Suspect

Répondre
Koutan
Messages : 468
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Suspect

Message par Koutan » dim. 01 sept. 2019, 21:35

N'êtes-vous pas, comme moi, pour le moins interpellés par la qualification de "suspect" qu'on attribue à quelqu'un qui vient d'embrocher son prochain et qu'on a arrêté la broche à la main ? Je comprends bien la présomption d'innocence, son haut intérêt et j'approuve cette disposition de la loi française. Ce que je ne peux approuver, c'est l'hypocrisie contenue dans certaines formulations et à laquelle les journalistes, entre autres, se croient tenus. Tout de même, si, jusqu'au prononcé d'un jugement, on est obligé de faire comme si on doutait de la qualité de meurtrier de quelqu'un qui a été vu commettant un meurtre, la seule possibilité intellectuelle qui m'apparaît, dans le cas présent, est de présumer vivant le malheureux jeune homme de dix-neuf ans.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7063
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Suspect

Message par Claude » lun. 02 sept. 2019, 10:17

Vous avez raison sur toute la ligne si je puis dire d'autant plus que « suspect » n'est pas un terme juridique.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Leclerc92
Messages : 1919
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Suspect

Message par Leclerc92 » lun. 02 sept. 2019, 11:46

Oui, on devrait je crois parler du "meurtrier présumé", mais cela ne paraît peut-être pas beaucoup plus satisfaisant dans les cas flagrants.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7063
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Suspect

Message par Claude » lun. 02 sept. 2019, 12:04

C'est vrai, présumé n'est pas très compatible avec le flagrant délit.
Malgré notre époque où le sens du raccourci est un culte, je dirais « individu pris en flagrant délit de crime », crime englobant entre autres meurtres, blessures et tentatives.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Koutan
Messages : 468
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Re: Suspect

Message par Koutan » lun. 02 sept. 2019, 13:10

J'ai noté que le procureur, dans sa conférence de presse, a parlé du "mis en cause", ce qui convient bien.
Mais pour ce qui est de l'incompréhension totale de notre langue par certains journalistes, j'avais entendu l'un d'eux relater le déroulement des crimes de Mohamed Merah, d'après les témoins, et terminer en disant : « L'assassin présumé est ensuite monté sur son scooter et a pris la fuite. »

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7063
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Suspect

Message par Claude » lun. 02 sept. 2019, 13:46

Il vaut mieux commettre une répétition que d'écrire des bêtises : « Merah est ensuite monté sur son scooter... ».
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6715
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Suspect

Message par André (G., R.) » jeu. 12 sept. 2019, 9:07

Koutan a écrit :
lun. 02 sept. 2019, 13:10
J'ai noté que le procureur, dans sa conférence de presse, a parlé du "mis en cause", ce qui convient bien.
Mais pour ce qui est de l'incompréhension totale de notre langue par certains journalistes, j'avais entendu l'un d'eux relater le déroulement des crimes de Mohamed Merah, d'après les témoins, et terminer en disant : « L'assassin présumé est ensuite monté sur son scooter et a pris la fuite. »
Comme à vous, il m'arrive d'être irrité par l'emploi du mot « suspect » lorsque tout indique, à moins de ressemblance étonnante, qu'on a bel et bien affaire à un coupable.
Cependant, en pareil cas, il me semble que nous ne devons pas nous en tenir à des considérations de langue française et que nous ne pouvons pas faire l'économie d'éléments de Droit et de simple morale.

La loi du 15 mai 2000 sur le renforcement de la protection de la présomption d'innocence et des droits des victimes précise : Chacun a droit au respect de la présomption d'innocence. Lorsqu'une personne est, avant toute condamnation, présentée publiquement comme coupable de faits faisant l'objet d'une enquête ou d'une instruction judiciaire, le juge peut, même en référé, sans préjudice de la réparation du dommage subi, prescrire toutes mesures telles que l'insertion d'une rectification ou la diffusion d'un communiqué, aux fins de faire cesser l'atteinte à la présomption d'innocence et ce aux frais de la personne, physique ou morale, responsable de cette atteinte.

Cent utilisations de « suspect » quand il s'agit d'un coupable quasiment certain me gênent moins qu'un seul emploi injustifié de « coupable ». Je me suis d'ailleurs toujours étonné de voir si peu avancé l'argument contre la peine de mort que des innocents ont parfois été exécutés par erreur, y compris aux États-Unis.

De l'irritation que peut causer le nom en titre de ce fil, FNBL a traité plus d'une fois.

Répondre