Le 36e dessous, pourquoi ?

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1011
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » lun. 13 juin 2016, 2:43

Je reviens là-dessus.

Je pense qu'il ne faut pas aller chercher des expressions populaires dans des événements historiques ignorés du peuple.

Ainsi "attendre 107 ans" n'a aucun rapport avec une durée de construction de Notre-Dame de Paris.

Donc, en partant toujours de l'hypothèse d'une expression déformée, ce trente-six comme grand nombre peut-il venir du jeu de dés ?
Pourrait-on être passé de "en tirant les six" à "trente-six" ?

André (G., R.)
Messages : 6718
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » lun. 13 juin 2016, 6:49

Yeva Agetuya a écrit :Pourrait-on être passé de "en tirant les six" à "trente-six" ?
Des déformations comparables sont attestées. Mais trouver de quoi confirmer ou infirmer cette hypothèse pourrait être difficile.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7563
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 13 juin 2016, 7:44

Mais pourquoi 36 chandelles, aussi ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1011
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » lun. 13 juin 2016, 12:08

Quand survient un choc à la tête, l'humeur vitrée contenue dans le globe oculaire, fait se mouvoir la rétine avec qui elle fait corps, qui se déforme, la rétine envoie alors au cerveau un signal traduisant ces fameuses chandelles, bien sûr, la rétine reprend sa forme originelle ensuite.
La déformation de la rétine, suite à ce choc ne provoque pas de sensation douloureuse aux yeux, vu qu'elle n'a pas de fibres qui transmettent la sensation de douleur. Mais en contrepartie, un changement dans la charge électrique des couches photoréceptrices de la rétine s'opère, une dépolarisation en somme, donc le même effet sur la rétine que la lumière, effet que le nerf optique envoie au cerveau qui lui, traite l'image reçue et la traduit sous forme de petits points lumineux que l'on appelle chandelles.


Et en attendant confirmation de mon hypothèse sur trente-six, je trouve ceci pour "se mettre sur son trente-et-un" :

Étymologie : Se mettre sur son trentain.

Au moyen-âge, le trentain est un drap de luxe dont la chaîne est composée de trente centaines de fils, et l’expression se mettre sur veut dire revêtir.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7563
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » jeu. 16 juin 2016, 19:38

Un militaire m'avait dit que c'était le numéro de la tenue de grand gala.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1011
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » jeu. 16 juin 2016, 19:58

Cela suppose trente autres tenues pour une hiérarchie de trente autres types de cérémonie, ce qui me semble fort douteux.

Une corruption phonétique est souvent la meilleure explication.

Répondre