Friandises de notre langue

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6887
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » ven. 15 févr. 2019, 7:52

Une nouvelle anagramme (et j'en ai d'autres nouvelles) :

Le tango est une pensée triste qui se danse

disait Enrique Santos Discépolo qui faisait partie des

Poètes en quête d'argentines sensualités.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6887
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » sam. 02 mars 2019, 20:13

Ces deux longues phrases sont des anagrammes :

Jean-Sébastien Bach, compositeur à la cour de Sa Majesté le roi de Pologne et prince électeur de Saxe, maître de chapelle de Son Altesse le prince d'Anhalt-Cöthen et cantor de l'école de Saint-Thomas de Leipzig.

J'ai porté au soleil mon nez et ma pipe de tabac, aimé la joie de l'ange et le ruisseau badin, cherché le tempo exact de l'orchestre, chanté l'art de l'ascète et, de choral en passion, les secondes de ce destin trop long.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6887
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 03 mars 2019, 8:47

Avec

les fables de La Fontaine,

c'est

la fin des nobles à la fête.
Dernière modification par Claude le dim. 03 mars 2019, 9:57, modifié 1 fois.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6462
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 03 mars 2019, 9:47

De véritables exploits ! Je suis stupéfié du talent et de la persévérance nécessaires à la conception de l'anagramme de

Jean-Sébastien Bach, compositeur à la cour de Sa Majesté le roi de Pologne et prince électeur de Saxe, maître de chapelle de Son Altesse le prince d'Anhalt-Cöthen et cantor de l'école de Saint-Thomas de Leipzig.

Mais je suis probablement trop strict :
• dans « Cöthen », ö se prononce [ø] (« eu » si l'on veut) ; et les accents non maintenus ou introduits entre les deux phrases me gênent un peu,
• c'est peut-être par erreur que vous avez mis en gras « c'est » dans « c'est la fin des nobles à la fête ». L'anagramme de « les fables de La Fontaine » est « la fin des nobles à la fête ». Elle est excellente : la seconde phrase dénonce le comportement des puissants, sujet récurrent chez le fabuliste :

La Génisse, la Chèvre et la Brebis, en société avec le Lion

La Génisse, la Chèvre, et leur sœur la Brebis,
Avec un fier Lion, seigneur du voisinage,
Firent société, dit-on, au temps jadis,
Et mirent en commun le gain et le dommage.
Dans les lacs de la Chèvre un Cerf se trouva pris.
Vers ses associés aussitôt elle envoie.
Eux venus, le Lion par ses ongles compta,
Et dit : « Nous sommes quatre à partager la proie. »
Puis en autant de parts le Cerf il dépeça ;
Prit pour lui la première en qualité de Sire :
« Elle doit être à moi, dit-il ; et la raison,
C'est que je m'appelle Lion :
A cela l'on n'a rien à dire.
La seconde, par droit, me doit échoir encor :
Ce droit, vous le savez, c'est le droit du plus fort,
Comme le plus vaillant, je prétends la troisième.
Si quelqu'une de vous touche à la quatrième,
Je l'étranglerai tout d'abord . »

(mots mis en gras par moi)
« Personne n'a jamais douté de l'homonymie d'heure et heurt » : celui qui conclut ainsi un échange qu'il a lancé, en parlant sans restriction du « paronyme heurt » d'« heure », MENT et MÉPRISE son interlocuteur.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6887
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 03 mars 2019, 10:13

Vous avez raison pour La Fontaine, j'ai corrigé.
Les anagrammes se définissent par l'emploi des lettres dans un autre ordre sans tenir compte des accents, ponctuations et apostrophes, sinon je crois qu'il serait rare d'en trouver.

En voici d'autres :

Alice au pays des merveilles

vaut bien

Le lièvre au pays des malices
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6887
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 03 mars 2019, 12:37

Et comme disait Jean Sibelius : « Je suis bien là ».
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6887
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 03 mars 2019, 12:41

Debussy, La Mer , c'est le mur de l'abysse.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6887
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 03 mars 2019, 12:43

Avec

Tristan et Iseult,

triste est la nuit.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6887
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Friandises de notre langue

Message par Claude » dim. 07 avr. 2019, 14:12

Charles Trenet disait :
Que reste-t-il de nos amours ?
Une
très romanesque solitude.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6887
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Friandises de notre langue

Message par Claude » dim. 07 avr. 2019, 14:19

Saint-Germain-des-Prés,
c'est
Paris, destins en marge.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6887
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Friandises de notre langue

Message par Claude » dim. 07 avr. 2019, 14:23

La Belle au bois dormant,

Mouillant sa robe de bal.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6887
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Friandises de notre langue

Message par Claude » dim. 07 avr. 2019, 14:27

L'esprit de la valse
c'est
le svelte paradis.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6887
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Friandises de notre langue

Message par Claude » dim. 07 avr. 2019, 14:31

Une
soirée dans Grenade
c'est la
sérénade grandiose
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6462
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Friandises de notre langue

Message par André (G., R.) » dim. 07 avr. 2019, 19:28

Chapeau bas, Claude.
J'aime particulièrement Paris, destins en marge pour Saint-Germain-des-Prés, et grandiose sérénade pour soirée dans Grenade.
« Personne n'a jamais douté de l'homonymie d'heure et heurt » : celui qui conclut ainsi un échange qu'il a lancé, en parlant sans restriction du « paronyme heurt » d'« heure », MENT et MÉPRISE son interlocuteur.

Leclerc92
Messages : 1828
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Friandises de notre langue

Message par Leclerc92 » dim. 07 avr. 2019, 20:13

Bravo de partager votre collection. Je crois que la plupart de ces anagrammes sont déjà dans la nature, notamment grâce aux livres de Jacques Perry-Salkow ; vous en citez d'ailleurs un en page 10 de ce fil et vous avez probablement acquis le récent :
http://livre.ciclic.fr/anagrammes-quatr ... rs-oeuvres
Idéfix, maniaque malcomprenant, signe en toute impunité depuis des mois : "Bla bla bla [...] celui qui conclut ainsi un échange [...] MENT et MÉPRISE son interlocuteur."
En répétant cette signature insultante, Idéfix MÉPRISE tout le forum.

Répondre