupes fonctionnels en particulier.)
Mais je crois devoir vous l'accorder : si, concernant le point qui nous occupe, une évolution est intervenue dans les cinquante dernières années, ce n'est probablement pas la bonne...

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7570
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Claude » sam. 29 févr. 2020, 18:16

André (G., R.) a écrit :
sam. 29 févr. 2020, 17:06
[...] Le milieu très populaire dans lequel (!) je vivais n'utilisait guère ces pronoms relatifs,[...]
Effectivement, « la route par laquelle je passe » se dit plus souvent « la route où je passe ».
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Koutan
Messages : 560
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Koutan » sam. 29 févr. 2020, 20:04

Beaucoup des gens qui parlent dans le poste aujourd'hui disent « la route par lequel je passe ».
J'allais dire ça.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7803
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Perkele » dim. 01 mars 2020, 8:36

Tout fout le camp, mes pauvres messieurs... :français:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

André (G., R.)
Messages : 7370
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Fautes très et trop courantes

Message par André (G., R.) » mer. 04 mars 2020, 7:28

Perkele a écrit :
dim. 01 mars 2020, 8:36
Tout fout le camp, mes pauvres messieurs... :français:
:lol:
En tout cas, une intervenante sur un site concernant la ville de La Flèche voudrait vous donner raison qu'elle ne s'y prendrait pas autrement :
non dutou la ses le Parque ses derrière cher moi les forain son placé plus haut je pence pas qu'il sont hinondè psk en 7 ans que je suis a la fleche je n'est jamais vue leur emplacement inondé et la foire n'est pas fermée car j'entends tous de chez moi.
Comme j'aime là l'emploi pertinent de « car » et les terminaisons irréprochables de « fermée » et de « j'entends » !

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4024
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Jacques-André-Albert » mer. 04 mars 2020, 8:42

Oui, c'est étonnant. À croire que la fin a été copiée quelque part.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Koutan
Messages : 560
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Koutan » mer. 04 mars 2020, 9:02

On a peut-être un indice de la langue maternelle de cette intervenante, c'est une langue où le pluriel de inondé est hinondè.

Répondre