L'Euro et Europe

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6884
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » lun. 23 juil. 2018, 12:07

Diberis a écrit :Qui sait ? Les franges horaires sont amples.
Perkele ne connaît que la deuxième à droite après le feu.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6884
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » lun. 23 juil. 2018, 12:12

jarnicoton a écrit :[...] Elle le prononça "symbôle des apotres" en inversant l'usage parisien, déchaînant une tempête de rires.
Elle rentrait de vacances...
J'avoue avoir souri en vous lisant.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7521
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » mar. 24 juil. 2018, 9:30

jarnicoton a écrit :
Perkele a écrit :
jarnicoton a écrit :Il est possible que la prononciation "Eurôpe" existe en fonction d'accents régionaux. Attention à ne pas stigmatiser ces personnes.
À quelles régions pensez-vous ?
Ma maman naquise en 1925 m'a conté cet incident survenu en 1937 dans son école privée parisienne à la rentrée de septembre, et dont elle fut mortifiée :
Au cours d'instruction religieuse il fut question du symbole des apôtres (le credo). Elle le prononça "symbôle des apotres" en inversant l'usage parisien, déchaînant une tempête de rires.
Elle rentrait de vacances...
Elle venait sans doute de par chez moi où les O sont souvent ouverts, et où l'on prononce saule comme sole. Le phénomène inverse ne se produit jamais. Nous prononçons donc correctement "symbole" et nous ouvrons le Ô d'apôtre. Nostra culpa, nostra maxima culpa... (Quoique nous avons parfaitement le droit d'avoir été influencés par la langue provençale)

Les gens du Nord aussi ouvrent les O et les Lyonnais ferment les EU. Je crois que chacun fait comme il peut...

Cela dit, je n'ai jamais entendu fermer un O qui doit être ouvert en dehors des mots commençant par CO (collier, comédien...) quand celui-ci n'exprime pas l'association (copropriétaire).
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Koutan
Messages : 434
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Message par Koutan » jeu. 11 oct. 2018, 20:03

Ah !, j'ai une belle-tante qui a vécu sous l'occupation allemande de l'Alsace-Lorraine et qui prononce robe «rôbe» encore aujourd'hui.

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3940
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » ven. 12 oct. 2018, 7:33

Perkele a écrit : Cela dit, je n'ai jamais entendu fermer un O qui doit être ouvert en dehors des mots commençant par CO (collier, comédien...) quand celui-ci n'exprime pas l'association (copropriétaire).
Pourtant, on entend régulièrement dans les médias audiovisuels « pôssible » ou « pôpulaire ».
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

André (G., R.)
Messages : 6460
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » ven. 12 oct. 2018, 8:21

Je ne peux pas dire que cela m'ait frappé. Mais je n'ai pas l'ouïe fine.
Koutan a écrit :Ah !, j'ai une belle-tante qui a vécu sous l'occupation allemande de l'Alsace-Lorraine et qui prononce robe «rôbe» encore aujourd'hui.
Ah, l'arôme de la rôbe et l'arum de la robe ! Avez-vous remarqué que l'on prononce parfois arum comme arôme ?
« Personne n'a jamais douté de l'homonymie d'heure et heurt » : celui qui conclut ainsi un échange qu'il a lancé, en parlant sans restriction du « paronyme heurt » d'« heure », MENT et MÉPRISE son interlocuteur.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7521
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » ven. 12 oct. 2018, 12:51

Koutan a écrit :Ah !, j'ai une belle-tante qui a vécu sous l'occupation allemande de l'Alsace-Lorraine et qui prononce robe «rôbe» encore aujourd'hui.
Ne serait-ce pas plutôt une rôp ? C'est ainsi que prononçait ma belle-mère (de Moselle)
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

jarnicoton
Messages : 682
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Message par jarnicoton » ven. 12 oct. 2018, 12:53

André (G., R.) a écrit : Avez-vous remarqué que l'on prononce parfois arum comme arôme ?
Vive la Rome, vive la Rome, vive la Rome du bon vin ! (René Goscinny)

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7521
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » sam. 13 oct. 2018, 7:06

André (G., R.) a écrit : Avez-vous remarqué que l'on prononce parfois arum comme arôme ?
Je l'ai même vu écrit ainsi à la devanture d'un fleuriste.
Dernière modification par Perkele le sam. 13 oct. 2018, 7:19, modifié 1 fois.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

André (G., R.)
Messages : 6460
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 13 oct. 2018, 7:16

… qui vendait peut-être aussi des… bruns de muguet ? :lol:
Sans doute :d
« Personne n'a jamais douté de l'homonymie d'heure et heurt » : celui qui conclut ainsi un échange qu'il a lancé, en parlant sans restriction du « paronyme heurt » d'« heure », MENT et MÉPRISE son interlocuteur.

André (G., R.)
Messages : 6460
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 13 oct. 2018, 8:14

La technique ne suit plus... Que se passe-t-il ? Ce qui me semble être votre dernière intervention (« Sans doute :d »), Perkele, est inclus dans la mienne.
André (G., R.) a écrit :… qui vendait peut-être aussi des… bruns de muguet ? :lol:
Sans doute :d
(mots mis en gras par moi)
« Personne n'a jamais douté de l'homonymie d'heure et heurt » : celui qui conclut ainsi un échange qu'il a lancé, en parlant sans restriction du « paronyme heurt » d'« heure », MENT et MÉPRISE son interlocuteur.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6884
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » sam. 13 oct. 2018, 9:06

Est-ce mieux ainsi ?
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6460
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 13 oct. 2018, 9:59

Euh…, je ne vois pas de changement.
« Personne n'a jamais douté de l'homonymie d'heure et heurt » : celui qui conclut ainsi un échange qu'il a lancé, en parlant sans restriction du « paronyme heurt » d'« heure », MENT et MÉPRISE son interlocuteur.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6884
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » sam. 13 oct. 2018, 10:29

Je me suis contenté de remettre en forme la citation de Perkele dans laquelle il manquait un crochet fermé mais je ne vois rien d'autre de particulier. :?:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6460
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 13 oct. 2018, 10:57

Dans mon intervention de 7 heures 16, ci-dessus, « Sans doute :d » n'est pas de moi (mais probablement de Perkele). Or à mon écran, cela se présente exactement de la même manière que ma phrase : … qui vendait peut-être aussi des… bruns de muguet ? :lol:
Peut-être ne se passe-t-il pas la même chose sur les ordinateurs des autres télépapoteurs ?
« Personne n'a jamais douté de l'homonymie d'heure et heurt » : celui qui conclut ainsi un échange qu'il a lancé, en parlant sans restriction du « paronyme heurt » d'« heure », MENT et MÉPRISE son interlocuteur.

Répondre