Nos/notre. Une liaison à éviter.

Répondre
Deleted User 2577

Nos/notre. Une liaison à éviter.

Message par Deleted User 2577 » jeu. 22 août 2019, 11:50

Bien que les mots "nos" et "notre" aient un o fermé et ouvert respectivement, peu importe dans notre cas. Voyons les phrases suivantes :
a) Notre être.
b) Nos traîtres.
D'après Pierre Léon l'on devrait proscrire la liaison de la phrase a) pour éviter de la confondre avec la phrase b). Ceci dit, je crains que la personne plus active de ce forum essaiera de me contredire, mais quels seront ses arguments ? 🤔🤔
Dernière modification par Deleted User 2577 le ven. 23 août 2019, 11:10, modifié 2 fois.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Nos/notre. Une liaison à éviter.

Message par André (G., R.) » jeu. 22 août 2019, 14:08

Votre retour me réjouit.
Mais je me demande si vous allez accepter maintenant de répondre aux questions qu'on vous pose : vous savez que, sans réponses de votre part, les échanges véritables n'existent pas.
Diberiss a écrit :
jeu. 22 août 2019, 11:50
Bien que les mots "nos" et "notre" aient un o fermé et ouvert respectivement, peu importe dans notre cas.
(mots mis en gras par moi)
Pourquoi affirmez-vous que la différence entre le o de « nos » et celui de « notre » serait sans importance ? C'est au contraire elle qui permet oralement de ne pas confondre « notre être » et « nos traitres ».
Diberiss a écrit :
jeu. 22 août 2019, 11:50
Voyons les phrases suivantes :
a) Notre être.
b) Nos traîtres.
Selon le grand Pierre Léon, il avait remarqué que l'on devrait proscrire la liaison de la phrase a)
« Selon le grand Pierre Léon, il avait remarqué... » n'est pas correct :
Le grand Pierre Léon avait remarqué que l'on devrait...
ou :
Selon le grand Pierre Léon, on devrait...

Je ne pense pas que l'on puisse voir des phrases dans « Notre être » et « Nos traîtres ». Ce sont en tout cas des groupes nominaux.

Dans la prononciation [nɔ.tʁɛtʁ] (notr'êtr'), l'absence de coupure entre [] et [ɛtʁ] ne constitue pas une liaison dans le sens habituel du mot. En revanche, lorsqu'on produit oralement le t final de « petit » dans « petit homme », ainsi que le veut la règle, on en fait une, car ce t est muet dans d'autres circonstances, tandis que le r de « notre » n'est normalement jamais muet.
Diberiss a écrit :
jeu. 22 août 2019, 11:50
Ceci dit, je crains que la personne plus active de ce forum essaiera de me contredire, mais quels seront ses arguments ? 🤔🤔
Pourquoi ne nommez-vous pas le télépapoteur concerné ?
Pourquoi utilisez-vous l'expression polémique « essayer de contredire » ? La personne la plus active du forum vous a-t-elle déjà laissé l'impression de vous contredire pour le seul plaisir de vous contredire ? En quelles circonstances ?

Deleted User 2577

Re: Nos/notre. Une liaison à éviter.

Message par Deleted User 2577 » jeu. 22 août 2019, 14:30

Je me réjouis aussi de vous lire. Je vais essayer de m'expliquer de mon mieux.
Dans l'expression "notre être" si vous ne faites pas l'enchaînement le o de notre est un o ouvert mais si vous faites l'enchaînement le o de notre devient automatiquement un o fermé comme dans le mot "nos" . Donc, Pierre Léon n'avait pas tort dans sa remarque. Je sais que ce n'est pas facile ce sujet. Mais la vérité est là !
Évidemment vous êtes la personne plus active de ce forum et pour moi vous êtes un maestro mais je ne suis pas forcément d'accord toujours avec vous. Merci je viens de corriger en effaçant le "il".

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Nos/notre. Une liaison à éviter.

Message par André (G., R.) » jeu. 22 août 2019, 14:49

Diberiss a écrit :
jeu. 22 août 2019, 14:30
Dans l'expression "notre être" si vous ne faites pas l'enchaînement le o de notre est un o ouvert mais si vous faites l'enchaînement le o de notre devient automatiquement un o fermé comme dans le mot "nos" .
Désolé, lorsque je dis « notre être », même vite, je ne pense pas produire un o identique à celui de « nos ».

Deleted User 2577

Re: Nos/notre. Une liaison à éviter.

Message par Deleted User 2577 » jeu. 22 août 2019, 14:53

Alors, je vous conseille de vous informer avec tous mes respects et que vous vous trompez sur ce point. S'il vous plaît la phonétique articulatoire précise bien ces types de phénomènes !
Quand vous prononcez "notre être" sans espace le o de notre devient un o fermé et personne ne peut nier cette réalité phonétique.
Le voyez-vous cher André ?

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Nos/notre. Une liaison à éviter.

Message par André (G., R.) » jeu. 22 août 2019, 16:37

Je vous ai informé de ma prononciation. Me traitez-vous de menteur ?

Deleted User 2577

Re: Nos/notre. Une liaison à éviter.

Message par Deleted User 2577 » jeu. 22 août 2019, 16:50

Lisez-moi attentivement, je me suis mis en face du miroir pour essayer de prononcer d'un coup et sans espace l'expression "notre être" et je ne suis pas capable d'obtenir de forme naturelle un o ouvert, j'obtiens toujours un o fermé mais si je prononce notre être avec un espace, le o ouvert sort facilement. Je ne sais pas comment vous y arrivez. Si vous le dites je vous crois.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Nos/notre. Une liaison à éviter.

Message par André (G., R.) » ven. 23 août 2019, 8:02

Diberiss a écrit :
jeu. 22 août 2019, 14:30
Merci je viens de corriger en effaçant le "il".
Malheureusement, votre phrase reste incorrecte. Je vous l'ai dit, pour l'améliorer, vous avez le choix entre « Le grand Pierre Léon avait remarqué que l'on devrait... » et « Selon le grand Pierre Léon, on devrait... ».

Deleted User 2577

Re: Nos/notre. Une liaison à éviter.

Message par Deleted User 2577 » ven. 23 août 2019, 11:08

André (G., R.) a écrit :
ven. 23 août 2019, 8:02
Diberiss a écrit :
jeu. 22 août 2019, 14:30
Merci je viens de corriger en effaçant le "il".
Malheureusement, votre phrase reste incorrecte. Je vous l'ai dit, pour l'améliorer, vous avez le choix entre « Le grand Pierre Léon avait remarqué que l'on devrait... » et « Selon le grand Pierre Léon, on devrait... ».
AU TEMPS POUR MOI ! C'est vrai mon André, je corrige maintenant !

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Nos/notre. Une liaison à éviter.

Message par André (G., R.) » ven. 23 août 2019, 11:45

Votre sujet fournit une belle occasion de comparer oralement « notre être » et « notre hêtre » : bon nombre de francophones natifs sont susceptibles, je crois, de faire la confusion.
Pourtant il s’agit de [nɔ.tʁɛtʁ] (notr'êtr') (deux syllabes) pour le premier, de [nɔ.tʁə.ɛtʁ] (notreu-êtr') (trois syllabes) pour le second.

Deleted User 2577

Re: Nos/notre. Une liaison à éviter.

Message par Deleted User 2577 » ven. 23 août 2019, 12:01

Merci d'y ajouter plus de renseignements. Donc, profitons-en !
Dans l'expression notre hêtre, j'arrive à bien prononcer le o ouvert car il y a un espace.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8189
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Nos/notre. Une liaison à éviter.

Message par Perkele » ven. 23 août 2019, 16:32

Une question : Combien mesure ledit monsieur Léon ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Nos/notre. Une liaison à éviter.

Message par André (G., R.) » ven. 23 août 2019, 17:02

En effet, on sait seulement qu'il est grand !

Répondre